Vous lisez actuellement
Des cadeaux par milliers
Sombre Clair

Des cadeaux par milliers

Noël 2020 ne ressemblera à aucun autre. Et pourtant, il y aura bien un sapin décoré, un bon repas, nos proches et surtout l’envie furieuse de passer une soirée festive après ces mois plus que moroses.

S

elon un sondage OpinionWay pour Proximis, réalisé au début du mois de novembre dernier, plus d’un Français sur deux ne fêtera pas Noël en famille cette année par crainte de contracter ou de transmettre le coronavirus ; 73 % feront le choix de fréquenter moins de personnes pour ces fêtes. Conséquence directe de ces prévisions : la baisse du nombre de cadeaux achetés. Une diminution de 30 % est prévue par rapport à 2018, avec un budget moyen fixé à 214 €. 

Doit-on pour autant se résigner à passer des fêtes moroses ? Elles ne ressembleront certes à aucune autre, mais libre à nous d’en faire des moments de plaisir pour nous mettre un peu de baume au cœur en cette période compliquée. 

Se mettre dans l’ambiance

Après un mois de novembre bien rude, à peine éclairé par l’arrivée du Beaujolais nouveau, la fameuse « magie de Noël » est très attendue. D’autant que cette année, il va falloir faire preuve d’imagination et d’un peu plus d’énergie. D’habitude, l’installation des chalets des villages de Noël,
la programmation des spectacles, des concerts, la tenue des marchés de créateurs, l’apparition des illuminations, des décorations… tout ceci rythmait gentiment notre mois de décembre pour nous conduire aux fêtes, totalement dans le Spirit. Pour les retardataires, il suffisait de parcourir le village de Noël de sa ville, de sentir les parfums de pain d’épice, de gaufres, de déguster un verre de vin chaud ou une petite coupette, serré contre ses amis autour d’un brasero, pour savoir que ça y est, nous étions à quelques jours des fêtes.

Les festivités de Noël sont plus que bienvenues cette année.

Cette année, il va falloir bien chercher la magie de Noël et surtout, ne pas hésiter à se la créer soi-même.

Se créer une playlist pour Noël

Rien de tel qu’une playlist adaptée pour nous plonger dans l’ambiance. On reprend les musiques qui ont rythmé nos Noëls d’enfants, on intègre les grands classiques, Franck Sinatra avec Jingle Bells ou Let It Snow ! Let It Snow ! Let It Snow, Tino Rossi et on s’autorise même l’incontournable All I want for Christmas is you de Mariah Carey pour les plus téméraires.

Des villes toujours festives

Les municipalités ont été contraintes d’annuler les évènements prévus pour les fêtes de fin d’année les uns après les autres. Mais pour maintenir un cadre festif, elles ont adapté leur projet et ont, par exemple, beaucoup misé sur les illuminations. 

À Reims, ce sont des dizaines de places et de rues qui brilleront de mille feux, avec des guirlandes de lumières, mais aussi différentes structures 3D. Un parcours sur le thème « Noël gourmand » sera proposé sur les hautes Promenades, dans le hall de l’Hôtel de Ville, esplanade Simone Veil et sur le parvis de la basilique Saint-Remi : les jardiniers et le menuisier de la direction des espaces verts ont réalisé divers sujets en bois dont une dizaine de « mannele » géants, une vingtaine de sucres d’orge « géants », qui orneront les massifs en extérieur et une cinquantaine de petits sujets deviendront les pampilles des « sapins de Noël ». 

Les habitants de Châlons-en-Champagne pourront eux aussi retrouver les décorations de Noël dans toute la ville. Le chalet du Père Noël sera installé place Foch, la vitrine de Noël sur le parvis de l’Hôtel de Ville. Les décorations sur le plan d’eau place de la République et la sonorisation du centre-ville finiront de mettre tout le monde dans l’ambiance. 

Pas de marché de Noël, mais des illuminations pour transformer les villes à l’occasion des fêtes.

