Vous lisez actuellement
Des vacances qui pétillent !
Sombre Clair

Des vacances qui pétillent !

Julie Simon

Nul besoin de partir loin pour s’évader : nos territoires regorgent de richesses à découvrir et redécouvrir tout l’été. 

La Champagne : la destination à privilégier.

Elles auront très certainement une saveur spéciale cette année. Après la période très particulière que nous venons de traverser, cette pause estivale ne va ressembler à aucune autre. 

Pour les professionnels qui ont été très mobilisés durant la crise sanitaire, elle est une parenthèse salutaire, un repos nécessaire et mérité.

Pour ceux qui se sont retrouvés sans travail pendant des semaines, ceux pour lesquels l’activité n’a pas repris dans des conditions classiques, c’est encore différent. Le rythme est parfois plus lent, ou au contraire plus intense, certains sont encore en télétravail. Plus qu’une pause, ces vacances doivent nous permettre de prendre une vraie bouffée d’oxygène, de s’aérer le corps et l’esprit, avant d’attaquer septembre et sa promesse d’une reprise plus affirmée. 

Prendre l’air à deux pas de chez soi

Les Français vont privilégier les vacances dans l’hexagone. Crise sanitaire oblige, certains de ceux qui avaient l’habitude de partir au bout du monde chaque été ont revu leurs plans et ont décidé de rester en France cette année.

Mer, montagne, campagne ou même tourisme urbain, notre pays offre un large choix de destinations très dépaysantes. Et les professionnels du secteur redoublent d’efforts depuis quelques semaines pour mettre en avant les atouts des différentes régions. Avec moins de touristes étrangers, il est important de séduire les autochtones.

Des vacances made in France

Selon un sondage pour les 13 comités régionaux du tourisme, 86% des Français interrogés ont décidé de séjourner en France, contre 75% en 2019. Une tendance qui se confirme auprès des plateformes de location entre particuliers qui sont très sollicitées. Du côté des destinations, on reste dans le classique puisque le littoral arrive en tête (43%), la campagne en deuxième position (27%) et enfin la montagne complète le podium (12%). Les vacanciers plébiscitent la Bretagne, la Normandie, le Val de Loire, la Dordogne ou encore la région Provence Alpes Côte d’Azur. Une tendance qui va permettre de compenser l’absence de touristes étrangers pour certains, mais pas pour tous les acteurs ; les campings, par exemple, qui ont une forte clientèle de Néerlandais et d’Anglais, risquent de subir d’importantes pertes.

Seul un Français sur dix imagine des vacances à l’étranger cet été.

Préparer son départ

Les vacances d’été représentent une période très importante aux yeux de beaucoup d’entre nous et les préparer entraîne joie, mais aussi stress. Entre l’angoisse de se tromper de destination, de mal choisir son logement et de subir une météo peu favorable, il y a de quoi voir son niveau de zénitude baisser un peu. 

Cette année, c’est encore un peu plus compliqué. Il faut tenir compte des restrictions pour les destinations à l’étranger et de la situation sanitaire de chaque pays. En France métropolitaine, si plus aucune restriction de déplacement ne s’applique, il faut toutefois bien s’informer quant au fonctionnement des transports. Compagnies aériennes, ferroviaires, si la tendance semble à la reprise, le nombre de vols ou de trains disponibles risque d’être affecté. Il est donc important de bien anticiper ses déplacements en fonction de la destination choisie. 

Pour relancer l’activité touristique et faire venir les visiteurs, chaque territoire a mis en avant ses atouts lors de campagnes de communication ou encore d’opérations spéciales. Les médias ont eu à cœur de mettre en avant les différents coins de France à découvrir, les sites à visiter, les curiosités à ne pas rater. Des initiatives qui semblent porter leurs fruits si l’on en croit les récentes études sur les intentions de voyages.

Les différentes régions ouvrent leur bras aux touristes français.

Trouver la destination idéale

L’influence des blogueurs spécialisés dans les voyages est de plus en plus importante.

Où trouver l’inspiration quand il s’agit de sélectionner la destination parfaite pour nos prochaines vacances ? On suit assidûment les différents reportages, on feuillette les magazines spécialisés, on prend des informations auprès de nos amis, connaissances sur leurs derniers séjours réussis. Autre source devenue incontournable, le net, et surtout les blogs dédiés au voyage. Ces influenceurs sont aujourd’hui très suivis et très courtisés par les marques, les agences spécialisées ou encore les groupes hôteliers. Leur nombre ne cesse de croître et des classements des meilleurs sont publiés régulièrement, reprenant les qualités et les défauts de chaque blog. Leur avis sur une destination peut changer le regard de milliers de personnes et en faire LE lieu à visiter. Les professionnels du tourisme l’ont bien compris et accueillent avec joie ces nouveaux ambassadeurs. Ce fut d’ailleurs le cas en juin dernier, lors de la venue du blogueur Bruno Maltor à Reims. Pour sa première destination post-confinement, il a choisi la Cité des Sacres et a réalisé un très beau reportage sur son blog. Une belle mise en lumière de Reims et de ses environs.  

Partir en solo pour mieux se retrouver soi-même.

Partir seul(e), la bonne idée ?
Après plusieurs mois confinés en couple ou en famille, certains ne rêvent que d’une chose : quelques jours, voire semaines de solitude. S’il est difficile de franchir le pas, il y a pourtant des avantages indéniables à voyager en solo. Déjà, on peut décider de partir quand on veut, sans se soucier du planning des autres. De la même façon, le choix de la destination n’appartient qu’à nous. Pas besoin d’arbitrer entre les envies de littoral de l’un, d’altitude de l’autre, inutile de trancher entre vacances festives ou vacances au calme : seule votre voix compte. Une fois sur place, c’est également vous qui gérez votre planning. Envie de visiter tous les sites touristiques du coin au pas de charge ou plutôt de lézarder au bord de la piscine ? aucun problème. Autre luxe suprême : le choix de changer d’avis, sans avoir à se justifier. Voyager seul, c’est aussi se donner la possibilité de s’ouvrir davantage aux autres. On va ainsi plus facilement aller vers d’autres personnes en solo plutôt qu’entouré de notre bande. On profite également du moment pour se retrouver en tête à tête avec soi-même et se reconnecter à nos vrais besoins, nos envies les plus profondes. Une occasion aussi de tester nos capacités à partir à l’aventure, en toute sécurité.

