Vous lisez actuellement
Tous dehors !
Sombre Clair

Tous dehors !

Profitons des prémices de l’été pour faire rentrer toutes les couleurs de l’arc-en-ciel dans nos vies, et aménageons-nous un joli cocon en plein air.

Après la pluie : le soleil !

Nous vivons sous cloche depuis plus d’un an et enfin l’horizon se dégage : l’arc-en-ciel apparaît au milieu de la grisaille, annonciateur d’une période qui sera, nous l’espérons tous, marquée par le plaisir des retrouvailles. Pour ce dossier qui fleure bon les joies du plein air et des grandes tablées bruyantes, nous avons voulu vous en faire voir de toutes les couleurs en déclinant au fil des pages, les tonalités de l’arc-en-ciel, comme un clin d’œil à nos  envies du moment : le violet pour le repos en plein air, l’indigo pour prendre soin de notre corps et de notre esprit, le bleu des plaisirs de l’eau, le vert de la nature, le jaune de la lumière, l’orange pour la convivialité retrouvée autour notamment des grillades, représentées par la couleur rouge. L’arc-en-ciel est bien là, il nous montre le chemin vers ce quotidien léger, joyeux et festif que nous souhaitons tous retrouver.

À force d’être enfermés et contraints, nous n’avons plus qu’une idée en tête : sortir et prendre l’air ! Il se pourrait que la fin de cette crise soit pour bientôt et, en attendant de pouvoir voyager loin, de serrer dans nos bras les gens qui nous sont chers et de trinquer avec nos meilleurs amis, aménageons-nous des extérieurs accueillants.

Se doper à la vitamine G


L’arc-en-ciel est bien souvent associé à la gaieté ou au renouvellement : pile ce dont nous avons besoin aujourd’hui.

On connaît les vitamines A, B, C, D et leurs effets sur notre peau, nos os, nos dents, notre niveau de fatigue ou de stress. Mais prenez-vous assez de vitamines G ? Oubliez gélules et autres ampoules incassables proprement, la Green Vitamine ou vitamine Verte fait référence au rôle essentiel que jouent les plantes, les arbres et les fleurs qui nous entourent, ainsi qu’aux bienfaits que ces derniers nous procurent.

De nombreuses études se sont penchées sur le lien entre la nature et notre santé physique et mentale, et les résultats sont éloquents. Par exemple, des chercheurs de l’université de Stanford se sont aperçus qu’une promenade de 90 minutes en forêt, dans un parc, ou autour d’un lac par exemple, permet de voir la vie de manière plus positive et d’éviter de ruminer des pensées négatives. Au scanner, la zone du cerveau liée aux pensées négatives est moindre après une promenade au vert. Et ces bénéfices surviennent dès la première balade dans la nature. Une bonne raison de se créer un petit cocon de verdure chez soi.

Se détendre 

Après ces mois plus que compliqués, on revendique haut et fort le droit au farniente. Mais quitte à s’abandonner à la détente la plus complète, autant le faire bien. Il est plus que temps de se concocter un petit espace rien qu’à soi et pleinement dédié à notre petite sieste en plein air. 

Il faut déjà choisir l’endroit le plus approprié, ombragé pour les fortes chaleurs, mais pas trop pour pouvoir profiter des premiers rayons du soleil. On le prévoit assez loin des voisins si possible, et de toutes nuisances sonores ; et on le choisit un peu à l’écart, légèrement isolé, voire complètement planqué pour être certain d’être tranquille. Caché derrière des arbres, sous des voilages, on se crée un joli cocon pour accueillir nos moments de réflexion intense.

Bénéfique pour la santé, la sieste est un pur moment de bien-être.

Pourquoi la sieste ?

Voilà une BD à découvrir pour mieux comprendre l’importance de la sieste : Faites comme Isaac Newton, Archimède, Victor Hugo, Albert Einstein ou encore JFK… Adoptez-la ! Qu’elle dure quelques minutes, une heure ou deux, qu’elle arrive à l’improviste devant le journal télévisé ou qu’elle soit organisée sur un transat, la sieste devrait être obligatoire. D’ailleurs, les spécialistes sont tous d’accord : elle est antistress, elle permet au cerveau de performer et elle apporte un regain d’énergie. « Pourquoi la sieste ? » – Sti et Buchschacher.