Des sapins seront installés dans les rues et au niveau des ronds-points ; un conifère « géant » de 7 m 50, conçu entièrement en bois par la scierie Ribère basée à Compertrix, sera à admirer place Foch.  

Du côté des illuminations, on trouvera notamment des ciels de toits lumineux dans les rues de l’Hôtel de Ville, d’Orfeuil et de l’Abbé Lambert.

Toujours plus de lumière

Il semble que les villes, à défaut de pouvoir organiser les évènements habituels, aient beaucoup misé sur les illuminations. À Epernay, par exemple, c’est un village de lumières qui sera installé place Bernard Stasi. Les visiteurs pourront ainsi déambuler au milieu d’installations lumineuses, tout en respectant les consignes sanitaires. Des grandes villes aux plus petits villages, partout en France, illuminer ces fêtes de Noël va se révéler primordial cette année. 

On plonge dans le décor des festivités de fin d’année?

Les particuliers sont aussi appelés à participer au mouvement et à décorer leurs maisons, leurs appartements. Si certains s’en donnent à cœur joie chaque année, donnant des airs de Las Vegas à leur pavillon ou à leur balcon, quelques pointes de lumière, quelques bougies peuvent suffire à conférer une atmosphère festive.

Participez au challenge #Reimsscintille

La Ville de Reims propose aux Rémoises et aux Rémois de faire briller de mille feux leur ville afin de garder l’esprit et la joie des fêtes de fin d’année. Le geste est simple, il suffit d’illuminer ses fenêtres, balcons, terrasses… avec des bougies, guirlandes, luminions… Et surtout, il ne faut pas oublier de partager ses plus belles photos sur nos réseaux sociaux !

Quelles tendances déco pour Noël ? 

Après des mois compliqués, certains auront besoin de mettre le paquet sur la décoration de Noël. Au menu des tendances, on retrouve un retour à l’authenticité, avec des codes vintage – du rouge et du blanc, le duo rouge-vert, le bois. Le doré apportera la touche festive, à utiliser avec parcimonie ou en se lâchant totalement pour une ambiance plus baroque. 

Certains opteront pour davantage de sobriété. On misera alors sur des inspirations plus naturelles, avec des décorations en bois, en fibres naturelles. La tendance scandinave ne sera pas très loin, tout en conservant la chaleur nécessaire à l’esprit cocooning si recherché.

Des tendances déco mêlant retour aux valeurs sûres et réflexions sur notre mode de consommation.

Une décoration responsable

Réutilisation du stock des années précédentes, choix responsables des nouveaux éléments, récupération, transformation : ces fêtes seront placées sous l’angle de l’écologie et de la consommation raisonnée. On mise sur des produits uniques, réalisés par des artistes, des artisans de notre territoire. Habile de vos mains ? On s’empare de ce que la nature nous offre et on se lance dans la conception de notre propre décoration.

La couronne de Noël : élément incontournable de la décoration

Qu’elle soit accrochée à la porte d’entrée en grand format, aux poignées de porte en petit, ou disposée en centre de table, la couronne de Noël reste un incontournable du décor des fêtes de fin d’année.  

Toutes les tendances sont possibles : classiques, exubérantes, originales, sobres, naturelles ou totalement artificielles. On l’achète chez son fleuriste ou on se lance dans sa propre conception. Les fournitures sont disponibles dans de nombreuses boutiques, et même si les ateliers dédiés ne pourront probablement pas se tenir cette année, on suit les tutos avec attention, on s’applique pour les différentes étapes et on est indulgent avec soi-même. C’est aussi une activité idéale à réaliser avec les enfants, pour faire passer un dimanche après-midi pluvieux et permettre à toute la famille de plonger doucement dans l’ambiance des fêtes.

D’où vient la couronne de Noël ?
On différencie la couronne de Noël et celle de l’Avent. La première trouve ses origines dans le monde romain, à l’époque où l’on fêtait le solstice d’hiver, marquant l’espoir de la renaissance du soleil. La couronne de l’Avent est mentionnée dès le XVIe siècle en Allemagne ; elle reprend les symboles de la roue : le déroulement du temps, le retour de Noël auquel il faut se préparer en attendant le retour du Christ.