Les acteurs du tourisme en première ligne

Pour valoriser leur territoire et mettre en avant tous leurs atouts, les villes, départements et régions misent sur les Offices de Tourisme. Leur mission : accueillir, orienter, conseiller les touristes fraîchement débarqués. 

À une époque assez lointaine, l’Office de Tourisme était même le passage obligé dès que l’on arrivait sur son lieu de vacances. Consultation du planning des animations, des lieux à visiter, des évènements à ne pas manquer : on récoltait les flyers des différentes propositions de la région avant de préparer son planning de la semaine autour du premier apéritif des vacances.

Environ 1 500 Offices de Tourisme sont présents sur le territoire français.

Aujourd’hui, le net a changé la donne, mais l’Office de Tourisme reste la référence pour trouver les bons plans d’hébergements, de visites, et ne rien rater des manifestations prévues. Ces spécialistes du tourisme ont su se renouveler et proposent aujourd’hui des idées innovantes pour visiter les territoires. Des packs comprenant hébergement, solutions de déplacement et visites sont proposés et l’accent est mis sur « l’expérientiel ». Les visiteurs ne veulent plus seulement « passer », ils veulent sentir, s’imprégner, comprendre et vivre une expérience. Les propositions de sorties vont donc être axées sur cette envie de ressentir les choses, pour en garder un souvenir toujours plus prégnant.

Pour des vacances pleines de bulles ! 

Bâtisses remarquables, sites historiques, musées et lieux de mémoire permettent de dévoiler les nombreuses facettes de notre région.

Comme partout en France – et même bien au-delà, les acteurs du tourisme rivalisent d’imagination pour attirer les visiteurs en Champagne. Campagnes de communication de grande ampleur, offres inédites : tout le monde se plie en 4 pour promouvoir les richesses de notre territoire. Et nous avons beaucoup de chance puisque notre région bénéficie d’atouts indéniables. C’est bien entendu la terre du champagne, avec ses particularités géologiques et climatiques, son histoire au fil des siècles, ses personnalités, le savoir-faire de ses viticulteurs, … Unies autour du champagne, les villes d’Épernay, Reims et Châlons-en-Champagne, séduisent également par leur patrimoine historique, culturel ou architectural. Un très grand nombre d’animations, de rendez-vous sont proposés, en voici une petite sélection, n’hésitez pas à interroger les différents offices de Tourisme et l’Agence de Développement Touristique de la Marne pour connaître toutes les possibilités de découvrir la Champagne.

Le savoir-faire champenois à l’honneur

Découvrir le savoir-faire des tonneliers de Champagne. © E.Vidal – Coll ADT Marne.

La Tonnellerie de Champagne-Ardenne a été créée en 1998 par Jérôme Viard et Denis Saint-Arroman. L’entreprise s’est peu à peu développée et compte aujourd’hui 5 salariés, pour fabriquer ou réparer près de 1 000 fûts par an. La Tonnellerie élabore des fûts de nombreuses contenances : du huitième de 28 L au demi-muid de 600 L. Son produit phare est naturellement la « pièce champenoise », fût de 205 litres, contenant historique pour la vinification des vins de Champagne. En 2006, Jérôme Viard obtient le label Entreprise du Patrimoine Vivant pour la Tonnellerie (renouvelé en 2012) – ainsi que le trophée Jeune Talent du Tourisme de la Marne pour son activité de visite en 2013. Parce qu’il est effectivement possible de visiter la Tonnellerie. Elle ouvre ainsi grand ses portes aux touristes et aux Champenois et promet de dévoiler tous ses secrets. Sur rendez-vous toute l’année du lundi au samedi, en visites groupées à partir du mois de juillet, que vous soyez novices, professionnels du vin, amateurs d’œnotourisme ou simplement curieux de ce savoir-faire, ne ratez pas cette visite inédite. Plusieurs formules sont disponibles, alliant visite et dégustation.

Des balades gourmandes

« Au cœur des sens », l’atelier [Dé]gustatif d’Éric, propose différentes balades alliant découverte des paysages et dégustation. Plusieurs circuits sont proposés. Le premier vous conduira à Cumières, au kiosque sur le quai de la Marne. Les visiteurs découvriront le vignoble historique classé au patrimoine de l’UNESCO. Durant ces 2h30, ils pourront admirer le paysage inédit de la Champagne, les différentes techniques des travaux de la vigne. Ils dégusteront également 3 champagnes, associés à des produits locaux.

On déguste champagne et spécialités locales au cœur des vignes.

Deuxième départ, du village d’Oger, pour faire connaissance avec un vignoble classé Grand Cru. Les curieux sauront tout sur l’histoire de la commune et les travaux de la vigne. Une dégustation accompagne également cette sortie. Enfin, la « dégustation en loge de vigne » vous conduira à Tours-sur-Marne, Cumières ou Champillon. Objectif de cette balade : traverser les vignes en découvrant le terroir champenois, son sous-sol crayeux, ses cépages, ses paysages. Chaque visiteur pourra prendre place dans une loge, un endroit mystérieux niché au cœur des vignes. Pour associer tous les sens, une dégustation des saveurs des 3 champagnes issus des raisins de parcelles qui entourent le lieu sera proposée. Une expérience qui vous mène directement de la parcelle à la bouteille !

