Vous lisez actuellement
… Mais Reims dessinée
Sombre Clair

… Mais Reims dessinée

Franck Poidevin a mis à profit le confinement pour croquer les monuments historiques de Reims. Le Champs de Mars, la Fontaine Subé, le Cirque et bien d’autres trésors prennent vie sous son crayon.

La fontaine Subé.

La Cité des Sacres inspire Franck Poidevin, moniteur de tennis depuis une trentaine d’années. Dessinateur depuis toujours – il recopiait Mickey Magazine – il s’est amusé pendant le confinement à réaliser une série de dessins des monuments de Reims, la ville de cœur où il a fait ses études. Des édifices gonflés comme dans la pub Vahiné. Franck Poidevin n’a jamais pris de cours, il aime la caricature depuis toujours. Il n’y avait pas de raison qu’il change ses habitudes. Son style bande dessinée donne une bonhommie aux lieux, parfaitement identifiables. « Je fais des photos, puis je dessine au crayon mine sur une feuille de papier, ensuite au feutre fin, avant de scanner le croquis » dévoile-t-il. « La mise en couleurs est ensuite réalisée avec photoshop, mais il ne s’agit pas d’une photo juste photoshopée » tient-il à préciser. 

Premiers pas sur TF1

Tout a démarré lorsque son beau-fils, Dimitri, lui a demandé de dessiner sa maison. « J’ai fait la mienne, puis des monuments de Fère-en-Tardenois, où j’habite ». Cela a donné une exposition qui a eu un franc succès.

L’expo rémoise mettra en scène 20 lieux.

Franck Poidevin espère aussi exposer à Reims. Il a déjà l’idée du titre, « Reims confinée, mais Reims dessinée », inspiré par le Général de Gaulle à la libération de Paris en 1944 et son « Paris martyrisé, mais Paris libéré ». Cependant, Reims n’est pas encore libérée. Covid oblige, l’expo n’est pas encore programmée. « J’aimerai bien que chaque dessin soit installé sur un pupitre, devant chaque monument », se prend-il à rêver. Il se dit que cela incitera peut-être des gens à lui demander d’immortaliser leur maison. Franck Poidevin est déjà connu des Rémois pour ses livres de photos du Stade de Reims, de la Base aérienne 112… Ses dessins ont fait les beaux jours de la météo et de Téléfoot sur TF1, où il avait conquis le journaliste Michel Chevalet.
– À suivre sur Instagram by_fp.

What's Your Reaction?
Top !
0
Wahou
0
J'aime
0
Hmm
0
C'est fou
0

News'mag © 2020. Réalisé par Hachetag - Agence de communication Reims

Retour en haut