Vous lisez actuellement
Droits et obligations en matière de formation professionnelle
Sombre Clair

Droits et obligations en matière de formation professionnelle

Les employeurs doivent assurer scrupuleusement la formation de leurs salariés dans plusieurs cas. Celle -ci peut être obligatoire : pour permettre aux employés de maintenir leur capacité à occuper leur emploi ou adapter celui-ci au regard de ses évolutions, pour se conformer à la convention collective ou au contrat de travail si celui-ci prévoit de telles formations. Ces dernières sont dispensées durant les heures de travail et, en conséquence, rémunérées.Concernant, les formations non obligatoires, depuis le 21 novembre 2019, le « compte-formation » offre aux salariés un accès aux enseignements qui lui seront utiles tout au long de sa vie professionnelle.

Enfin, et l’on peut s’en réjouir, la législation a évolué en tenant compte de la mobilité croissante dans le monde du travail. Ainsi, depuis le 1er janvier 2019 le projet de transition professionnelle permet aux salariés souhaitant changer de métier de financer des formations certifiantes en lien avec leurs souhaits. Ils doivent cependant justifier d’une ancienneté d’au moins 24 mois en qualité de salarié – et ce, qu’il y ait eu interruption ou non –  dont 12 dans l’entreprise.

What's Your Reaction?
Top !
0
Wahou
0
J'aime
0
Hmm
0
C'est fou
0

News'mag © 2020. Réalisé par Hachetag - Agence de communication Reims

Retour en haut