Partir à l’exploration de la Champagne

On embarque sur un drôle d’engin grâce à Planet Explora pour un périple au cœur de différents territoires de la Champagne. Ce mode de locomotion inédit, c’est un scooter électrique à trois roues, à l’allure avant-gardiste. Outre l’originalité du moyen de transport, celui-ci présente d’autres avantages : il est silencieux, ludique et permet une prise en main facile pour très rapidement profiter de la balade. Mais il ne s’agit pas simplement d’une location de scooter permettant de visiter la Champagne. Chez Planet Explora, c’est un véritable jeu d’exploration qui vous attend, avec trois parcours différents. Son créateur a eu le déclic lors de l’annonce du classement au Patrimoine mondial de l’UNESCO des Maisons, coteaux et caves de Champagne : il a pris conscience des atouts touristiques de notre territoire et de la nécessité de les mettre en avant.  Grâce à un partenariat avec Géo-Explora au Québec, il a créé en 2019 Planet Explora pour proposer aux touristes, aux Champenois et aux entreprises de découvrir la Champagne en scooter électrique. Des expériences tournées vers la valorisation du territoire qui séduisent les amateurs d’œnotourisme.

Les animations autour de l’œnotourisme séduisent les touristes comme les locaux. © Planet Explora.

3 parcours à découvrir

Trois parcours sont proposés pour découvrir des zones différentes de notre territoire et aussi permettre à chacun, en fonction de son habileté à piloter, de se sentir à l’aise. 

L’escapade ludique vous conduira à la découverte des Coteaux Sud. Facile et sécurisé, il est le parcours idéal pour les familles et les enfants, à partir de 4 ans. Par équipe de deux, vous jouez et traversez six villages pittoresques viticoles, situés tout près d’Épernay. L’escapade pétillante « Aventure Grandeur Nature » vous emmène quant à elle à travers monts et vallées autour d’Epernay. Vous y découvrirez les plus beaux panoramas de la Champagne et des villages pittoresques de la Vallée de la Marne et de la Côte des Blancs. De façon très ludique, vous arpentez villages classés Grand cru, plaines, coteaux, une forêt centenaire…

Enfin l’escapade insolite « Mission Cassiopée » vous propose une expérience inédite en Champagne. C’est le coucher du soleil qui donnera le top départ du parcours : accompagné d’un guide pour une sortie en toute sécurité, vous vous baladez, en silence, sous les étoiles.  Au retour sur Chavot-Courcourt, équipé d’un iPad et de jumelles astronomiques, chaque équipe aura pour mission de trouver des constellations.

Côtoyer les rapaces

Fasciné par les rapaces ? Ils vous accompagnent le temps d’une balade champenoise.

C’est une balade pas comme les autres qui vous est ici proposée. Avec « Libre maquis », la promenade prend des airs insolites puisque vous serez accompagné de différentes espèces de rapaces. Ils évolueront librement à vos côtés, en petit groupe ou en couple. Les oiseaux réaliseront des figures aériennes stupéfiantes tout au long du parcours. Après avoir fait leur connaissance et peut-être sympathisé avec certains d’entre eux, ils viendront se poser sur votre poing ganté. Jean-Jacques Thomas, fauconnier, vous fera partager sa passion pour ses oiseaux, qui impressionnent tant par leur taille, leur prestance, leur beauté, que par leur habileté et leur précision. À Belval-sous-Châtillon, près d’Épernay, le fauconnier vous attend pour découvrir, avec ses accompagnants insolites, les trésors de la Champagne. Labellisé Jeunes Talents du Tourisme, cette animation offre un regard différent sur notre territoire.

Le Label Jeunes Talents du Tourisme de la Marne salue les initiatives innovantes mettant en valeur le territoire.

Label Jeunes Talents du Tourisme de la Marne
Le Label Jeunes Talents du Tourisme a été lancé en 2013 par l’Agence de Développement Touristique de la Marne. Cette opération a pour objectif de valoriser des professionnels du tourisme créatifs et témoignant d’un savoir-faire remarquable qu’ils souhaitent faire partager. Ce label prend la forme d’un concours, organisé en partenariat avec l’Office de Tourisme d’Épernay. Chaque année, plusieurs acteurs du tourisme présentent leurs projets innovants dans différentes catégories : Champagne – œnotourisme, hébergements-restauration-produits du terroir, culture-nature-artisanat-loisirs. Ce concours est ainsi l’occasion de mettre en lumière les actions les plus remarquables et surtout de valoriser le dynamisme et l’envie d’innover de ces professionnels. Au fil des années, les lauréats du Label Jeunes Talents du Tourisme constituent une belle base d’adresses incontournables pour ceux qui veulent découvrir notre territoire. Elles sont également rassemblées autour de trois circuits labellisés et classés par thème : un dédié au couple, un au groupe de 20 à 40 personnes et un pour les mini-groupes de 8 à 12 personnes. Au programme de ces circuits : des découvertes et des dégustations. Tous les renseignements sont disponibles auprès de l’Office de Tourisme d’Épernay.

Opération « Week-end Caves ouvertes en montagne de Reims »

Les vignerons et les maisons de la Montagne de Reims ont choisi de célébrer le retour des visiteurs au travers d’un évènement collectif : l’ouverture des caves, le temps d’un week-end.  

Les vignerons et les Maisons de la Montagne de Reims ouvrent leur cave pour un week-end. © C. Dahan-Coll. ADT Marne.

Porté par l’association de valorisation et de promotion de la Montagne de Reims 286M, ils ouvriront les portes de leurs domaines pour accueillir de nouveau le grand public les 11 et 12 juillet 2020. Au programme : visites, dégustations et animations.

Sur chaque place de mairie, un point d’accueil sera mis en place, avec la distribution de toutes les informations nécessaires pour organiser sa visite : plan, noms des participants, horaires. Les places seront aussi le point de départ de jolies balades en plein cœur du Parc Naturel de la Montagne de Reims à découvrir à l’occasion de ce week-end festif.