Team transat / team hamac

Adepte du bronzage ou plutôt de la sieste ombragée, les avis divergent également quant au mobilier le plus adapté à accueillir nos pauses estivales. Pour certains, la vraie détente n’est possible qu’en prenant place dans un transat, agrémenté d’un coussin moelleux. Pour d’autres, la sensation de suspension est la meilleure alliée. Les hamacs se déclinent en différentes versions et il est important de bien cerner nos envies avant de se lancer. 

Se laisser bercer dans son hamac pour une détente maximale.

Dans l’idéal, il faudrait pouvoir s’offrir plusieurs modèles : un en toile de parachute pour le voyage, la randonnée, un hamac en toile dans le jardin, un hamac-chaise suspendu dans un salon pour bouquiner tranquille, un hamac-filet mexicain lorsqu’il fait chaud, un hamac géant tissé main au frais sous la véranda ou face à la cheminée pour les siestes hivernales. 

Mais pour ceux qui ne souhaitent investir que dans un seul modèle, il faut s’interroger sur la matière – privilégiez une toile en coton facile d’entretien et adaptée à l’extérieur – mais aussi sur la question de l’accroche : entre deux arbres, deux poutres en bois pour des stations fixes, sur pied pour être déplacé au gré de nos envies.

Le bon compromis : la chaise-hamac

Pourquoi c’est un bon compromis ? Parce qu’elle ne nécessite qu’un seul point d’accroche, qu’elle prend moins de place et surtout que l’on y est parfaitement installé pour lire. Mais si l’envie de fermer les yeux nous prend, il est facile de s’y lover pour une réflexion approfondie de quelques minutes. 

Prendre soin de son corps … 

Tout comme nous avons appris à créer des espaces dédiés à nos activités physiques préférées au cœur de notre foyer, notre jardin peut tout à fait accueillir nos pratiques. On est bien d’accord, il est très rare de pouvoir faire entrer dans notre extérieur un cours de tennis, un terrain de basket ou encore de football. Cependant, il est tout à fait possible d’aménager un endroit pour suivre par exemple nos cours de fitness en ligne. Il suffit alors de disposer d’un espace plat et de s’équiper d’un tapis et des différents accessoires nécessaires : haltères, lestes, ballons, élastiques, corde à sauter, etc. Il faut par contre bien s’assurer de pouvoir disposer de suffisamment de réseau pour suivre nos cours préférés en toute tranquillité. 

On s’installe une salle de sport en plein air pour toutes nos activités physiques.

On peut aussi imaginer l’installation de matériel plus poussé, comme des barres de traction, qui pourront également servir aux étirements au retour d’une sortie running ou vélo. Certains équipements, matériels de fitness sont aussi adaptés pour résister aux conditions extérieures. Banc de musculation, sac de frappe, vélo : le choix est large pour vous accompagner dans votre pratique. Bien souvent imposant, ils nécessitent tout de même de disposer d’un espace assez grand pour l’été et également pour les stocker en hiver.

… et de son esprit

Un petit coin zen pour nos séances de méditation quotidienne.

Yoga, pilates, méditation, cohérence cardiaque, sophrologie … ces pratiques ont été mises en lumière ces derniers mois. La crise sanitaire a remis au centre de nos préoccupations la façon dont nous prenions soin de nous. Une activité physique régulière est importante pour rester en bonne santé, mais il est aussi primordial de s’occuper de son esprit. Les nombreuses applications existantes aujourd’hui nous permettent d’être guidé dans ces pratiques et de les intégrer dans notre quotidien. 

Dès les beaux jours, on se crée un petit cocon où nous recentrer. Ambiance apaisante, plantes parfumées mais pas trop, un peu caché, à l’abri des regards et des sollicitations, avec des tentures, des assises, peut-être un petit point d’eau : ajouter le chant des oiseaux et vous serez dans les meilleures conditions pour vous concentrer sur votre respiration et apaiser votre esprit.

Méditation en plein air

Les bandes-son pour nos séances de méditation se composent bien souvent de bruits de la nature : chant des oiseaux, bruissements des feuilles, clapotis des ruisseaux. Si vous avez la chance d’habiter dans un endroit calme, tout ceci est à votre portée en direct. Si ce n’est pas le cas, mettez votre casque et concentrez-vous sur votre respiration : respirer le grand air, c’est mieux respirer. Votre cerveau est mieux oxygéné, favorisant ainsi une baisse de votre stress et un retour au calme.

Les bienfaits de l’eau

Pour se détendre, se dépenser, admirer ou juste barboter, l’eau est l’élément incontournable de nos étés. Avec le développement de produits adaptés à tous les budgets, la piscine est, par exemple, devenu un équipement accessible à beaucoup de foyers. 

