Vous lisez actuellement
Se dire oui en 2021
Sombre Clair

Se dire oui en 2021

Pour certains complètement démodé, pour d’autres condition sine qua non, le mariage est une institution qui bien que malmenée, continue de séduire chaque année de nombreux couples. Pour faire la fête, pour sceller son amour, pour protéger l’autre, il y a autant de mariages que de raisons de le célébrer. Alors marions-nous ! 

Après une année 2020 noire pour la célébration des unions, 2021 a vu de nouveau de nombreux couples se dire oui ! Autorisé pour toute personne âgée de plus de 18 ans, le mariage reste une institution pour beaucoup. En France, en 2019 (derniers chiffres disponibles), 227 000 mariages ont été célébrés (chiffres INSEE). Parmi ces unions, 6 000 concernaient des personnes de même sexe. Bien sûr, au fil du temps, beaucoup moins de mariages sont célébrés. En 1970 par exemple, il y avait eu 393 000 mariages. L’époque n’était évidemment pas la même et se marier était souvent la seule possibilité pour deux amoureux de pouvoir vivre leur amour ! 

Se dire oui, un moment fort pour symboliser l’amour !

Il faut toutefois rapprocher ces chiffres de ceux du PACS (pacte civil de solidarité) qui a été crée en 1999. En 2020, 200 000 ont été conclus soit quasiment autant que les mariages. Donc globalement, moins de mariages mais plus d’unions ! 

On constate également que depuis plus de vingt ans, l’âge des mariés augmente chaque année. En 2019, les femmes se mariaient en moyenne à 36,1 ans et les hommes à 38,6 ans. Allongement des études, durée de vie plus longue, rencontres plus tardives sont sans doute parmi les causes les plus évidentes. 

Par comparaison, en 1970, on convolait à 22 ans pour les femmes et 24 ans pour les hommes. Aujourd’hui aussi, beaucoup de second voire de troisième mariage ou plus sont célébrés. Ce qui explique également l’âge plus tardif des époux ! 

S’unir aujourd’hui est toujours une envie très présente dans la société française.

Quelles que soient les raisons qui motivent votre choix, il y a une certitude, se marier demande du temps, de la préparation et de l’anticipation. Entre la période de l’année, le lieu, la liste des invités sans parler des tenues et du menu, l’organisation d’un mariage est souvent une période un peu stressante dans la vie des futurs mariés. Heureusement, il existe tout un tas de professionnels pour vous aider ! 

Se marier après la naissance des enfants

Pour certains couples, le mariage n’est pas réellement un rêve ni une fin en soi. Seulement, il est très courant que ce soit justement l’arrivée d’un enfant qui soit le déclic pour se lancer dans le mariage. Même si le fait d’avoir un enfant transforme un couple en une famille, le mariage représente aussi l’union de tout cela, et permet à une famille de devenir une réelle entité. D’ailleurs, c’est bien souvent la volonté de tous porter le même nom de famille qui pousse les couples avec des enfants à se marier.

Le compte à rebours est lancé, vous avez déterminé la date de votre mariage ? Alors il s’agit maintenant de ne rien oublier pour que cette journée soit parfaite ! 

Préparer l’union civile 

En France, tout mariage débute par un mariage civil. C’est une étape incontournable et, comme toutes les démarches administratives, elle demande un peu d’organisation et de préparation. Le mariage civil est un acte légal devant un représentant de la loi. Les futurs mariés doivent au préalable constituer un dossier avec des documents obligatoires qu’ils remettent ensuite dans la mairie où ils souhaitent se marier. Plusieurs options sont possibles, cela peut être la mairie de la ville où vous résidez, celle de la ville où résident vos parents ou encore celle de la ville d’un des deux époux si vous ne vivez pas ensemble. 

La signature du registre, une étape importante pendant la cérémonie.

Vous aurez ensuite tout un tas de documents à fournir (extrait d’acte de naissance, justificatif de domicile…) et après avoir rencontré un officier d’état civil, les bans pourront être publiés. Le mariage peut être célébré au plus tôt 10 jours après la publication des bans, et au plus tard un an après ce délai de carence de 10 jours. 