Les règles sanitaires liées à la pandémie ont été entièrement intégrées dans la préparation de cet évènement et assurent la sécurité et la protection de tous. Durant les visites, il sera possible de pique-niquer ou de déjeuner dans les différents restaurants du secteur. L’occasion de découvrir des villages typiques comme Verzenay, Écueil, Germaine, Sillery, Sermiers, Hautvillers, Mareuil-sur-Ay,…

Suivre la tendance de la trottinette

Trot’in Pierry propose différents circuits au cœur du vignoble. © Trot’in Pierry.

Adorée ou détestée, elle est le mode de transport qui fait parler depuis quelques mois. La trottinette était, jusqu’à il y a encore peu de temps, surtout décorée à l’effigie des héros et héroïnes des plus petits et permettait des balades moins fatigantes. Elle a aujourd’hui envahi nos centres-villes et est conduite par des gens de tous les âges, aussi bien en tenue de sport qu’en costume-cravate. Devenue électrique, elle est le moyen de déplacement à la mode, créant malgré tout tensions et conflits sur l’occupation de l’espace public. Elle est surtout synonyme de liberté, offrant en plus une alternative à la voiture. Pour continuer sur la tendance, on déplace notre trottinette du milieu urbain en milieu rural pour découvrir le paysage champenois. Pour chevaucher une trottinette en plein cœur des coteaux, direction Pierry : Trot’in propose depuis 2014 des balades en trottinette électrique, par petit groupe de 10 personnes maximum, accompagné d’un guide.

Des itinéraires pour aller à la rencontre des produits locaux

Après un petit temps réservé aux essais et à la prise en main de l’appareil sur un espace sécurisé, en route vers le vignoble. Grâce à des chemins accessibles et stables, vous profitez de la balade dans le paysage de Champagne, tout en écoutant les explications sur le travail de la vigne. Plusieurs arrêts sont prévus, pour admirer notamment les hauteurs de Pierry, l’église de Chavot-Courcourt et la côte des Blancs. La cerise sur le gâteau ? Le créateur de cette animation, Xavier Thibaut, est artisan chocolatier à Pierry. Durant la promenade, chaque arrêt est alors l’occasion de déguster un chocolat. Une fois la balade terminée, il vous ouvre les portes de la chocolaterie. Après l’effort physique tout relatif, place à une animation ludique pour éveiller encore un peu plus nos papilles. Chacun revêt alors un petit tablier pour un atelier chocolat en toute convivialité. L’occasion de découvrir le travail si particulier du chocolat et ses secrets. Pour bien terminer la journée, on peut également poursuivre l’expérience avec une visite de cave et une dégustation de champagne.

Un phare dans les vignes

101 marches pour découvrir une des plus belles vues sur le vignoble champenois. © ADT Marne.

Il se dresse fièrement au milieu des vignes : le Phare de Verzenay est aujourd’hui un incontournable des lieux touristiques de notre territoire. Il invite les touristes et aussi les Champenois à parcourir le monde fascinant du vignoble de Champagne. Au programme : un parcours muséographique d’1h30 et une montée insolite à 25 m de hauteur ! L’écomusée de la vigne propose une découverte audio-guidée ludique et pédagogique pour une plongée sans retenue au cœur du vignoble champenois. Vous découvrez ainsi la salle des territoires champenois qui, grâce à une maquette en volume et à un diaporama dynamique, explique l’aire d’implantation de la Champagne. Vous pouvez ensuite grimper les 101 marches qui vous conduiront au belvédère et profiter de la vue d’exception sur tout le vignoble. Sont également présentés dans cet écomusée le calendrier physiologique de la vigne et les différentes étapes du travail du viticulteur, les costumes traditionnels portés lors de la fête de la Saint-Vincent ou encore les contes et les légendes de notre territoire.

Le meilleur pour la fin…

Dans un espace totalement aménagé pour la dégustation, vous pourrez choisir parmi 60 cuvées de 16 viticulteurs de la Montagne de Reims : brut d’assemblage, blanc de blancs, extra brut, fût de chêne, blanc de noirs, millésimes, brut non dosé, rosé d’assemblage et rosé de saignée.

Percée dans les sous-sols…

On parle beaucoup de la richesse des sous-sols champenois, ingrédient très important dans le processus d’élaboration du champagne. Pour prendre davantage conscience des trésors présents sous nos pieds, direction la Cave aux Coquillages à Fleury-la-Rivière. Ce site fossilifère unique vous propose de découvrir l’univers de la paléontologie de façon ludique. Dès votre arrivée, on vous explique qu’il y a 45 millions d’années, la Champagne était une plage tropicale, arpentée par des Campaniles giganteum. Que désigne ce nom ? Un escargot géant de plus de 40 cm de long ! Vous pourrez y admirer une très grande quantité de coquillages fossiles, présentés dans la roche tels qu’ils ont été découverts. Plus de 300 espèces ont été recensées : le sable, tamisé et trié révèle une microfaune riche et diversifiée. La collection présentée constitue une véritable référence. 

Grâce à la Cave aux Coquillages, on découvre les missions d’un paléontologue. © R. Kiezer-Coll. ADT Marne.

La Cave aux Coquillages propose en parallèle une plongée dans l’univers de la paléontologie. Cette science fascinante est à notre portée. Des espaces sont ainsi réservés à la fouille, au dégagement, à la restauration et à l’étude des fossiles. Chaque visiteur peut ainsi prendre part à toutes les étapes d’une véritable recherche paléontologique et vivre une expérience unique.

… et envolée dans les airs

On ne présente plus le ballon captif, la grande attraction sparnacienne. Un vol d’environ 12 minutes, à bord de la nacelle de l’aéronef, qui offre une vue inédite sur les prestigieux coteaux du vignoble champenois et les hôtels particuliers de la célèbre avenue de Champagne. Une attraction douce et légère, respectueuse de l’environnement, grâce à une enveloppe gonflée à l’hélium et à un treuil hydroélectrique, qui se savoure dans le plus grand silence, sans bruit de machinerie venant perturber la contemplation.

