Vous lisez actuellement
Des Mécènes pour saint Remi
Sombre Clair

Des Mécènes pour saint Remi

Fabienne Huet

Devenez mécène de la restauration de la Tenture de la vie de saint Remi, soit 250 m2 de tapisseries en laine et soie du XVIe siècle. Le coût représente 250 000 € HT sur 4 ans.

Jean-Marc Roze, adjoint aux finances. © Ville de Reims.

La vie de saint Remi tenant autant de la légende que de l’histoire, de nombreux miracles sont relatés sur les tapisseries commandées par Robert de Lenoncourt, archevêque de Reims et abbé de Saint-Remi entre le XVe et le XVIe siècle. Ces œuvres majeures de la vie de saint Remi présentées dans le chœur de la basilique Saint-Remi jusqu’au XIXe siècle ont été décrochées lors de la première guerre mondiale et conservées à l’abri. Chaque tapisserie mesure 5×5 m. « Après une première restauration dans les années 1970/1980, les tapisseries de la vie de saint Remi ont été exposées au public pendant plus de 35 ans » confie Jean-Marc Roze, adjoint au maire délégué aux finances. Rapporteur général du budget, il suit le mécénat pour un 2e mandat consécutif. « Cette opération de mécénat devait démarrer en mars-avril, nous l’avons décalée exprès car c’est ennuyeux de demander de l’aide à des entreprises qui ont souffert du confinement. » 

Collecte de fonds

Il poursuit, « décrochées en 2017 et conservées dans les réserves du musée Saint-Remi, ces tapisseries présentent un état d’encrassement avancé et généralisé, de l’avis d’un expert venu l’an dernier ». D’où la nécessité d’un dépoussiérage et d’un nettoyage des surpeints, de bandes collantes à enlever. Une doublure lourde est à remplacer par une toile de lin, le système d’accrochage doit être revu… Ces travaux de restauration sont estimés à environ 250 000 € HT pour la période 2020 à 2024, à raison de deux restaurations par an.

Détail du Baptême de Clovis. © Photos Ville de Reims et musée Saint-Remi.

« Dès 2022, les premières seront à nouveau présentées au public dans le cadre d’un parcours sur l’histoire de l’abbaye refondu puisque le musée Saint-Remi va bénéficier d’une nouvelle scénographie ». La Fondation du Patrimoine organise la collecte de fonds auprès des particuliers. Le club Marne de la Fondation du patrimoine, qui réunit une 10e d’entreprises, va financer la restauration de la 4e tapisserie de la série, sur la vie de saint Remi dénommée « Le Baptême de Clovis ». Deux conventions formaliseront ces démarches. Le mécénat d’entreprises sera géré par la ville de Reims.

What's Your Reaction?
Top !
0
Wahou
0
J'aime
0
Hmm
0
C'est fou
0

News'mag © 2020. Réalisé par Hachetag - Agence de communication Reims

Retour en haut