Cuisiner pour Noël dès maintenant

Des recettes régressives pour attendre les fêtes tout en douceur.

Il ne s’agit pas seulement de s’entraîner pour le jour J, mais bien de se mettre dans l’ambiance grâce à nos papilles. La mémoire olfactive est la plus puissante, à nous de la raviver pour installer l’atmosphère des joyeux Noëls vécus. On tente les maisons en pain d’épice, les petits sablés en forme de sapins ou de bonhommes de neige, avec de divins glaçages. On découvre également les recettes de truffes au chocolat ou encore les boules à la noix de coco vanillées, les orangettes ou les meringues au citron. Tout ceci est à déguster avec un thé savamment choisi ou un bon gros chocolat chaud, agrémenté de chantilly et de petites guimauves pour un goûter régressif à souhait. On ose aussi le vin chaud. En version rouge ou blanc, agrémenté de différentes épices, il est un des moyens les plus agréables de se réchauffer en hiver. Cette tradition de consommation de vin chaud épicé spécifiquement en hiver nous vient de l’Europe du Nord et d’Europe de l’Est. Boisson star des marchés de Noël et des spectacles d’hiver, on peut la préparer chez soi, en suivant à la lettre les recettes.

Une hotte locale et responsable

Notre mode de consommation façonne nos commerces, nos emplois, nos villes. Nos choix de consommateurs sont déterminants et ils vont l’être encore davantage dans les semaines qui viennent. Favoriser les commerces locaux, choisir d’acheter ses cadeaux de Noël auprès d’indépendants implantés sur nos territoires, toutes ces démarches vont permettre de soutenir notre économie, sur le court et le long terme.

Afin de faciliter la rencontre entre vendeur et consommateur, maintes initiatives ont vu le jour, notamment pour pallier les périodes de fermeture administrative. De nombreuses villes ont mis en place des sites répertoriant les commerces ouverts et les modalités d’achat : click & collect, livraison, envois postaux. 

Un Noël responsable qui fait la part belle aux commerces et professionnels locaux.

La place de marché « J’achète en local.fr », lancée en juin dernier par les Chambres consulaires de la Marne (Chambre de Commerce et d’Industrie, Chambre des Métiers et de l’Artisanat et Chambre de l’Agriculture), offre aux commerçants, artisans et producteurs la possibilité de créer une boutique en ligne sous une même vitrine. Un coup de pouce non négligeable qui séduit de plus en plus de commerçants et de consommateurs.

Des initiatives pour soutenir le commerce local

Chèques-cadeaux à dépenser chez les professionnels locaux, promotion des produits, des services : de multiples actions sont menées ces dernières semaines, par tous les acteurs de notre territoire. « Je consomme chalonnais », « Reims Boutiques & clics », « Les commerçants à votre service à Epernay » : les villes se mobilisent autour des commerçants. Cet élan va se poursuivre tout au long du mois de décembre, et les professionnels de nos territoires comptent sur vous pour les soutenir dans leurs démarches.

 

Un téléachat totalement marnais
Dans le prolongement de la place de marché J’achète en local.fr, un téléachat 100 % marnais est apparu sur les réseaux sociaux depuis le début du mois d’octobre. Cet outil audiovisuel et digital original a été lancé en partenariat avec Champ TV et la société Mazing afin d’accroître encore davantage la visibilité des entrepreneurs, producteurs et créateurs marnais. Animé par Fabrice Morvan et Christophe Lévy, le programme reçoit les professionnels qui viennent présenter leurs produits et leurs services. Il est à retrouver sur les réseaux sociaux, Facebook et Youtube, ainsi que sur différents canaux locaux ou encore sur la page dédiée du site J’achète en local.fr.

Tout est prévu pour faciliter le shopping de Noël en mode local.