Eugène Mercier créa le premier ballon captif en 1900, à l’occasion de l’Exposition Universelle. Il propose alors aux visiteurs de survoler Paris, tout en faisant la promotion de son champagne. Revivez les mêmes sensations que les passagers de l’époque et embarquez à bord de la nacelle, une coupe à la main, pour une dégustation en toute liberté, la tête dans les nuages. 

Des excursions hautes en couleur

Afin de mettre un peu de piment dans les excursions proposées et de permettre aux touristes et aux Champenois de porter un autre regard sur le vignoble, de nombreux acteurs du tourisme rivalisent d’imagination pour proposer des expériences inédites. 

On découvre les différents villages viticoles de façon ludique. © ADT Marne.

On l’a vu, on peut arpenter les coteaux en trottinette ou en scooter électrique, mais on peut aussi prendre place dans un « tuk-tuk champenois ». À bord de ce tricycle électrique avec chauffeur, vous arpentez le patrimoine local du village de Cumières. Différents parcours sont également proposés, entre Epernay, Cumières, Hautvillers, Aÿ-Champagne avec visite de caves et dégustation, et des arrêts pour y découvrir ce que chaque village a de plus beau, ses spécialités et ses activités.

Vous pouvez aussi choisir de prendre un peu de hauteur. Pour cela, prenez place dans le bus, « L’Impériale de Marie-Antoinette », à bord duquel vous sillonnerez le territoire pour des visites oenotouristiques à thème. En formule demi-journée ou journée entière, il existe différentes propositions pour combler toutes les envies de découvertes. Une animation très prisée par les groupes, notamment à l’occasion de séminaires d’entreprises ou encore d’enterrements de vie de jeune fille ou de garçon, ou d’anniversaires.

Zénitude et Champagne

La sophrologie est une pratique psycho-corporelle de plus en plus répandue. Accessible à tous, elle permet d’entrer progressivement dans un état de relaxation profonde. Les sensations sont ainsi décuplées, les sens éveillés… le bon moment pour entamer la dégustation d’un doux breuvage. C’est ce que propose Nicole Kulhaneck, sophrologue installée à proximité de Châlons-en-Champagne. Ce concept se nomme fort justement « Les Sens en effervescence » et propose donc une dégustation inédite de champagne, mêlant œnologie et sophrologie. L’idée est de faire appel aux techniques de cette discipline pour découvrir le champagne autrement. Accompagnée d’un œnologue, Nicole Kulhaneck vous guide dans une séance de découvertes des différentes saveurs, emplie de surprises et d’émerveillement.

Yoga et dégustation

Tout comme la sophrologie, le yoga fait de plus en plus d’adeptes. Il se définit comme la pratique d’un ensemble de postures et d ‘exercices de respiration qui vise à apporter un bien-être physique et mental. Il existe plusieurs façons de pratiquer et même différents styles de yogas, chacun répondant à des besoins spécifiques. 

On profite d’une immersion en pleine nature pour se détendre au maximum.

Du côté des pratiques dynamiques, on trouve l’ashtanga ou encore le vinyasa ; ici, il s’agira d’un enchaînement de postures qui se fait au rythme de la respiration. On assouplit son corps, on le renforce et on améliore son système cardio-vasculaire. Pour une option plus statique, l’Iyengar est un yoga mettant l’accent sur l’alignement du corps. Le Hatha yoga quant à lui est une pratique plus douce, aisément adoptée par des personnes plus âgées.

« Yoga & Wine l’Art de Vivre » propose d’allier les bienfaits de la pratique du yoga au plaisir de la dégustation. On profite du cours de yoga pour éveiller au maximum ses sens et accueillir en pleine conscience les saveurs des différentes cuvées.

Allier découverte du terroir et pratique sportive

Le trail est une course qui se pratique dans les chemins, hors routes goudronnées, et qui voit de plus en plus d’adeptes. Les coureurs évoquent volontiers un cadre plus agréable que lors des parcours sur route classique, une ambiance moins compétitrice et surtout, une immersion totale dans la nature. C’est aussi l’occasion de découvrir, d’une façon différente, un terroir. Plusieurs trails sont organisés dans notre région, avec des tracés permettant de profiter de nos célèbres coteaux.

Épernay, Châlons-en-Champagne et Reims vous attendent !

Notre territoire est plus que jamais mobilisé pour faire valoir ses atouts ! L’idée ? Séduire les plus proches pour en faire des ambassadeurs, les habitants des départements et régions limitrophes, et enfin les « un peu plus éloignés », avec notamment les étrangers, dès que la situation le permettra.

Rencontres et dégustations à Épernay

Découvrir notre terroir au travers du savoir-faire des vignerons. © ADT Marne.

Si plusieurs évènements ont été annulés, il sera toutefois possible de se rencontrer et de déguster les cuvées des vignerons lors de différentes manifestations sparnaciennes.

Les habitués retrouveront avec joie l’évènement « L’Été des Vignerons », organisé par le Syndicat Général des Vignerons. Une cinquième édition pour ce bar éphémère, qui est ouvert depuis début juillet et ce jusqu’au 30 août. 24 vignerons vont se succéder pour présenter aux visiteurs de passage la qualité et la diversité de leur cuvée. Et c’est eu cœur de l’avenue de Champagne, dans la cour d’honneur au n°19, dans l’authentique caravane Airstream de 1948, que se dérouleront les dégustations. Le public pourra ainsi faire connaissance avec les multiples typicités de champagnes de vignerons : Blanc de Blancs, Blanc de Noirs, Millésime, Rosé… issus des grands terroirs de la Champagne. 

Trois possibilités pour déguster les champagnes au bar éphémère : à la flûte, à savourer installé sur la terrasse, créée pour l’occasion dans la cour du SGV Champagne, ou encore à la bouteille pour un moment de convivialité en famille ou entre amis. Dernière option : le forfait découverte. Véritable plongée dans les différentes cuvées, il s’agira de percer les secrets des quatre régions de l’appellation. 