Pour se marier à la mairie, il faut avoir des témoins ! Leur rôle est important car ils vont attester et témoigner de la réalité de l’engagement des deux futurs mariés. Ils signent d’ailleurs les registres chacun leur tour et sont présents à vos côtés pendant toute la cérémonie. Vous pouvez choisir un à deux témoins chacun. Seule condition : que vos témoins soient majeurs. 

Ensuite libre à vous de célébrer religieusement votre mariage. Beaucoup de couples font aussi ce choix car c’est, au-delà des croyances, un moment toujours très émouvant.

Tout sur le contrat de mariage  

En l’absence de démarche particulière, les époux sont soumis au régime légal de la communauté réduite aux acquêts.  Mais selon votre situation, vous pouvez souhaiter faire un contrat de mariage. Il n’y a pas de statistique récente sur leur nombre. Néanmoins, il y a plus de contrats de mariage proportionnellement au nombre de mariage depuis 1990. On estime qu’il y a environ 20 % de personnes mariées qui ont un contrat. 

Le contrat de mariage, un choix fait par de plus en plus de couples.

Les couples se mariant avec un contrat de mariage et plus particulièrement un contrat de séparation de biens, ont généralement un patrimoine plus important, une propension à hériter davantage et un niveau d’étude supérieur. Le contrat de mariage, et plus particulièrement la séparation de biens qui est le plus en vogue, est conseillé dans de multiples cas : remariage, conjoints ayant des activités artisanales, commerciales ou libérales ou conjoints ayant des projets de création de sociétés.

D’autres contrats de mariage peuvent être conseillés pour assurer la protection du conjoint. Le mieux étant de rencontrer son notaire avant le mariage pour qu’il puisse examiner votre situation et vous conseiller. Le coût d’un contrat de mariage de base (sans apport immobilier ou clauses particulières) est actuellement d’environ 270 €. Il est possible de changer de contrat de mariage mais le coût est plus important puisque ce changement implique des démarches particulières et, dans la majorité des cas, cela nécessite un acte de partage des biens qui ont été acquis en commun depuis le mariage. À noter que depuis 2019, il n’est plus nécessaire d’attendre 2 ans après son mariage pour changer de régime matrimonial. Ce changement peut être fait dès qu’on le souhaite.

Date et contrat, c’est fait. Reste maintenant à trouver le lieu idéal. Il faut savoir que certains endroits se réservent un voire deux ans en avance. Lieu de résidence, village de votre enfance ou au bout du monde, une multitude d’options existent selon vos envies et votre budget. 

Le wedding planner 

Venu d’outre atlantique, ce métier est apparu en France dans les années 2000. Aujourd’hui, 3 à 5 % des mariages sont organisés par cet intermédiaire. Une tendance qui progresse car elle répond à une demande grandissante des futurs mariés qui, faute de temps ou parce que tout simplement ils en ont envie, apprécient l’aide de ces spécialistes. Véritable chef d’orchestre de votre mariage, vous pourrez compter sur lui de la préparation du jour J jusqu’après la fête. 

Pierre Cabouillet, Le Wedding Champenois.

Je me suis lancé en 2016 après avoir travaillé longtemps pour un traiteur. Nous organisions beaucoup de mariages et je voyais certains mariés regretter de ne pas avoir pris quelqu’un pour les aider. C’est comme cela que l’idée est née et que je suis devenu wedding planner.

Après une année 2020 morose, nous avons eu beaucoup de mariage de dernière minute en 2021. Pour 2022 et 2023, la demande est déjà très forte.

Je fais du sur-mesure. Certains peuvent tout me confier (trouver le lieu, gérer le traiteur, être présent le jour J, préparer le voyage de noces…) ou seulement une partie comme la décoration par exemple. En moyenne, il faut compter autour de 10 €/ invité (en sus de tous les autres frais évidemment). Mes clients ? Souvent des couples très pris par leur métier ou loin de la région où ils souhaitent se marier. Ma clientèle est à 50 % originaire de la région parisienne. Il est vrai que notre région propose de superbes lieux à des tarifs beaucoup plus attractifs que ceux pratiqués à Paris. Mais nous intervenons sur toute la France.