En France, on compte 2,9 millions de piscines, dont 1 450 000 enterrées.

On en trouve aujourd’hui de toutes les formes, toutes les dimensions, pour tous les usages et tous les budgets. C’est le développement de la piscine hors-sol qui a amorcé cette démocratisation de l’acquisition d’une piscine. Ces modèles ne nécessitent aucun travail de maçonnerie, ne requièrent aucun permis de construire et sont facilement démontables. On les installe en début d’été pour les ranger dès que les températures deviennent trop fraîches. Attention cependant aux conditions de stockage si vous voulez vraiment vous en servir plusieurs saisons. Vous avez le choix entre les modèles autoportants ou gonflables, qu’il suffit de gonfler et de remplir ou les piscines en kit qui sont composées de panneaux, de poteaux et toiles qu’il faut assembler.

Pour des modèles plus durables et pérennes, vous opterez pour la piscine enterrée. Là aussi, les propositions ont beaucoup évolué, notamment dans les matériaux utilisés pour améliorer la résistance, mais aussi l’esthétisme. Modèle maçonné, kit modulaire ou monocoque, il existe forcément une solution adaptée à vos envies.

Se détendre ou se dépenser ? 

Pour bien choisir son modèle de piscine, il faut avant tout définir son usage. S’agira-t-il d’un lieu de détente, pour barboter tranquillement lors des fortes chaleurs, ou d’un espace de jeux pour les petits ? Vous pouvez aussi opter pour un bassin dit sportif : un couloir de nage, inspiré des piscines olympiques, avec une forme longiligne pour que les nageurs puissent s’entraîner en faisant le plus de distance possible.

Goûter au plaisir de l’eau : un bonheur pour les petits et les grands.

Se baigner en toute sécurité

La loi prévoir une réglementation stricte par rapport à la sécurité des piscines privées familiales enterrées ou semi-enterrées. Les piscines posées sur le sol, les hors sol, gonflables ou démontables ne sont pas concernées par cette obligation. Parmi les différents dispositifs de sécurité, on trouve les barrières de protection, les systèmes d’alarme sonores, les bâches et couvertures et les abris de piscine. Ils doivent respecter des normes bien précises, mais en aucun cas ils ne remplacent la surveillance active et permanente des enfants par des adultes.

Le plaisir de buller

Le spa est également très prisé. Lui aussi s’est beaucoup démocratisé, avec des modèles accessibles aux budgets plus modestes. Mais la gamme s’étend de plus en plus et il faut bien définir ses besoins avant de se lancer. Ici aussi, deux familles existent : le spa hors-sol, qui se pose directement sur un sol stable ; Il est monobloc avec une cuve en acrylique, gonflable en PVC ou  avec des parois semi-rigides. On trouve également le spa encastrable ou semi-encastrable : c’est une installation fixe, qui va nécessiter quelques travaux d’aménagement. 

Dans un jardin, sur une terrasse ou un balcon, le spa est le petit plaisir de l’été.

Pour faire votre choix parmi toutes les options, il faut là encore se demander quelles sont nos envies : faire du sport avec un spa de nage, accueillir des amis, une famille nombreuse ou plutôt disposer d’un jacuzzi intime et romantique ? À vous de déterminer vos attentes.

Prêt pour un bain à la bière ? 

Si oui, direction Bruxelles où le premier spa de bière vient d’ouvrir. Le Good Beer Spa est donc bien un établissement de balnéothérapie proposant à ses clients des bains de bière. Vous pourrez vous détendre pendant une heure dans un jacuzzi en bois privé rempli d’eau, de bière, de houblon et de malt. Vous prenez ainsi soin de votre peau, vous vous détendez et vous avez même à disposition un robinet personnel pour vous servir une bière. À quand la version champenoise ?

En pleine verdure

Du vert, du vert, du vert : après des semaines enfermés, beaucoup ont pris conscience de l’importance d’être au contact de la nature. Et il n’est pas nécessaire d’habiter au milieu d’un parc pour bénéficier des effets positifs de la flore : un petit coin de jardin, une terrasse ou un petit balcon bien aménagé peut très bien satisfaire nos besoins de verdure. Pour bien aménager votre espace extérieur, il faut se poser les bonnes questions. Et la première interrogation nécessite toute notre franchise : combien de temps sommes-nous prêts à passer pour l’entretien de nos plantations ? Et, en second, quelles sont nos compétences en matière de jardinage ? Une fois les choses posées clairement, il sera plus simple de choisir les végétaux qui composeront votre petit espace vert. Vous pouvez aussi décider de déléguer toutes les étapes, ou seulement quelques-unes, à des professionnels : conception, réalisation, entretien… 

On s’installe un cocon végétal, même sur son balcon.