Voir aussi

Le bar éphémère est accessible de 17h00 à 20h00 du lundi au jeudi et jusqu’à 21h00 les vendredis ; les samedis de 12h00 à 21h00, les dimanches de 12h00 à 20h00.

En route pour un « Pique-Nique Champenois »

Organisé par les vignerons indépendants, le « Pique-Nique Champenois » est devenu un véritable rendez-vous. Il aura lieu cette année les 26 et 27 juillet. Le Champagne Charles Pougeoise organise également une marche gourmande le dimanche 26. Le rendez-vous est donné à 9h30 pour une randonnée de 10 km avec différentes escales gourmandes pour se donner du courage. Un barbecue est également prévu dans les vignes. La Demeure Saint Martin à Vertus ouvre également son bar éphémère le dimanche 26 juillet, et vous pourrez y déguster une coupe de Champagne dans un cadre fleuri et authentique.

Châlons-en-Champagne : la « Venise pétillante »

Le territoire de Châlons-en-Champagne se réveille peu à peu et, signe que les visiteurs sont de retour : les balades en barque « L’EAU’DYSSÉE » et « MÉTAMORPH’EAU’SES » reprennent peu à peu leur rythme « classique ». 

« MÉTAMORPH’EAU’SES » transforme la ville de Châlons-en-Champagne. © AC.Mécuson-Coll. ADT Marne.

Ces deux animations rencontrent beaucoup de succès et permettent de mettre en valeur les nombreux cours d’eau qui ont donné à la ville son surnom de « Venise Pétillante ». La première balade se déroule en plein jour. « L’EAU’DYSSÉE » vous transporte dans le cœur historique et dans les méandres de la ville. Une balade unique, en barque, guidée par les pilotes locaux accompagnés quelques fois de leurs assistants personnels, les majestueux cygnes blancs. Comme se déroule la balade ? Une fois votre billet acheté auprès de l’Office de Tourisme, vous embarquez, et le pilote largue les amarres. Vous pénétrez dans la galerie qui recouvre la rue Lochet ; les projections sur les voûtes, l’ambiance sonore : c’est un véritable son et lumière sur l’eau qui s’offre à vous. Dès la sortie de la galerie, vous prenez le temps d’admirer les espaces de verdure, l’architecture typiquement champenoise (Château du Marché, le Couvent Sainte Marie ou encore l’église Notre-Dame-en-Vaux), les différents ponts. Le pilote partagera avec vous tous les secrets de Châlons-en-Champagne.

La nuit, tout se modifie

En soirée, place à « MÉTAMORPH’EAU’SES », un véritable spectacle son et lumière itinérant sur l’eau. Le décor nocturne confère à la balade une atmosphère particulière : l’obscurité vient totalement modifier la perception des bruits et des objets. Un spectacle magique, où les différents sites sont magnifiés par les projections lumineuses et l’ambiance sonore.

Une saison particulière

Les balades en barque – « L’EAU’DYSSÉE » et « MÉTAMORPH’EAU’SES » – sont de nouveau accessible au public depuis le 19 juin dernier. Les mesures sanitaires sont bien entendu appliquées : 6 passagers maximum par bateau au lieu de 12 habituellement, port du masque obligatoire excepté pour les enfants de moins de 10 ans. Il est également possible de privatiser la barque pour un groupe allant jusqu’à 11 personnes. Un éboulement d’un mur dans le Mau (cours d’eau) a également entrainé une modification de l’itinéraire. Pour connaître les jours et horaires de départ, contactez l’Office de Tourisme de Châlons-en-Champagne.

L’Office de Tourisme met en place différentes actions pour attirer les touristes dans la ville. © ADT Marne.
Laurence Padiou. Directrice de l’Office
de Tourisme de Châlons-en-Champagne

« Nous avons réouvert l’Office de Tourisme le 19 mai, c’était très calme. Les balades en barques ont repris le 19 juin, cela nous a permis de recevoir à nouveau des coups de fil et des réservations. C’est arrivé au bon moment, dans une période où les gens étaient rassurés par le contexte sanitaire et avaient à nouveau envie de bouger. Aujourd’hui, on sent vraiment une reprise avec davantage de visites ; des locaux, bien entendu, mais aussi des Belges, des gens venant des départements du Nord. On sent que ça bouge, on n’est pas au même niveau que les années précédentes, évidemment, mais ça avance. Nous allons d’ailleurs reprendre un rythme classique pour les balades en barque, puisque la demande est au rendez-vous. Nous pouvons transporter moins de voyageurs, par respect des normes sanitaires, mais cela va peut-être évoluer dans le courant du mois de juillet. Nos autres activités ont repris également : la location de deux roues, de trottinettes électriques ou de Segway. Nous travaillons en collaboration avec tous les acteurs du tourisme, la Région, le Département. Les médias ont également bien compris les difficultés et l’enjeu du tourisme pour nos territoires, et ils mettent vraiment en valeur nos activités, ce qui doit nous aider à attirer des visiteurs. »

Découvrir Châlons accompagné ou en autonomie

Visiter Châlons pour découvrir l’architecture et les jardins. © ADT Marne.

Différents modes de locomotion sont disponibles pour visiter Châlons-en-Champagne. Trottinettes, Segway, scooters électriques : il est également possible de parcourir la ville à pied. Plusieurs parcours existent pour orienter ceux qui privilégient l’autonomie. Sept circuits sont proposés pour visiter en toute indépendance. Et pour ceux qui veulent être accompagnés, il existe « Châlons trot’tour » : une balade en trottinette électrique en compagnie d’un guide, pour des petits groupes de 5 personnes maximum. Après une formation d’une dizaine de minutes à la conduite d’une trottinette, vous suivez votre accompagnateur dans les plus belles rues et places de Châlons-en-Champagne pour admirer tout en vous amusant le patrimoine architectural de la ville, ses quartiers commerçants et ses jardins. Pour les plus pressés, il existe le dispositif Visite Éclair. Le principe ? Si vous disposez de 2h ou moins pour découvrir la ville, l’Office de Tourisme met à votre disposition une brochure en format papier ou une application dédiée. À l’aide de ces supports, vous allez sur les 20 points d’intérêts recensés et prenez connaissance de tous les détails historiques.