Quels sont les jouets incontournables de ce Noël 2020 ?

Que retrouve-t-on le plus souvent sur les listes envoyées précautionneusement cette année au Père Noël ? Beaucoup de nouveautés si l’on en croit les spécialistes du secteur, réunis notamment autour de l’évènement organisé chaque année au début de l’automne, le Salon du jouet. On y repère les tendances et les nouveautés qui vont squatter les chaussons sous le sapin.

Aux premiers rangs des jouets qui cartonnent auprès des enfants : ceux qui les surprennent. Ils ne savent pas quel modèle ils vont recevoir avant d’ouvrir l’emballage. Un effet surprise dont les enfants raffolent. Et l’objectif étant d’avoir l’ensemble de la collection disponible, l’addiction peut être très forte. Au rayon des incontournables : les poupées L.O.L, les œufs Hatchimals, les Polly Pocket ou encore les Curly girls.

Les stars de Noël toujours au rendez-vous

En fonction de l’âge, les enfants auront pour idoles les personnages de Toy’s Story, de Cars ou encore de Pat’Patrouille. Les princesses Disney, les héros de StarWars ou encore de Harry Potter seront aussi très présents. Figurines, peluches, jeux de sociétés, panoplies et déguisements : les jeux et jouets à l’effigie des stars des licences sont toujours au top des ventes.

Les super-héros séduisent les enfants tout comme les adultes.

Les super-héros à la rescousse !

L es super-héros séduisent toujours, les petits comme les grands. Portée par les sorties régulières des longs-métrages et une quantité impressionnante de produits dérivés, la tendance persiste. Écurie Marvel ou DC Comics, les super-héros ont des milliers de fans dans le monde. Pour ce Noël 2020, de nouvelles figurines font leur apparition, mais il existe beaucoup d’autres propositions. Il est aujourd’hui possible de construire en briques Lego la Batmobile que conduisait Mikael Keaton dans le Batman de Tim Burton, sorti sur les écrans en 1989, avec Jack Nicholson et Kim Basinger. Ce modèle collector possède un cockpit coulissant, des mitrailleuses escamotables et est vendu avec les figurines du Chevalier Noir, du Joker et de Vicki Vale.

Tout savoir sur Wonder Woman
Attristé du report de la sortie du film Wonder Woman 1984 de Patty Jenkins avec Gal Gadot ? On se console avec cet ouvrage qui reprend certains des plus grands épisodes de la guerrière : Wonder Woman 75th Anniversary Special (2016), Wonder Woman Annual #1 (2017) et Wonder Woman #750 (2020). De quoi en apprendre davantage sur l’amazone Diana Prince devenue super-héroïne. « Wonder Woman, 80 ans », éditions Urban Comics.

Dans la peau de son idole

Panoplies et déguisements seront encore très présents sous le sapin. Les préférés ? Les indétrônables Spiderman, IronMan, Batman ou encore Wonder Woman. 

Au rayon des grands méchants, Harley Quinn et le Joker occupent les premières places. Pour les fans de ce dernier, incarné au cinéma par Heath Ledger ou Joaquin Phoenix, une box spéciale pourra figurer sur votre liste de cadeaux. Elle comprend quatre produits sélectionnés avec Warner Bros dont une casquette et un tee-shirt pour se glisser dans la peau de l’ennemi juré de Batman.

L’image des super-héros se déclinent sur des mugs, des parfums, des vêtements ou encore des jeux de construction. L’univers des comics n’a pas fini de squatter nos hottes de Noël.

Panoplie complète ou accessoire discret : les super-héros sont partout.

Parfaire sa culture des Comics

En attendant la réouverture des cinémas, on profite des dimanches pluvieux pour combler ses lacunes et revoir les grands classiques du genre. Spiderman, Batman, les Avengers, Wonder Woman, en version classique, vintage ou revisitée, on prévoit des séances tranquillement installé sous un plaid avec les cookies qui cuisent dans le four, pour une mise à jour express de sa culture cinématographique.