Il faut bien entendu tenir compte de la configuration de vos extérieurs, mais même les plus petits espaces peuvent être végétalisés : il suffit de quelques astuces et de contenants bien pensés pour créer un joli cocon de verdure. Les réseaux regorgent d’exemples, on pioche des idées et on contacte les professionnels du secteur pour savoir si nos grands projets sont réalisables.

Les tendances pour 2021

Plusieurs tendances se distinguent cette année. Tout d’abord, la « slow déco » s’exporte à l’extérieur : bienvenue dans le « Slow Garden ». Ce concept privilégie la préservation des ressources naturelles et mise sur les capacités de la nature à se renouveler. Cela se traduit par un jardin plus simple, avec des végétaux de saison. On peut aussi économiser tonte et arrosage du gazon, en investissant plutôt dans des plantes tapissantes et piétinables qui forment un beau couvert végétal. On va également choisir des plantes vivaces faciles et sans entretien. Elles sont résistantes et fleurissent chaque année au rythme des saisons.

Selon une enquête Promesse de fleurs, le jardinage est avant tout une source de bien-être pour 67 % des interrogés.

Pour un jardin durable

Le jardin s’organise autour de végétaux qui se recyclent, se réutilisent et se partagent. Le retour au potager semble s’installer dans les habitudes. Mais quitte à cultiver ses propres fruits et légumes, on mise sur les tendances durables : variétés anciennes, semences paysannes, légumes perpétuels … On s’initie à la permaculture, on apprend l’art du compostage. Et pour se passer de tout produit chimique, on apprend les accords et les désaccords entre les végétaux, et les alliés indispensables pour repousser les nuisibles hors de nos jardins. 

Entre réconfort et exubérance

Refuge par excellence, le jardin nous procure une bulle de confort, idéale pour résister au stress ambiant.  Pour jouer à fond l’ambiance cocooning, on mise sur des couleurs et des textures réconfortantes. Et pour cela, on dispose de tout un tas de variétés de végétaux aux noms étonnants : pompons, plumetis, cheveux d’ange, queue de lièvre ou oreilles d’ours, … On évolue ainsi dans un environnement tout doux et ludique. Pour les couleurs, on mise sur des fleurs aux tons pastel, crème, blanc ou jaune pour un jardin tout en simplicité. 

Envie de plus de peps et d’exubérance ? On opte alors pour des couleurs plus vives, avec des associations d’annuelles, de vivaces et de feuillages de toutes formes et de toutes les textures. L’ambiance tropicale est aussi très en vogue. On adopte des plantes luxuriantes et sauvages, aux feuilles XXL, aux couleurs intenses et aux formes graphiques. On voyage ainsi sans bouger de son transat.

Couleurs, formes et odeurs : il existe une multitude de variétés à faire fleurir sur son balcon ou dans son jardin.

Perdu dans toutes les variétés ? Les experts du jardin sauront vous conseiller au mieux. Les paysagistes connaissent parfaitement les végétaux, mais plus encore, le terrain de notre région et notre climat. Ils sauront quelles plantes s’épanouiront dans votre jardin ou sur votre balcon. Ils vous proposeront des aménagements inédits, pour un outdoor qui ne ressemble à aucun autre.

Mettre en lumière 

Il y a encore quelques années, éclairer ses extérieurs répondait à des considérations essentiellement sécuritaires. L’idée était en effet de faire fuir les intrus et de nous éviter de trébucher. Aujourd’hui, tout est différent. La lumière s’invite pour structurer les espaces et permettre un véritable prolongement de l’intérieur. 

On sublime ses extérieurs grâce à des sources lumineuses savamment positionnées.
Les luminaires permettent de créer une ambiance sur sa terrasse.

On distingue deux grandes catégories d’éclairage extérieur : l’éclairage d’ambiance, avec des éléments dissimulés, et l’éclairage décoratif. Le premier a pour objectif de mettre en valeur votre aménagement paysager. Nous allons alors utiliser des sources lumineuses de projection grâce auxquelles nous allons pouvoir créer différents effets. 