À Châlons, direction… la plage !

Après quelques incertitudes, c’est confirmé : l’opération « Chalons Plage » est bien de retour pour égayer notre été. Pour le moment, en raison des différentes mesures de sécurité sanitaire imposées, certaines activités ne pourront avoir lieu, comme toutes les pratiques de sport collectif, la location d’embarcations ou encore l’usage sportif des terrains de sable. Mais il sera tout de même possible de pratiquer l’escalade ou encore de faire des balades à poney. La restauration sur place sera assurée, avec une extension exceptionnelle de la terrasse flottante.  De nouvelles animations sont également prévues : une bibliothèque éphémère, des séances de cinéma en plein air, des expositions, des ateliers végétaux, etc. Vous aurez également la possibilité de tester différentes pratiques grâce à l’opération « les quartiers d’été de l’Extrapole » : cuisine, bien-être, sport… Des ateliers créatifs vous permettront de créer des bijoux, des jeux de société avec de la récup’. Une opération très attendue des Chalonnais, qui va permettre à tous de bénéficier d’activités estivales. L’occasion de profiter du joli cadre verdoyant du parc. À tous ceux qui ne partiront pas cet été, Châlons-en-Champagne leur apporte la plage à la ville.

La dynamique rémoise

Toutes les régions de France misent sur le tourisme de proximité et mènent d’importantes actions de communication, avec les Régions, les Départements, les Offices de Tourisme. Mais il faut toutefois être vigilant au risque d’engorgement de la communication. Certains territoires ont plus de facilités de par leur environnement proche, et notre région a en plus été particulièrement touchée par la crise sanitaire. Valoriser nos atouts est incontournable et Reims a choisi de privilégier une communication très ciblée, chirurgicale, avec des actions modernes et innovantes. Ce fut par exemple le cas avec l’accueil du blogueur Bruno Maltor, dont la visite a déjà eu des répercussions positives.

Philippe VERGER. Directeur de l’Office de Tourisme du Grand Reims.

« Il faut le rappeler, nous évoluons aujourd’hui dans un contexte inédit, avec plusieurs secteurs d’activité à l’arrêt pendant de nombreuses semaines : les transports, l’hôtellerie, la restauration, les musées, les parcs de loisirs, etc. Le tourisme d’affaire a également été très durement touché.Aujourd’hui, on assiste à une reprise progressive, mais il a fallu tout d’abord rassurer le public, avant de revoir notre stratégie, notre approche clientèle. Nous sommes très internationalisés, avec plus de 50% de clientèle étrangère dont les Belges, les Américains, les Anglais et les Japonais. Cette crise va avoir un impact durable sur le secteur. On mise cet été sur un tourisme de proximité pour inciter les Français à profiter de leur région ou à en découvrir d’autres. C’est une opportunité pour initier un nouveau tourisme. Il faut garder espoir, on sent un frémissement au niveau de l’activité : la fréquentation de l’Office de Tourisme est en progression d’un week-end sur l’autre. Le même constat est fait dans les hôtels. Entre acteurs du tourisme de la région, on se sert les coudes, on travaille ensemble, on propose des actions très ciblées pour générer des visites et des revisites. On s’adresse aux habitants, puis on élargira au Bassin parisien, à la région des Hauts-de-France. Ensuite, on pourra réattaquer le marché étranger. Il faut se donner du temps, valoriser nos atouts, travailler intelligemment et rester solidaires. »

Plusieurs dispositifs pour relancer le tourisme

Différentes actions ont été mises en place par l’Office de Tourisme et la Ville de Reims afin de séduire les touristes locaux, champenois, ceux des régions environnantes, avant de voir le retour tant attendu des étrangers.

Reims met en avant ses atouts, comme son patrimoine architectural remarquable. © ADT Marne.

Afin de renforcer l’accès à l’information et la visibilité de son territoire, Reims a choisi de renouveler son partenariat avec Le Petit Futé. En 2018, l’Office de Tourisme du Grand Reims avait déjà fait appel au Petit Futé pour la création d’un jeu concours national qui avait mis un coup de projecteur sur la Cité des Sacres. Une vraie réussite puisque, en juillet 2019, le site internet du Petit Futé avait généré un trafic
d’1 million de visiteurs uniques. 

Un nouveau concours est donc organisé, pour gagner un week-end en Champagne. Au programme pour les gagnants : deux nuits à l’Hôtel de La Paix, un dîner à La Table des Halles, une visite des crayères de la Maison de champagne Veuve Clicquot, mais pas seulement ! Ils pourront, entre autres, participer eux-mêmes aux vendanges en vivant l’expérience « Vendangeur d’un Jour », lancée par l’Office de Tourisme l’an dernier.

Un week-end en Champagne à gagner en partenariat avec le Petit Futé.

Un guide numérique pour un été rémois
« Un été à Reims et ses alentours » est un guide numérique téléchargeable gratuitement pendant tout l’été. Il sera disponible dans tous les points de vente en ligne connus : Amazon, Fnac, Cultura, Espace Culturel Leclerc, Google Play, iBookstore, la boutique du Petit Futé et bien entendu, le site Internet de l’Office de Tourisme (www.reims-tourisme.com). Il aura pour objectif de nourrir l’intérêt des touristes et de les aider dans l’organisation de leur séjour, mais aussi d’attiser les désirs d’escapades des Rémois qui ne connaissent pas encore tous les recoins de leur ville et campagne, et toutes les activités qui les y attendent !

Pour un été royal : champagne !

Du champagne pour remercier les 3000 premiers visiteurs.