La folie des loisirs créatifs

Ils figurent en très bonne place sur les listes de nos enfants : les coffrets de loisirs créatifs proposent des initiations à toutes sortes d’activités. Avec ces produits pensés pour les petits, avec une progression pas à pas et un apprentissage ludique, ils se découvrent de véritables talents. Création de bijoux, customisation de vêtements, confection d’objets de décoration, préparation de bonbons et de chocolats : tous les domaines ou presque sont accessibles.

Créer, inventer, imaginer : les loisirs créatifs ne présentent que des bénéfices.

Pour les adultes aussi, des kits existent pour s’initier au tricot, à la broderie, au crochet et à bien d’autres activités manuelles. 

Ce qui séduit dans ces cadeaux ? Ils permettent tout d’abord d’apprendre une nouvelle discipline en s’amusant et pourquoi pas de révéler un nouveau talent. Ces activités permettent de développer la créativité des enfants, leur imagination, mais aussi leur concentration. Ils vont aussi pouvoir développer leur apprentissage de la motricité fine, c’est-à-dire la capacité à manipuler des objets de plus en plus précisément. Grâce à une meilleure maîtrise de leurs mains, de leurs mouvements, ils gagnent en dextérité. Enfin, c’est une belle invitation à l’art et à la création en général qui s’offre à eux.

Des jouets éco-responsables et made in France

Les fêtes de Noël ne font pas oublier les enjeux environnementaux auxquels nous devons faire face. Les parents sont donc de plus en plus attentifs au mode de production des jouets pour leurs bambins. On trouve depuis quelques années des jouets en plastique recyclé ou élaborés à partir de matières éco-responsables. Les cadeaux fabriqués en France sont aussi très recherchés.

Des jeux éco-responsables, made in France, pour sensibiliser les plus jeunes.

De nombreuses marques proposent également des produits pour sensibiliser toute la famille. On trouve ainsi le jeu de société La famille (presque) zéro déchet de chez Bioviva. Il permet de découvrir les bonnes pratiques et d’entamer la démarche (presque) zéro déchet, pas à pas, en famille. Au travers de 3 épreuves drôles et décalées (défis, questions-réponses,…), on découvre le zéro déchet et surtout comment passer à l’action. Toujours chez Bioviva, les Défis Nature, des jeux de cartes à collectionner, permettront de découvrir les animaux, les dinosaures, les volcans, les planètes… La marque de jouets Dujardin propose quant à elle un atelier créatif éco-responsable Plant’it ou encore un Mille-bornes green, avec ses cartes « pic de pollution » ou « covoiturage ».

Construction et connexion

Moins de jouets connectés, toujours autant de jeux de construction.

Lego et Playmobil sont eux-aussi les stars des fêtes de Noël. Ces jeux de construction plébiscités par les petits et les grands s’emparent de nos univers préférés pour nous offrir des déclinaisons irrésistibles. Cette année, place aux licences rétros, avec notamment des Playmo version Scooby-Doo et Retour vers le Futur. La déferlante des jouets connectés des années précédentes n’est plus vraiment de mise, même si les objets high-techs restent bien présents dans les lettres envoyées au Père Noël. Ce qui séduit les petits ? Les jouets avec lesquels ils peuvent interagir comme le kangourou Maman Josie et ses trois petits de Hasbro ou Noah le koala, capable de communiquer avec les autres Linkimals. Pour les plus grands, c’est l’univers de la programmation qui devient accessible, avec différents robots programmables, comme « Program a bot X » de Ycoo. 48 actions peuvent être programmées pour des possibilités de mouvements et de combinaisons très nombreuses. Du haut de ses 40 cm, il est multidirectionnel, détecte automatiquement les obstacles lorsqu’il est en mouvement, et retranscrit son humeur via sa vision LED.

Toujours plus de jeux de société

37 % des Français ont déclaré avoir davantage joué aux jeux de société durant le premier confinement.

