Vous lisez actuellement
Paris je te quitte
Sombre Clair

Paris je te quitte

Le site « Paris je te quitte » promeut des territoires pour les Parisiens aspirant à une meilleure qualité de vie. Depuis cet été, la ville d’Epernay fait partie des Eldorados à découvrir en ligne.

Un océan de vignes. © Ville d’Epernay.

Changer de vie, partir ailleurs, avec un emploi et un logement, qui n’en a pas rêvé ? Après l’épisode éprouvant du premier confinement, « les habitants des grandes métropoles aspirent à une résidence secondaire ou à vivre en province en télétravail » pointe Franck Leroy, maire d’Epernay et président de l’Agglo. « Notre territoire en proximité de Paris, Epernay, la Champagne, possède de multiples possibilités pour ceux qui souhaitent retrouver la nature, du temps avec leur famille » souligne le maire. « La numérisation de la société a un impact sur l’aménagement du territoire, cette évolution ne peut que s’amplifier ». Des gens ont transféré leur activité à Epernay, ou sont là le week-end, parce qu’ils ont été séduits par les avantages de la Capitale du Champagne.

Travail et logement

Franck Leroy. © Epernay Agglo.

« 42 % de franciliens souhaitent quitter la capitale, la nature est de plus en plus demandée » affirme Aurélie de Coonal créatrice de ce site en 2015. Epernay collabore depuis un an avec elle avec un budget de 7 000 € TTC pour l’ensemble de la prestation. Portraits d’ex-parisiens témoignant de leur expérience de transformation réussie, tout est gratuit pour l’internaute qui a la volonté d’aller voir ce qui se passe ailleurs. Aurélie de Coonal propose aux jeunes actifs des contenus avec des mises en relation emploi/logement. Car « la seule contrainte est de trouver un emploi, du télétravail, levier de mobilité. » 

Selon Franck Leroy, ce n’est pas un problème. « Les entreprises du territoire sont à la recherche de main d’œuvre qualifiée. 2020 a mis en lumière les atouts de toute une série de territoires ayant Internet en haut débit grâce à la généralisation de la fibre optique et des transports bien desservis ». Quant au logement, de nouvelles résidences près de la sous-préfecture, des appartements individuels et l’éco quartier des Berges de Marne près de la gare ont tout pour convaincre de franchir le pas. Peut-être l’occasion d’enrayer la baisse de la démographie, en misant sur l’accueil.

Voir aussi

Le VITeff, moteur économique. © Cyrille Beudot.

www.paris-jetequitte.com/travailler-epernay

What's Your Reaction?
Top !
0
Wahou
0
J'aime
0
Hmm
0
C'est fou
0

News'mag © 2020. Réalisé par Hachetag - Agence de communication Reims

Retour en haut