Afin de célébrer le retour des visiteurs en Champagne, l’Office de Tourisme du Grand Reims a décidé de lancer une opération de promotion inédite qui débutera à partir du 15 juillet et d’offrir 3 000 bouteilles de champagne ! Le principe est le suivant : les 3 000 premières personnes justifiant d’un séjour d’au moins deux nuitées consécutives sur la destination de Reims bénéficieront, à la fin de leur séjour, d’une bouteille de champagne de vigneron offerte. Une belle façon de clôturer son voyage et de ramener un précieux souvenir dans ses bagages. Comment en profiter ? Pour se voir offrir sa bouteille de champagne, il faudra justifier (sur facture) de réservation et du règlement d’au moins deux nuitées consécutives dans un hébergement marchand, de la consommation d’un repas dans un restaurant et de la consommation d’une activité de loisirs (touristique ou culturelle) payante. L’ensemble devra avoir été effectué dans des établissements domiciliés dans le Grand Reims ou chez un partenaire de l’Office du Tourisme du Grand Reims en dehors du territoire du Grand Reims, entre le jour de la première nuitée et le lendemain de la dernière nuitée.

Des bénéfices multiples

La communication autour de cette opération va permettre la mise en lumière de Reims et de ses actions innovantes en matière d’offre touristique. Une façon originale et positive d’attirer les touristes. Cette action a également pour but de séduire de nouvelles clientèles mais aussi de récompenser les 3 000 premiers à (re)venir visiter la Cité des Sacres. Enfin, cette opération permet également de soutenir les vignerons partenaires dans cette période compliquée.

Une opération menée par les Offices de Tourisme de la Champagne

Nouveauté cette année pour l’opération « Vendangeur d’un jour® » en Champagne : l’Office de Tourisme du Grand Reims a choisi d’associer l’ensemble des autres Offices de Tourisme de Champagne à l’opération. C’est donc ensemble que les villes de Reims, d’Épernay, de Hautvillers, de Châlons-en-Champagne, de Dormans/ Chatillon-sur-Marne, de Château-Thierry, du Lac du Der, de Sézanne et de la Côte des Bar ont travaillé pour construire, promouvoir et commercialiser ce produit unique en Champagne. Grâce à cet élan collectif, ce ne sont plus 12, mais 40 domaines viticoles qui se joignent à l’opération pour une représentation totale de l’appellation champagne ! 

Participer à une journée de vendange permet de s’imprégner d’une partie du processus de fabrication du champagne. © ADT Marne.

Plébiscitée l’année passée, cette nouvelle édition rassemble à nouveau  tous les ingrédients pour ravir les visiteurs. Avec son côté proche de la nature, plus humain, elle offre une véritable immersion dans la réalité du métier. Les participants ne dégusteront plus jamais une coupe de champagne de la même façon après cette journée. Au programme : accueil au domaine par le vigneron pour découvrir l’histoire et le terroir de la maison, cueillette dans les vignes, visite du pressoir et des caves, puis dégustation du jus de raisin fraîchement pressé, dégustation d’une coupe de champagne et enfin remise d’un diplôme et de quelques grappes de raisin cueillies.

Des synergies pour faire rayonner la Champagne

On est plus fort ensemble. Cela pourrait être l’adage des acteurs du tourisme de la région. La récente crise sanitaire a semble-t-il accéléré le processus et ils se sont aujourd’hui tous engagés dans une démarche commune afin de valoriser notre territoire et ses richesses. Opérations communes, relais des informations des Offices de Tourisme des autres villes, départements, régions, mise en synergie de tous les acteurs : cet élan va permettre de faire rayonner encore davantage notre région et de renforcer son attractivité

Les Offices de Tourisme s’unissent

La forêt d’Argonne : un site à découvrir. © ADT Marne.

Les directeurs des Offices de Tourisme du Grand Est se sont réunis depuis 3 ans au sein d’une association, présidée par Laurence Padiou, directrice de l’Office de Tourisme de Châlons-en-Champagne. Elle est composée d’une quarantaine de membres issus des cinq destinations touristiques que sont l’Alsace, l’Ardenne, la Champagne, la Lorraine et le Massif des Vosges. La récente crise sanitaire et la situation inédite que nous avons vécu ont vu les échanges entre les membres de l’association s’intensifier, afin de mutualiser les énergies, de coordonner les ressources pour travailler sur les actions possibles pendant et après le confinement. Chaque Office de Tourisme a par exemple posté des vidéos des destinations voisines. L’objectif ? Distraire le public et lui faire découvrir les territoires de proximité, avec ce message :  pas besoin d’aller loin, le Grand Est regorge de trésors touristiques. 

« Durant le confinement, nous avons animé beaucoup de réunions en visio, avec la Région, le Département, l’Agence de Développement Touristique de la Marne et tous les professionnels du tourisme, explique Laurence Padiou. Tous les directeurs des Offices de Tourisme se retrouvent maintenant le mardi matin pour une réunion téléphonique rapide afin d’évoquer les actions en cours pour relancer le tourisme. 

Des actions qui doivent nous inciter à être curieux et à découvrir les richesses de tous les départements qui composent aujourd’hui notre grande Région Grand Est. Nous avons la chance de vivre sur un territoire très diversifié, tant au niveau des paysages que du patrimoine architectural, historique ou culturel. Ces vacances d’été ne ressembleront pas à celles de années précédentes, c’est peut-être l’occasion pour nous de vraiment partir en exploration de nos territoires.

Que faire à 100 km de chez soi ? 

On part à l’aventure, aux quatre coins de notre Région.

L’association des directeurs des Offices de Tourisme de la Région Grand Est vous propose une carte interactive pour découvrir les activités de loisirs à pratiquer seul, en duo ou en famille, en Alsace, Ardennes, Champagne, Lorraine et dans le Massif des Vosges. Grâce au site « tourisme sans borne », découvrez en quelques clics des dizaines d’idées de sorties dans la région à moins de 100 km de chez vous !

What's Your Reaction?
Top !
0
Wahou
0
J'aime
0
Hmm
0
C'est fou
0

News'mag © 2020. Réalisé par Hachetag - Agence de communication Reims

Retour en haut