Vous lisez actuellement
Has-been le mariage ? Pas forcément …
Sombre Clair

Has-been le mariage ? Pas forcément …

David Mennetret

Avec 235 000 mariages célébrés en 2018, soit une légère augmentation par rapport à l’année précédente, le mariage semble revenir dans l’air du temps. Alors que les cas de divorces ne cessent d’augmenter et que l’union libre n’a jamais été aussi bien acceptée, certains, soucieux d’officialiser une relation aux yeux de leur famille, de Dieu ou des services fiscaux, décident malgré tout de sauter le pas, et de se dire un grand OUI et ce, pour la vie.

Mais pourquoi ? Et oui, le mariage demeure l’institution permettant de protéger au mieux sa famille. Du conjoint aux enfants, le mariage les sécurise aux yeux de la Loi et des droits de chacun. Cette sécurité est assurée par l’existence d’un grand corps de règles édictées par le Code civil visant à s’appliquer, sans distinction des situations, aux couples mariés à chaque étape de la vie de la famille. Mais il est possible d’aller plus loin : Bon nombre de ces règles générales peuvent être adaptées à une situation de famille particulière par l’intervention d’un notaire dont le rôle est de conseiller, assister et rédiger un contrat de mariage, une donation, ou un testament. Spécialiste du droit de la famille, n’hésitez pas à consulter votre notaire.

What's Your Reaction?
Top !
0
Wahou
0
J'aime
0
Hmm
0
C'est fou
0

News'mag © 2020. Réalisé par Hachetag - Agence de communication Reims

Retour en haut