La vente de jeux de société était déjà en très bonne forme en 2019 : 19 millions de boîtes de jeux ont été écoulées. L’année 2020 – et ses deux confinements – promet d’établir un nouveau record. Selon le panéliste NPD, les ventes ont progressé de 15 % entre le 1er janvier 2020 et le 18 octobre. Les Français ont redécouvert le plaisir de jouer, que ce soit en famille ou entre adultes, pour se détendre et se changer les idées. Les achats restent cependant regroupés autour de valeurs sûres ; dans le top 10 des ventes, on trouve par exemple le Uno, la Bonne Paye, Monopoly Classique, le Scrabble, Blanc Manger Coco, le Cluedo ou encore Docteur Maboul. Il existe pourtant tout un univers de jeux de société différents, qui accueille beaucoup de nouveautés mettant l’accent sur la coopération plus que sur la compétition. Pour sortir un peu des classiques, on adopte les versions alternatives (Monopoly spécial « Mauvais perdants » ou Cluedo adapté aux menteurs) et surtout, on rend visite aux boutiques spécialisées pour dénicher des jeux inédits, qui nous feront passer de très bons moments.

Des cadeaux pour prendre soin de soi

Cette année plus que jamais, offrir de quoi prendre soin de soi semble la bonne idée. De nombreuses marques parient aujourd’hui sur les coffrets beauté. Maquillages, soins, ils permettent de découvrir de nouveaux produits, grâce à des versions mini-format. Des propositions festives, avec grand renfort de paillettes ou des soins plus cocooning, avec des crèmes onctueuses aux parfums délicats : il y a des coffrets pour tous les goûts.

Cosmétique, soins : offrir de quoi prendre soin de soi, une nécessité cette année.

La cosmétique bio n’est pas oubliée, elle figure même en bonne place avec une recherche de plus en plus poussée sur la qualité des ingrédients et une totale transparence sur leur provenance. Produits végan, éco-responsables, équitables : l’offre de beauté est de plus en plus engagée. 

Voir aussi

On peut également opter pour la version « box », avec différents produits qui arrivent chaque mois pour un cadeau qui dure tout au long de l’année.

Confier son corps à des professionnels

Coiffeur, esthéticienne, … durement éprouvés durant les confinements, ces professionnels sont pris d’assaut dès les réouvertures annoncées. Pour Noël, on offre des séances cocooning : massages, soins du corps, du visage, séances de spa, hammam, sauna. Du temps pour soi, pour s’occuper de son corps autant que de son esprit, avant d’être d’attaque pour redémarrer l’année.

Offrir des livres

On fête la réouverture des librairies en remplissant notre hotte d’ouvrages, pour enfants, comme pour adultes. Des livres qui nous permettent de nous évader, de nous interroger, de nous distraire, de découvrir. À Châlons-en-Champagne, Epernay ou Reims, on retrouve avec plaisir son libraire préféré qui saura nous orienter vers les bons titres. 

Pour les lecteurs de NEWS’MAG, Bertrand Watelet, de la Librairie Amory à Reims, livre quelques conseils de lecture à placer sous le sapin.

Alabama 1963
Ludovic Manchette, Christian Niemiec. 

Un polar haletant qui nous plonge dans l’Amérique ségrégationniste des années 60. Il met en scène un détective privé blanc et raciste qui enquête sur le meurtre d’une enfant noire en Alabama. Une plongée fascinante dans l’Amérique du Klu Klux Klan, de la ségrégation.

Le monde du vivant
Florent Marchet.

Le portrait d’une famille vivant dans un monde rural suite à la reconversion professionnelle du père, le portrait d’une adolescente qui découvre la vie et l’amour. Un premier roman engagé et plein de simplicité narrant la difficulté de travailler la terre.

Le Loup qui croyait en ses rêves
Orianne Lallemand, Éléonore Thuillier. 

Un merveilleux livre Pop-Up qui retrace les aventures de notre Loup au pays des rêves. Un superbe album magnifiquement illustré pour découvrir les rêves de notre héros. Un ouvrage destiné aux enfants dès 3 ans.