L’éclairage par le haut est, par exemple, obtenu en installant un luminaire de projection au sol devant l’élément que vous souhaitez mettre en valeur : un arbre, un arbuste ou un objet décoratif.

Pour faire ressortir une matière ou une texture particulière, on va utiliser la technique de l’effleurement qui consiste à positionner un luminaire à projection au sol très près de la surface que vous souhaitez éclairer.

Nous pouvons créer un jeu d’ombre et de lumière en projetant une source lumineuse directement sur un arbuste ou un petit arbre qui se trouve devant une grande surface.

Voir aussi

De vrais éléments de décoration

Avec l’éclairage décoratif, en plus d’amener une source de lumière, on apporte des éléments de décoration, de la même façon qu’on le ferait à l’intérieur de notre habitation. Suspensions au-dessus de votre table, luminaires le long des allées, posés au sol sur votre terrasse : en plus de vous permettre de prolonger vos soirées estivales, ils seront de vrais atouts pour égayer votre jardin.

La domotique, alliée du jardin

L’habitation connectée bénéficie de toutes les innovations technologiques ; il en est de même pour le jardin. Les nombreux objets connectés vont permettre de faciliter l’entretien de votre jardin, mais aussi de gagner en sécurité et de faire des économies d’énergie. Vous allez ainsi pouvoir programmer un arrosage automatique ou encore tondre le gazon grâce à un robot connecté. Les luminaires s’éclaireront à votre arrivée et vous permettront de rentrer le soir avec plus de sérénité. L’automatisation des volets et portails vous simplifiera la vie et permettra aussi de simuler votre présence lors de vos absences.  La domotique permet de nombreux usages intelligents, comme la sécurisation des bassins par exemple. Les spécialistes du secteur sont les plus au fait des dernières innovations, il ne faut pas hésiter à les contacter pour découvrir les nouvelles applications disponibles. 

Des luminaires dans la tendance

Comment illuminer ses extérieurs avec classe ? En suivant la tendance, et en investissant notamment dans les modèles dits nomades. Les lampes baladeuses en polyéthylène sont très prisées. Facilement rechargeables, bénéficiant d’une bonne autonomie, elles sont pratiques et stylées. Légères et simples à déplacer, on les pose sur une table, on les accroche sur une branche d’arbre ou sur un mur. Autre tendance, les grands classiques du design déclinés en version outdoor. C’est le cas du mythique lampadaire Giant d’Anglepoise, aussi spectaculaire à l’extérieur qu’à l’intérieur.

Quelques guirlandes et lanternes pour donner un style bohème à nos extérieurs.

L’éclairage éco-responsable se décline aujourd’hui sur de nombreuses versions, avec des lampes solaires diffusant une lumière douce au bord de la piscine, sur la table ou le long de la rambarde du balcon. Pour une décoration bohème, on mise sur les guirlandes et lanternes, ou encore sur les modèles de lanterne bocal dans lesquelles on peut placer différents éléments : fleurs séchées, feuilles… 

Enfin, nos envies de cocooning nous amènent vers les formes arrondies. Devenue un classique intemporel, la lampe extérieure ronde offre une lumière douce et légère, comme une lune personnelle installée dans notre jardin.

Des terrasses pour toutes les ambiances

Une coupe de champagne dégustée sur sa terrasse : le bonheur !

Elles deviennent le prolongement naturel de notre salon : boire un petit apéritif sur la terrasse avant de déguster un bon repas entre amis, en famille ou en tête à tête, est un des petits (grands) bonheurs de l’été.

Mais comment bien aménager son espace ? Le choix du revêtement du sol est crucial. Il va permettre de délimiter l’espace, mais surtout d’apporter un style à votre extérieur. Il existe aujourd’hui une multitude de matériaux, avec chacun ses propres caractéristiques, ses avantages et ses inconvénients. Le bois apporte la touche rustique et authentique, mais l’entretien et les potentielles échardes peuvent freiner. On optera alors davantage pour des modèles en composite. La pierre se décline quant à elle en plusieurs formes, plusieurs matières. Elle séduit par son côté naturel et le cachet qu’elle apporte à votre espace. Le carrelage est aussi une option permettant de nombreuses déclinaisons, pour un rendu moderne et facile à installer et à entretenir. Pour un sol résistant et durable, vous pouvez opter pour du béton. Et pour ceux qui veulent un espace totalement green, le faux-gazon sera l’atout idéal. On peut aussi opter pour un mix de plusieurs matières, pour délimiter des espaces ou pour apporter plus d’originalité à sa terrasse.