Les tendances ? Beaucoup de choses naturelles, du vert, du blanc, du bois. Il y a une très forte demande pour des mariages en extérieur ce qui dans notre région peut s’avérer plutôt périlleux mais à nous de nous adapter !

Maison de famille, château, cave de champagne ou tout simplement au restaurant avec quelques personnes, il y a autant de mariages que de lieux possibles. 

Le lieu est à déterminer en fonction de votre budget mais aussi du nombre d’invités. Dans notre région, vous avez de la chance, il existe de nombreux endroits pour célébrer votre union. Pour vous aider, vous pouvez profiter de la saison des salons du mariage sur lesquels de nombreux prestataires sont présents. Un conseil néanmoins, ne tardez pas car notre région est aussi très prisée par les couples venus de Paris car les prix pratiqués sont beaucoup plus attractifs ! 

À noter dès maintenant dans vos agendas, le Salon du Mariage à Châlons se déroulera au Capitole les 6 et 7 novembre prochain. Du côté de Reims, le salon Bonnie & Clyde aura lieu à La Closeraie (Les Mesneux) les 27 et 28 novembre. Ces salons sont parfaits pour vous aider à affiner vos choix, vous inspirer  et façonner votre mariage idéal. 

Voir aussi

Se marier à l’étranger

Envie de célébrer le moment en tête à tête ou d’inviter toute la famille et les amis, cela demande une organisation importante ! Les pieds dans le sable, avec Elvis ou dans le pays d’origine de votre moitié, il y a quelques règles à connaître. Il faut compter au moins trois mois pour effectuer les formalités administratives avant un mariage à l’étranger. Il est nécessaire de se rapprocher du consulat ou de l’ambassade pour connaître toute la démarche. Une fois l’union célébrée, et pour qu’elle soit bien reconnue sur le sol français, il faut en demander la reproduction sur l’état civil à votre retour. Il existe maintenant de nombreux spécialistes pour ce type de mariage à l’étranger qui sauront vous guider sur le choix du pays, la période, et vous aider à tout organiser à distance.

Se marier sur une plage, un rêve pour certains couples.

Qui n’a pas rêvé d’une robe époustouflante pour se marier ! Car oui, se marier c’est aussi trouver la tenue idéale, celle qui correspond à votre personnalité et à votre type de mariage. En effet, si vous êtes plutôt mariage à la campagne ou sur une plage, vous adapterez votre tenue en conséquence. Dos nu, voile, robe courte ou parfois même de couleur, il existe tout un tas de possibilités ! 

Pour vous guider dans votre choix, il existe de nombreux professionnels sur la région. Il vous faudra tout d’abord définir votre budget et cibler vos envies. Mariage l’été ou l’hiver, la tenue ne sera évidemment pas la même. Prêt à porter, sur mesure, seconde main, tout est envisageable ! 

Il vous faudra aussi réfléchir à la tenue du futur marié. Là encore, des variations infinies s’offrent à vous. Un conseil : il est important de se sentir à l’aise et de ne pas s’aventurer par exemple sur une tenue dans laquelle vous ne vous reconnaîtrez pas. 

Josefa Prada, Les mariées de Josefa.

Auparavant, j’étais costumière pour le cinéma. Depuis 2011, je suis installée à Reims dans ma boutique Les mariées de Josefa où je conçois des robes de mariée sur mesure. Idéalement, surtout si vous vous mariez sur la période printemps/été, il faut compter 6 mois pour faire une robe. Je propose également de la vente ou location de bijoux ou de chapeaux.

