« Intempéries » est un spectacle magique qui interroge notre perception du temps, perturbe sa linéarité, détourne sa perpétuelle course en avant assure Arthur Chavaudret, à l’écriture, la conception et interprète de ce spectacle, du 14 au 16 janvier à La Comète.

La chronologie vacille…

Arthur Chavaudret a créé pour « Intempéries » un espace spécifique plein de possibilités magiques insoupçonnées. « La conception de ce dispositif est l’aboutissement de plusieurs années de recherches et de formation dans le domaine de l’électronique et de la programmation informatique ». Equipé de capteurs, moteurs, micro-contrôleurs, soufflerie, électroaimants, électrovannes, actionneurs… le magicien a la possibilité de déclencher ou non un effet, de l’exécuter avec une précision absolue, de les démultiplier sur la totalité de l’espace. Apparitions, disparitions, transformations, déplacement d’objets, boucles ou paradoxes temporels, modification de la gravité, lévitation, ombres autonomes, contrôle de la lumière et du son (acoustique et numérique)… « Tout ceci contribue à bousculer les repères temporels des spectateurs, à les plonger dans un monde où l’avant et l’après deviennent des notions flottantes et incertaines. » poursuit le créateur. « J’aimerais qu’Intempéries offre à chacun la possibilité de s’interroger sur son propre rapport au temps et aux choix qui le déterminent. »

Illusions

Un homme assis à son bureau occupe un poste au sein d’une mystérieuse administration. Cet agent là fait de son mieux pour effectuer le travail qu’on lui a confié mais son caractère curieux, distrait et un brin désorganisé fait de lui un sujet inadapté à son environnement.  Lorsqu’ il égare un document important, la routine si bien huilée s’enraye et la chronologie vacille. Son travail aurait-il un quelconque lien avec l’écoulement du temps ? Arthur Chavaudret est magicien. Il se forme au close-up, cette forme qui se pratique à proximité du public et peut être réalisée sans dispositif technique particulier, sans grandes contraintes matérielles, n’importe quand et n’importe où. C’est une rencontre avec le magicien Jacques Delord qui a attisé son ambition artistique et sa fascination pour la magie. La magie n’importe où, n’importe quand : qu’il s’agisse de scènes, de rues ou encore de jardins, il en expérimente les lieux, les contours et les possibilités. 

– Séances vendredi 14/01 à 19h et samedi 15 à 21h, dimanche 16h-17h. la-comete.fr