Une salle-à-manger dans mon jardin

On le sait maintenant, le jardin est devenu une pièce supplémentaire, que l’on va aménager, décorer comme son salon. 

Pour cela, il est nécessaire de bien choisir son mobilier. En parfait accord avec son intérieur ou totalement en décalage, l’important est de bien définir l’ambiance que vous souhaitez conférer à votre terrasse. Quel style adopter, mais aussi quelle place disponible, quel usage, quel entretien et, bien entendu, quel budget ? 

Envie d’une atmosphère naturelle et chic ? On choisira des meubles en bois ; mais si vous êtes plutôt séduit par une déco vintage ou moderne, c’est davantage le métal que vous devrez privilégier.  Des meubles recyclés ou upcyclés pourront aussi très bien s’intégrer dans la décoration de votre jardin. Les aménagements de jardin réalisés à partir de palettes en bois sont toujours aussi tendance, par leur look et leur côté récup. 

Pour apporter ce petit côté déco, les accessoires sont incontournables. Des lampes, des bougies, des lampions, des lanternes vont tout de suite donner une allure différente à votre terrasse dès le crépuscule venu. 

On crée un espace convivial pour recevoir nos proches tout au long de l’été.

Pour un côté plus douillet, on mise sur les coussins outdoor, les plaids, les couvertures, jetés sur les transats, les hamacs suspendus. On ajoute des voilages et pourquoi pas des cadres sur les murs pour apporter une touche de sophistication.

Tous autour du barbec’

Il suffit de sentir l’odeur caractéristique de la viande qui grille pour savoir que oui, le printemps est là. Prenant doucement (ou plus brusquement, tout dépend des aléas météorologiques) le relais sur la raclette, le barbecue est le repas convivial de la période estivale. Celui qui a un peu adouci notre confinement au printemps 2020, et qui annonce des soirées festives entre amis.  

63% des Français de 25 ans et plus disposent d’un barbecue, 15% d’une plancha.

Cet engouement s’explique aussi par la multiplication des offres des fabricants. Quelles que soient vos envies, vos contraintes, il y a forcément un appareil qui vous convient. Au charbon de bois pour les puristes, électrique, à gaz, gros, très gros, petits, transportables… : tout est possible !

Concernant les tendances du marché, on note la recherche de solutions toujours plus écologiques, notamment sur les équipements à gaz, avec des brûleurs qui consomment toujours moins. La qualité de cuisson est également prise en compte, avec des appareils qui permettent de mieux la maîtriser. 

Autres pistes explorées par les industriels : la durée de vie des produits, avec du matériel garanti 10 ans, mais aussi l’accent mis sur la réparation grâce à des réseaux de SAV performants. La facilité d’entretien et de nettoyage est aussi au centre des préoccupations.

Que cuire au barbecue ou à la plancha ? 

Viande, poisson, légumes… tout est possible ! Du plus simple au plus sophistiqué, l’important est de privilégier les produits de qualité. On va utiliser des marinades, positionner les ingrédients sur des brochettes ou encore des papillotes. Les amateurs de fromage n’oublieront pas de placer un camembert dans les cendres, pour que chacun puisse y plonger son bout de pain et déguster. En dessert ? Fruits grillés, nappés ou non de chocolat fondu pour une fin de repas tout en gourmandise.

Le succès de la plancha

La plancha permet une cuisson maîtrisée et donc plus saine.

La plancha rencontre un très fort succès ces dernières années. Facilité de cuisson, d’entretien, diversité d’utilisation : elle gagne du terrain par rapport au barbecue classique. Elle répond surtout directement à l’envie de manger plus sain, en permettant de cuisiner poissons et légumes. L’autre tendance forte du marché : la polyvalence des équipements. Certains appareils qui sortent aujourd’hui permettent de saisir, rôtir, fumer, cuire à basse température et même pâtisser.

Car préparer de bons petits plats en extérieur devient de plus en plus sophistiqué. La cuisine outdoor n’est plus réservée aux régions du sud de la France : même dans nos contrées au climat moins favorable, on aime de plus en plus recevoir et cuisiner dehors. Les équipements s’adaptent donc à ces nouveaux comportements, avec des propositions répondant aux envies et aux besoins de chacun.

What's Your Reaction?
Top !
0
Wahou
0
J'aime
0
Hmm
0
C'est fou
0

News'mag © 2020. Réalisé par Hachetag - Agence de communication Reims

Retour en haut