Vous lisez actuellement
ZAM en gare d’Aÿ
Sombre Clair

ZAM en gare d’Aÿ

L’espace de co-working d’Aÿ, ZAM, installé depuis 2014 à la Citadelle a été sélectionné lors de l’appel à projets « 1001 gares », pour investir les 300 m2 de la gare d’Aÿ.

Typhen Ferry, présidente. © Atelier Luvin.

À l’étroit au pôle d’entreprise la Citadelle, où il occupe depuis 7 ans une salle de 50 m2, l’espace de co-working ZAM a été sélectionné en mars 2020, pour s’installer à la gare d’Aÿ, soit un potentiel intérieur de 300 m2 sur trois niveaux. « Nous avons répondu à l’appel de projets “1001 gares” lancé par la SNCF pour dynamiser les locaux vacants des gares en France et en faire des lieux d’accueil pour des commerces, des services locaux, des associations… au cœur des territoires » indique Typhen Ferry, présidente de l’association. Cela tombe fort à propos, rapport à l’évolution des projets et d’un effectif d’une 40e d’adhérents. « Notre co-working est atypique, nous avons des structures qui ont parfois du personnel, des besoins de créneaux partagés, de salles de séminaire, du matériel à entreposer » explique-t-elle. « Nous avons des envies de partenariats événementiels, d’imaginer des événements avec l’Office de Tourisme, la MJC, de créer des espaces qui mixent espaces privés et professionnels. »

Échange et partage

Il est envisagé une terrasse potagère, des rencontres des acteurs du territoire grâce à la distribution de paniers de producteurs, des expositions…
« Un espace de vie convivial qui dépasse l’espace de travail pour favoriser l’échange, le partage. »

18 mois d’études et de travaux prévus.

Une réflexion est menée avec les adhérents pour préciser tout cela, avec la volonté de « faire ensemble ». ZAM a le soutien de la Communauté Communes de la Grande Vallée de la Marne, son partenaire principal. Toute la gestion et les projets de l’association reposent sur les bénévoles et entrepreneurs, d’où le challenge. Les études et travaux à mener sur la gare d’Aÿ, désaffectée depuis plusieurs décennies, vont débuter. Ils devraient prendre 18 mois, soit une livraison en septembre 2022 avec un coût estimé à 300 000 €. La SNCF a une enveloppe maximum de 200 000 € pour chaque projet. En attendant, ZAM vous donne rendez-vous le 19 mars à 10 h pour le prochain ZAM’Experts en visioconférence, sur l’e-reputation.

What's Your Reaction?
Top !
0
Wahou
0
J'aime
0
Hmm
0
C'est fou
0

News'mag © 2020. Réalisé par Hachetag - Agence de communication Reims

Retour en haut