Vous lisez actuellement
« Le QG »
Sombre Clair

« Le QG »

Voici une institution rémoise qui se porte bien sous la houlette depuis 8 ans maintenant de Catherine et Bernard Pidancet. Il faut dire que ce sont de vrais professionnels qui ont géré de belle manière et pendant 25 ans le Colosseo dans le sous-sol de l’ancien cinéma Opéra et ce n’est pas tout puisque Catherine aime rappeler que c’est elle qui a ouvert le Dolce Vita en bas de la rue de Vesle que beaucoup d’anciens Rémois ont encore en mémoire. C’est également une histoire de famille puisque sa grand-mère Paulette Plaquin a tenu jusqu’à sa fermeture le Bar du Chalet du cirque dont les plus anciens se souviennent sûrement…

Le QG fait partie de ces établissements dont l’ambiance est très différente selon les heures du jour puisqu’il est ouvert de 7 h à 23 h du mardi au samedi dans un endroit stratégique juste derrière la mairie. 

Catherine et Bernard, comme tous les restaurateurs, ont connu une année compliquée mais ils ont profité des confinements pour réaliser des travaux importants dans leur cuisine et permettre ainsi à leur jeune cheffe Laetitia Jaros d’officier dans de bonnes conditions. La carte est courte mais de qualité et le plat du jour toujours apprécié est à 10,90 euros. Pour les amateurs sachez que les frites sont épluchées et découpées sur place et à la main. Leur réputation n’est plus à faire puisque Catherine commande chaque semaine 150 kg de pommes de terre à la cueillette de La Pompelle, ce qui donne un total de
5 tonnes dans l’année. Le chiffre est impressionnant et ces frites goûteuses à souhait accompagnent idéalement le Tartare au couteau ou le Hamburger.

C’est depuis longtemps un lieu incontournable pour beaucoup de Rémois qui apprécient l’ambiance conviviale et chaleureuse ainsi que les plats proposés et ce n’est pas fini.

Voir aussi

Les champignons de Paris

Catherine et Bernard qui travaillent depuis longtemps à Reims ont logiquement pris l’habitude de travailler avec des producteurs locaux. Ainsi les champignons de Paris viennent directement de Billy-sur-Aisne grâce à Ruol Distribution. L’occasion de rappeler que depuis l’installation du métro parisien les champignons dits de Paris ne s’épanouissent plus dans les caves de la capitale.

Pour les légumes, leur fournisseur est Antony de la Cueillette de la Pompelle et je peux me porter garante de la fraîcheur des salades et de la qualité des pommes de terre que j’ai vu arriver dans le restaurant.

Catherine tient à ajouter également que le pain de mie utilisé pour leur célèbre croque-monsieur vient de la Maison Zunic, Le Four à bois. Ce détail est d’importance car il existe des inconditionnels du croque-monsieur qui savent que la qualité de chaque ingrédient de cet incontournable de la brasserie française est indispensable.

Bref vous avez compris, le QG est bien parti pour tenir sa place encore longtemps dans le quartier le plus gourmand de la ville. 

What's Your Reaction?
Top !
0
Wahou
0
J'aime
0
Hmm
0
C'est fou
0

News'mag © 2020. Réalisé par Hachetag - Agence de communication Reims

Retour en haut