Vous lisez actuellement
Festival Fragments
Sombre Clair

Festival Fragments

Fabienne Huet

Deux représentations en une même soirée, c’est la marque de Fragments. Avec « Tu n’as rien vu à Hiroshima » et « La vie et la mort de F. Mitterrand roi des Français » les 4 et 5 novembre.

Depuis l’an dernier, le Salmanazar accueille Fragments, le festival de la jeune création théâtrale. Celui-ci, depuis 2013, permet à des équipes artistiques de présenter une première étape de leur création à venir. Cette année, 16 théâtres parrainent 16 compagnies, avec une programmation croisée. D’abord en Île de France puis en Régions. Chaque théâtre accueille deux soirées du festival où sont présentés 2 des 16 fragments.

Un récit épique et comique du « règne » de Mitterrand.

Violence du monde

Collectif audacieux, la Compagnie Das Plateau revisite l’œuvre de Marguerite Duras de manière singulière, avec « Tu n’as rien vu à Hiroshima ». Les spectacles du collectif cherchent à mettre à jour, au delà du discours, le dessous des choses, ce qui ne peut se dire, ce qui ne peut s’articuler, ce qui dans la complexité du monde ne peut ni se dissoudre, ni se résoudre. La beauté qu’ils tentent de mettre en œuvre sur le plateau est tout le contraire d’un académisme, elle porte à la fois la marque de la violence du monde et la possibilité d’un espoir.

« La vie et la mort de F. Mitterrand, roi des Français » est le portrait amusé mais sans concession du Président de la Ve République au « règne » le plus long, vu par la Compagnie rémoise Animaux en Paradis. Le fondateur de la Cie Léo Cohen-Paperman pose en 2020 la première pierre de la série des « Huit rois (nos présidents) », série théâtrale dont l’ambition est de peindre le portrait des huit présidents de la Ve République. « Le portrait poétique, intime et politique de chacun d’eux ». dit-il. Celles et ceux qui viendront voir revivre leurs présidents les adorent ou les abhorrent, les méprisent ou les admirent, les connaissent ou les ignorent. Pour François Mitterrand, il a choisi la forme théâtrale du récit épique et comique. 

En plongeant notre regard dans l’âme et le corps de nos puissants, trouverons-nous un reflet inattendu de nous-mêmes ?

Voir aussi

– Mercredi 4 novembre à 20h30 et jeudi 5 à 19h30. Au Théâtre. Réservations  sur place ou au 03 26 51 15 99. (+ de 16 ans).

What's Your Reaction?
Top !
0
Wahou
0
J'aime
0
Hmm
0
C'est fou
0

News'mag © 2020. Réalisé par Hachetag - Agence de communication Reims

Retour en haut