Vous lisez actuellement
Réinventer le commerce
Sombre Clair

Réinventer le commerce

Aide aux loyers commerciaux, 4 M€ de bons d’achat
pour créer un « choc de consommation », stationnement gratuit et 1 600 000 masques distribués : la Ville de Reims met le paquet.

Avec la mise en place de protocoles sanitaires par branches, « une grande majorité de commerces a rouvert, sur les 3500 » note Vincent Mansencal, président des Vitrines de Reims qui compte 320 adhérents. « Nous sommes des facilitateurs de démarches, on relaie les infos, il faut se réinventer » poursuit-il. Il a participé à toutes les réunions avec les forces vives et constate, « nous sommes tous sur le même bateau ». Véritable bouée de sauvetage, les 4 M€ de bons d’achat à disposition des Rémois en juin vont booster la consommation locale. « Moyennant un achat de 30 €, il sera offert un bon de 10 €, valable jusqu’au 31 août auprès des commerces et artisans rémois, pas seulement du centre-ville ! » détaille le président Mansencal. Soit 33 % de remise, qui sera remboursée aux commerçants.

2,7 M€ de masques

Si les cafés et restaurants sont dans l’attente de leur sort, certains comme Le Crypto, La Table des Halles, L’Affaire, Côté Cuisine, Au Cul de poule, entre-autres, font de la vente à emporter. Lorsqu’ils réouvriront, des mesures phare les attendent. « Restaurateurs et bistrotiers pourront agrandir leur terrasse pour pouvoir respecter la distanciation d’1m, 1,50m entre chaque table » signale Vincent Mansencal. « Ceux qui n’ont jamais eu de terrasse pourront profiter de la chrono-piétonisation ». Des places de parking seront supprimées pour mettre leurs tables à l’extérieur ! En outre, la ville offre 400 €/par mois de fermeture aux TPE de moins de 5 salariés, pour payer leurs loyers jusqu’en août, et les exonère des droits et redevances municipales sur 6 mois et d’une partie des charges de la taxe locale sur la publicité extérieure. Les marchés alimentaires de plus de 20 exposants ont réouvert ainsi que le Boulingrin, dont les Halles sont limitées à 100 personnes simultanément. Le stationnement gratuit est prolongé et des pistes cyclables temporaires mises en place sur les grands axes de circulation.

Au Saint-Algue de Reims Village La Croix-Blandin : lunettes et masques de rigueur.

Des initiatives naissent partout, comme à Bétheny. Christophe Ory, du Comptoir des peintures, affaire de famille où se fournissent en lasure et peintures extérieures professionnels et particuliers, est aussi président de l’association Bétheny Multipôles. Il a informé 250 entreprises sur les dispositifs de soutien, et proposé un accompagnement pris en charge par l’association pour celles qui n’ont pas de service administratif. Reims a offert un million d’exemplaires de masques chirurgicaux aux professionnels et d’ici fin mai, 600 000 masques « alternatifs » réutilisables auront été distribués par la Ville, soit 2 par habitant, avec 50 000 unités taille enfants. Le coût total, inédit, est de 2,7 M€, réparti à hauteur de 41 % (Grand Reims) et 59 % (Ville de Reims). Consommez, mais en sécurité.

Voir aussi

www.reims.fr www.travaillerensecurite.fr Plateforme de la CCI de la Marne de mise en relation d’équipements de protection contre le Covid-19.

What's Your Reaction?
Top !
1
Wahou
0
J'aime
0
Hmm
0
C'est fou
0

News'mag © 2020. Réalisé par Hachetag - Agence de communication Reims

Retour en haut