Vous lisez actuellement
Ingrid Jouffe cartonne !
Sombre Clair

Ingrid Jouffe cartonne !

Avec du carton de récupération et beaucoup d’ingéniosité, la Châlonnaise Ingrid Jouffe réalise des meubles solides et des décors. À la mesure de son imagination, ou de la vôtre.

Ingrid Jouffe.

L’enthousiasme de cette future autoentrepreneure a été stoppé net par la pandémie mondiale. « Je voulais créer mon entreprise de créations en carton, À la folie cartonnement, j’ai dû renoncer » assure la châlonnaise Ingrid Jouffe. Maman d’une étudiante et d’un collégien,  elle a choisi d’assurer en priorité le quotidien. « J’aime le contact, je travaille à temps plein dans l’accueil ». Cette touche à tout s’est découvert une passion pour le carton lorsqu’elle était aide maternelle à Notre Dame Perrier. « J’ai fait des décors pour mettre en valeur la classe, et pour les spectacles de fin d’année ». Champignons de schtroumpf, et même l’Arc de Triomphe il y a une quinzaine d’années sont patiemment fabriqués chez elle. Pour l’Arc de Triomphe, cette perfectionniste s’est rendue à Paris, a pris des photos des statues pour les coller sur le monument. Une fois construit, elle a été obligée de le couper en deux et de le descendre par son balcon ! 

Tout en récup

Le moine de l’Abbaye.

Autre challenge plus récent, le musicien et conteur Romain Changenot, lui a demandé pour son spectacle de concevoir une chaussure géante dans laquelle deux personnes puissent tenir dedans, et qui puisse facilement rentrer dans son camion. Ingrid Jouffe a cogité et l’objet lui a demandé près de 5 mois de travail, mais le décor de 2,50 m de long et 1,50 m, pouvant accueillir les instruments de musique à l’intérieur a bien vu le jour, même si les spectacles eux-aussi ont été stoppés net. « J’ai besoin d’un atelier, cela prend de la place les plaques de carton de récupération, blanc ou marron, sur lesquels je dessine le projet. Des sociétés me donnent de grandes planches qui sont des chutes destinées au rebut » explique l’artiste. « Je découpe à la scie sauteuse, le carton fait beaucoup de poussière, et  j’utilise de la colle pour papiers peints ».  Le cutter est un instrument clé, avec la règle, l’équerre et le compas. Ingrid Jouffe a réalisé une reproduction de Dom Pérignon pour la Maison Desruets à Hautvillers. « Il y avait un trou où les gens mettaient leur tête pour se faire prendre en photo ». Elle a fait bien sûr beaucoup d’objets pour ses proches, une table de nuit éléphant il y a 10 ans qui résiste au temps, un meuble à CD pour sa fille, des lettres XXL pour de jeunes mariés. « J’espère trouver le temps de m’y remettre, c’est toujours en projet. »

La chaussure en cours de réalisation.
What's Your Reaction?
Top !
0
Wahou
0
J'aime
0
Hmm
0
C'est fou
0

News'mag © 2020. Réalisé par Hachetag - Agence de communication Reims

Retour en haut