Vous lisez actuellement
« Champagne ! » le tournage
Sombre Clair

« Champagne ! » le tournage

Nicolas Vanier tourne le long métrage « Champagne ! » dans les gallipes. Un film à la gloire de l’amitié et du champagne et sur lequel il se livre dans une interview organisée au Royal Champagne de Champillon. 

«Champagne ! » rimait avec Palace le 8 juin dernier, lors de la rencontre avec Nicolas Vanier, dans les salons du Royal Champagne de Champillon. C’est dans ce 5 étoiles au milieu des vignes que les comédiens Elsa Zylberstein, François-Xavier Demaison, Stéphane De Groodt, Eric Elmosnino, Sylvie Testud, Stéfi Cela, Valérie Karsenti, Marie-Julie Baup, André Penvern ont élu domicile. Ils devaient rester disponibles les 2 mois du tournage, décalés du 12 mai au 9 juillet, tout comme l’équipe d’une soixantaine de techniciens répartis un peu partout sur Epernay.  Météo oblige, Le réalisateur profite des ciels noirs, des belles lumières, utilise des « Cover-sets », des tournages en intérieur quand il fait mauvais et se réjouit des belles ambiances.

Les comédiens s’entendent bien. Photos Éric Travers © 2021 Radar Films – Dog One Productions – SND – M6 Films

À mi-tournage, le réalisateur fait le point. « Il y a beaucoup de films sur le bordeaux, et très rarement sur le champagne » relève Nicolas Vanier. « J’ai été surpris, je pensais trouver de très grands domaines, très luxueux, très mécanisés. Je me rends compte que c’est une image qu’a le grand public. J’ai vu des paysages magnifiques, variés, de petites parcelles », avoue ce petit-fils de paysan.

Loin des clichés

Nicolas Vanier a le sourire, tout se passe bien.

L’histoire est celle d’une amitié, d’une bande de copains qui se retrouve le week-end chez une vigneronne de père en fils qui fait du champagne bio, jouée par Elsa Zylberstein. Son personnage habite la Villa des Trois Clochers, appartenant au champagne Leclerc Briant. « Les propriétaires envisagent de la transformer en gîte, on a pu en faire ce qu’on voulait pour le film » se réjouit Nicolas Vanier, charmé par les vues sur vigne de toutes les fenêtres. Les prises de vues se poursuivent Montagne de Reims, dans les caves Taittinger, au Palais du Tau et dans les rues de Reims, à Epernay au Syndicat des Vignerons avenue de Champagne, et même sur les Coteaux d’Aÿ le 6 juillet avec pour figurant Pierre-Emmanuel Taittinger, dignitaire de l’Ordre des Coteaux de Champagne ! Elsa Zylberstein a passé beaucoup de temps dans les vignes pour apprendre un certain nombre de gestes. Les comédiens s’entendent tellement bien que le réalisateur doit « contenir cette bonne humeur, ce plaisir d’être ensemble, de jouer ensemble. » Nicolas Vanier se nourrit lui aussi de rencontres, comme un soir, dans les vignes, à boire une coupe avec un vigneron bio. « Il me disait tu vois, il y a 10 ans, c’était tout marron. Et là, chaque année, c’est de plus en plus vert. »

What's Your Reaction?
Top !
0
Wahou
0
J'aime
0
Hmm
0
C'est fou
0

News'mag © 2020. Réalisé par Hachetag - Agence de communication Reims

Retour en haut