Vous lisez actuellement
Effervescence des sens
Sombre Clair

Effervescence des sens

Plus que quelques semaines pour découvrir le Pressoir nommé Pressoria, voyage sensoriel au cœur du champagne. Il devrait ouvrir prochainement. Un lancement très attendu.

La salle de dégustation. © Photos Pressoria.

Boulevard Pierre-Cheval, le Pressoir Pommery, bâtiment symbolique, a retrouvé ses couleurs gris bleu et rouge brique d’antan. Son nom de baptême à consonance latine, Pressoria, a été choisi par les membres de la société publique locale, pour en relever le passé historique, au pied des Coteaux inscrits au Patrimoine Mondial de l’Unesco. C’est encore une ruche où s’affairent engins et personnel. « Le sous-titre « Voyage sensoriel au cœur du champagne » est important » souligne Victor Canchon, le directeur général de 33 ans arrivé en juin et ancien responsable œnotourisme à la coopérative Dom Caudron. « C’est un centre d’interprétation, non un musée. Il n’y a pas de vitrine, c’est une déambulation sur un parcours sensoriel » insiste-t-il. L’offre est différente mais complémentaire du Musée du vin de champagne d’Epernay, « pour avancer ensemble » ajoute-t-il. À Aÿ, tout va passer par les cinq sens, avec un dispositif en français et anglais, sans autoguidage, pour ne pas en troubler la lecture très simple. 

Au rez-de-chaussée un bloc de craie d’une tonne.

Sensations assurées

Dans le hall d’entrée, levez la tête pour admirer la fresque en relief au plafond, une carte en 3D de la Champagne. À gauche du comptoir billetterie, un espace d’informations touristiques avec écrans tactiles et brochures, à droite une boutique et aussi un corner Lalique, l’enfant du pays. Dix salles, dix expériences vous attendent, en autonomie, en bas sur le sous-sol, la géologie, le climat, les cépages et le cycle de la vigne. À l’étage, le travail de l’homme, jusqu’à la fabrication du champagne, avec une cuverie où les visiteurs prendront place, des jeux sur l’assemblage des vins. La scénographie orchestrée par le cabinet Casson Mann, prévoit des projections, de belles surprises comme un spectacle sur l’effervescence. L’annexe offre 4 salons pour les réunions, expositions et dégustations sur thématiques, et un restaurant/Bar à vin tenu par Alexandre Fortuné, au pied des coteaux historiques. De la terrasse, vous en prendrez plein la vue. L’entrée adulte sera à moins de 18 €, avec dégustation de deux champagnes en fin de parcours. Pour ceux qui n’en boivent pas, l’expérience de dégustation aura lieu autour de jus de raisins, tranquille et pétillant, précise Victor Canchon.

– Boulevard Pierre Cheval, ouvert 6j/7. 

Les pressoirs Coquard restaurés.
What's Your Reaction?
Top !
0
Wahou
0
J'aime
0
Hmm
0
C'est fou
0

News'mag © 2020. Réalisé par Hachetag - Agence de communication Reims

Retour en haut