Vous lisez actuellement
Le Boulingrin
Sombre Clair

Le Boulingrin

Depuis son ouverture en 1925, la brasserie Le Boulingrin occupe une place particulière au sein du milieu gastronomique rémois. En effet, elle a connu les hauts et les bas de ce quartier devenu le plus gourmand de la ville et aujourd’hui ses deux étages, d’un style Art Déco très pur, accueillent Rémois et touristes ravis de profiter avec une vue incontournable sur la Porte de Mars et magnifique halles Art Déco également. Tous se régalent des plats « bistrot » de la plus pure tradition française sans oublier quelques spécialités locales comme le jambon de Reims et aussi les célèbres plateaux de fruits de mer…

Mais cette belle institution rémoise vient de vivre comme tout le monde l’épreuve du confinement pendant lequel Les Paniers du Boulingrin, en fait des plats à emporter proposés chaque jour de la semaine et mis en place très rapidement, ont permis de garder le contact avec une clientèle privée du lien social apporté par les restaurants, les brasseries et Les bars… 

Alors au moment de l’ouverture tant attendue des terrasses, Alexandre Pujebet a souhaité s’adapter aux nouvelles restrictions sanitaires tout en conservant l’identité du lieu et pour cela proposer des choses à partager, des terrines, des charcuteries ou encore des accras avec un joli choix de vins et de champagnes… L’idée est de permettre à chacun de trinquer et de passer un bon moment en toute convivialité avant 21 heures en attendant mieux… Étant entendu que celles et ceux qui souhaiteraient retrouver en terrasse leurs plats préférés pourront bien sur les déguster en famille ou entre amis…

Alexandre, comme toute son équipe, a envie que ce nouveau déconfinement soit une belle fête et on ne peut qu’être d’accord avec lui…

Voir aussi

Le Boulingrin
31 rue de Mars – Reims
Tél. : 03 26 40 96 22
Ouvert du lundi au samedi
www.boulingrin.fr

Le lien restaurateur/producteurs

Alexandre en est persuadé, cette pandémie avec les conséquences sociales et économiques que l’on sait, a provoqué chez lui comme chez beaucoup d’autres une certaine prise de conscience. Il lui a donc semblé évident qu’il fallait maintenir une activité pendant le confinement bien évidemment pour maintenir ce lien si précieux avec les clients fidèles ou de passage, pour aussi garder le contact avec les équipes et leur permettre de rester soudées et enfin bien sûr d’aider au mieux les fournisseurs qui souvent qui n’ont pas eu les mêmes conditions d’aides…Et pas question d’arrêter maintenant que des jours meilleurs semblent de retour. Il faut donc continuer à privilégier les producteurs locaux, les produits de saison et bien sûr notre célèbre vin de pays… À nous donc les asperges de Champagne qui pointent le bout de leur nez, la rhubarbe et son acidité bienvenue et bientôt les fraises et les tomates des environs… Et nous attendons avec impatience la première gorgée de Champagne savourée sur la belle terrasse ombragée du Boulingrin…

What's Your Reaction?
Top !
0
Wahou
0
J'aime
0
Hmm
0
C'est fou
0

News'mag © 2020. Réalisé par Hachetag - Agence de communication Reims

Retour en haut