Vous lisez actuellement
Théâtre tout terrain
Sombre Clair

Théâtre tout terrain

« Le théâtre se promène » encore à Reims jusqu’au 18 décembre, soit une quarantaine de représentations depuis juin, partout en ville, avec des spectacles gratuits dans les parcs, sur les places, dans les écoles, hôpitaux, Ephads, car la culture se partage.

Le Phare et la Nuit.

La ville de Reims, dans le cadre de « La culture pour tous et partout » et du soutien à la filière culturelle, a fait appel à des compagnies théâtrales professionnelles pour créer une forme légère, techniquement autonome et pouvant être présentée sur l’ensemble du territoire rémois. Deux compagnies offrent des spectacles courts, interactifs et tous publics, pouvant être présentés à l’intérieur comme à l’extérieur, dans des lieux de diffusion très variés, à la rencontre des habitants. Dans les maisons de quartier, les médiathèques, mais aussi les écoles, sous les préaux, dans les Ephad, les hôpitaux, la maison d’arrêt, sur les places et dans les parcs, tout un chacun a accès à la culture grâce à de petites formes théâtrales tout terrain. « L’idée, c’est de rapprocher les formes théâtrales au plus près des habitants. Ce n’est pas toujours facile de pousser la porte d’un théâtre » souligne Pascal Labelle, adjoint au maire délégué à la culture et au patrimoine. «  Le théâtre va à la rencontre des seniors, des enfants, des habitants. Les compagnies sont financées à hauteur de 30 000 euros, ce qui permet la gratuité pour le public. » Cette offre nouvelle s’articule en deux temps : « un spectacle de trente minutes, puis trente minutes d’échanges interactifs avec le public ».

Voyages

Le Collectif Io.

Pour ce mois de septembre, le local de l’étape, Collectif Io propose son spectacle « Contes à quatre mains », composé de contes musicaux interactifs déclinés sous différentes formes en fonction du lieu, la période et l’âge du public. Cinq cycles de représentations, allant des Métamorphoses d’Ovide, aux contes de Noël en passant par les Contes 1, 2, 3, 4 d’Eugène Ionesco, les contes fantastiques inspirés des œuvres de Edgar Allan Poe, Théophile Gautier, Guy de Maupassant et les contes pour enfants pas sages puisés dans les recueils de Jacques Prévert et de Pierre Gripari, permettront aux spectateurs de tous âges de découvrir ou redécouvrir un répertoire d’une grande richesse et diversité. L’heure vagabonde, de la compagnie nationale « Le phare et la nuit », s’est intéressée aux parcours d’écrivaines voyageuses et le thème du voyage et du vagabondage au féminin. Ce spectacle conçu comme une émission littéraire et poétique, où un journaliste interroge les grandes figures du 20e siècle, s’est achevé le 8 juillet. Ces voyages immobiles ouvrent de multiples possibles en soi.
– Renseignements et réservations reims.fr

What's Your Reaction?
Top !
0
Wahou
0
J'aime
0
Hmm
0
C'est fou
0

News'mag © 2020. Réalisé par Hachetag - Agence de communication Reims

Retour en haut