En général, la future mariée vient avec ses idées ou certaines de mes créations qu’elle a déjà vues et dont elle veut s’inspirer. Cela peut être le détail d’une manche, un décolleté… À partir de là, je la conseille, je réalise un ou deux croquis, je propose des matières. C’est du sur mesure donc au fil du temps on adapte, j’essaie de me mettre à leur place, d’écouter leurs désirs. Pour réaliser une robe de mariée, il faut compter en moyenne 2 000 €. Le prix va varier en fonction des matières souhaitées, de la longueur, etc.

On revient beaucoup à des robes très « couture » après avoir eu beaucoup de robes de style bohème. J’utilise exclusivement des matières nobles comme le crêpe de soie, la mousseline, la dentelle. Je me fournis chez des artisans français et italiens. Une robe sur mesure ce sont aussi des finitions parfaites. Ce qui fait aussi la différence avec le prêt à porter. Parfois, sur une photo on ne voit pas la différence mais dans la réalité au toucher ou à la vue, cela n’a rien à voir. C’est comme un fruit en photo. On a la couleur mais pas obligatoirement la saveur ! 

Le voyage de noces

Avec la crise sanitaire, nos envies d’ailleurs ont évolué et nos aspirations ont changé, comme le révèle les tendances actuelles en matière de lune de miel. Incertitudes sur certaines destinations, contraintes encore présentes dans de nombreux pays, on voit beaucoup de couples se tourner vers des destinations moins lointaines mais en se faisant vraiment plaisir dans des hôtels de luxe. 

Venise, une destination toujours très prisée pour un voyage de noces.

Partir moins loin mais mieux est le leitmotiv de beaucoup de couples. Après ces mois de contraintes et confinés, beaucoup apprécient de se retrouver en contact avec la nature et privilégient des destinations au vert, pour faire des randonnées par exemple et profiter d’être à deux pendant plusieurs jours. Et puis aucune obligation de partir  juste après le mariage. Vous pouvez aussi le programmer quelques mois plus tard pour vivre un deuxième moment fort et prolonger la magie. 

Pourquoi ne faut-il pas voir la robe avant ?

Même les moins superstitieuses d’entre nous insistent sur ce point : la robe restera secrète jusqu’au grand jour. Mais finalement, pourquoi ? Dans notre esprit, si le futur marié voit la robe de la mariée avant le mariage, cela pourrait leur porter malheur. Mais à l’origine, cette tradition est issue des mariages arrangés, où l’époux ne découvrait sa future femme que le jour même du mariage au pied de l’autel ! Donc afin d’être certain qu’il ne change pas d’avis au dernier moment, il lui était interdit de voir sa future épouse et donc sa robe !

Sophie JEANDOT, La femme s’en tête.

Cette année, beaucoup de mariages ont été décalés. En 2021, j’ai ajusté ou modifié beaucoup de robes sur lesquelles je travaillais en 2020. Ce décalage fait que j’ai accompagné certaines clientes pendant plus d’un an ! Sophie est installée à Reims et propose également dans sa boutique du prêt à porter. Sa clientèle pour les robes de mariées ? Beaucoup de parisiennes qui se marient dans la région et une clientèle locale. C’est surtout le bouche à oreille qui fonctionne. Pour réaliser sa robe sur mesure, il faut compter entre 1 500 et 3 000 €.

Mon rôle est d’accompagner la future mariée. De préciser ses goûts grâce à mon œil bienveillant sur sa silhouette. Je dois en une seule robe arriver à synthétiser toutes leurs envies ! Comme en haute couture, on travaille pas à pas, ma cliente voit la robe se construire au fur et à mesure. En ce moment, je commence les rencontres avec les mariées de l’été prochain. La demande se porte sur des robes assez glamour, audacieuses ou alors du très structuré, très contemporain. Et surtout, une robe facile à vivre le jour J, pour pouvoir bouger sans être entravée. Une robe dans laquelle la mariée se sent tout simplement belle ! 

What's Your Reaction?
Top !
0
Wahou
0
J'aime
0
Hmm
0
C'est fou
0

News'mag © 2020. Réalisé par Hachetag - Agence de communication Reims

Retour en haut