Vous lisez actuellement
Le vélo en piste
Sombre Clair

Le vélo en piste

La ville de Reims lance « Reims à vélo », soit plus de 50 km de réseau cyclable en 11 lignes : 2 rocades et 9 radiales d’aménagements cyclables. Ce réseau permettra, à terme, de desservir plus de 75 % de la population rémoise. 

Ces 2 dernières années, les cyclistes ont augmenté de 30 % à Reims.

La ligne « Farman » sera la première ligne à voir le jour en 2022 puis le réseau se réalisera à raison d’au moins une ligne par an. Une enveloppe d’un million d’euros est allouée au projet « Reims à vélo » pour 2022. Les 11 lignes seront complétées par d’autres aménagements cyclables, visant à résoudre les « points noirs » de la ville. Elles desserviront les zones d’habitat les plus denses (plus de 75 % des habitants pour bénéficier d’aménagements cyclables) et permettront d’accéder aux zones d’emplois facilement (CHU, centre-ville, Farman-Pompelle-Croix Blandin…) Des connexions avec les établissements d’enseignements supérieurs sont prévues pour répondre aux besoins des étudiants. 

1200 dossiers d’aides d’achat déposés

Ce réseau continu évoluera en fonction des besoins des habitants, transformant Reims en un véritable territoire cyclable. Selon les services de la ville de Reims et l’association cycliste Vél’Oxygène, ces 2 dernières années la part des cyclistes à Reims a augmenté de 30 %. Pratiques, économiques et plus écologiques, le vélo et la trottinette (électriques ou non) sont devenus des modes de déplacements plébiscités. Plus de 1 200 dossiers ont d’ailleurs été déposés auprès des collectivités de Reims et du Grand Reims dans le cadre des aides à l’achat de vélos – une opération lancée en avril dernier qui permet aux habitants de bénéficier d’aides financières adaptées et cumulables avec celle proposée par l’État.

50 km de réseau, 11 lignes, 2 rocades, 9 radiales et une connexion à venir au réseau du Grand Reims.

La ville est allée à la rencontre de ses habitants, cyclistes, automobilistes et piétons, pour proposer ce réseau d’aménagements cyclables efficace et continu qui desservira les zones les plus denses. « Reims à vélo » devrait encourager les habitants à pratiquer la petite Reine dès que possible, afin de réduire la pollution et le bruit en ville tout en contribuant au bien-être et à la santé publique. À l’échelle nationale, « Reims à vélo » va au-delà des exigences inscrites dans la Loi Climat, à savoir, l’objectif national de 9 % de part modale vélo en 2024. 

What's Your Reaction?
Top !
0
Wahou
0
J'aime
0
Hmm
0
C'est fou
0

News'mag © 2020. Réalisé par Hachetag - Agence de communication Reims

Retour en haut