Une histoire mondiale des femmes photographes
Luce Lebart, Marie Robert.

Un magnifique ouvrage réhabilitant les œuvres de 300 femmes photographes de l’invention de cet art jusqu’à aujourd’hui. Pour les amoureux de la photographie, pour les amoureux du regard féminin, un ouvrage nourri par les textes d’autrices du monde entier. Un indispensable cadeau de Noël.

Faut pas prendre les cons pour des gens. Tome 2
Emmanuel Reuzé (Dessinateur), Emmanuel Reuzé (Auteur), Nicolas Rouhaud (Scénario)

Le deuxième opus de cette BD cynique revient pour cette fin d’année. Dans une période particulière de confinement d’interrogation, peut-on rire de tout ? Un bijou d’humour noir et absurde proche de l’humour du regretté Pierre Desproges.

Pour un Noël solidaire

Un cadeau à ne pas oublier cette année, celui que l’on a offrir à une ou des personnes dans le besoin. On profite donc de nos week-ends pluvieux pour trier les jouets inutilisés de nos enfants et offrir les plus beaux, ceux qui bien entendu fonctionnent parfaitement et ne sont pas abimés, à des associations qui se chargeront de les remettre aux plus petits.

On prépare également un calendrier de l’avent inversé : chaque jour du mois de décembre, on place dans une boîte un produit de première nécessité à destination des personnes sans-abri. Des produits d’hygiène, de la nourriture, des vêtements chauds, des bonnets, des écharpes, des gants et tout ce qui peut aider les personnes qui vivent dans la rue.

Collecte de jouets, dons, achats solidaires : il y a forcément un petit ou grand geste à notre portée pour Noël.

Participez à l’action des “Boîtes de Noël”

L’initiative a été lancée par Pauline Delmotte, une habitante de Dormans, relayée par les médias locaux, pour inciter les particuliers à préparer des boîtes cadeaux pour les personnes sans-abri. Sur la page Facebook dédiée au projet, on prend connaissance de la composition type d’une boîte : un produit de beauté, un vêtement chaud (écharpe), un mot doux (une carte joyeux Noël), un loisir (un livre) et quelque chose de « bon » (alimentation). Sur cette page, on trouve aussi les différents points de collecte et les associations qui prennent le relais pour la distribution.

Pour prolonger la fête…

Pour lutter contre le coup de blues d’après les fêtes, on adopte dès à présent la nouvelle tendance : « le calendrier de l’après ». Après le succès des déclinaisons pour adultes des calendriers de l’avent, les marques optent aujourd’hui pour cette nouvelle proposition.

Des calendriers de l’après, pour prolonger le temps des fêtes.

Deux versions sont disponibles. La première, le calendrier de l’après ou calendrier du Nouvel An permet de patienter entre les deux fêtes. On le trouve surtout au rayon beauté, chez Yves Rocher ou Sephora par exemple. Entre 6 et 7 produits de beauté à découvrir pour être prêt à fêter la nouvelle année.

La seconde version s’étend bien au-delà du 1er janvier et est plus diversifiée. Le calendrier de l’après des Lapins Crétins, par exemple, démarre au 25 décembre pour 28 jours de guimauves, bonbons et chocolats. 

Elle se décline également en version « bières ». Au programme : 24 bières artisanales à découvrir et déguster chaque jour jusqu’au 24 janvier, pour démarrer l’année 2021 du bon pied ! Moins de fun chez Nature & Découvertes, mais peut-être plus de réalisme, le calendrier de l’après spécial Détox… Il contient 6 huiles essentielles bio,
3 bouillons bio, 5 recettes de tisanes bio avec 6 infusettes de chaque, 1 filtre à thé pour les déguster. Entre bières et bouillons, il faut choisir son camp !

What's Your Reaction?
Top !
0
Wahou
0
J'aime
0
Hmm
0
C'est fou
0

News'mag © 2020. Réalisé par Hachetag - Agence de communication Reims

Retour en haut