Vous lisez actuellement
Rallye sous contrôle
Sombre Clair

Rallye sous contrôle

Epernay va accueillir le jeudi 27 janvier prochain son premier contrôle de passage du Rallye Monte-Carlo historique ! Les 130 équipages partis de Reims feront halte en Sparnacie sur le Jard, le temps de pointer auprès des commissaires de course.

Bruno Saby, en Ford Capri 2300 S sera avec avec Denis Giraudet.

Cette 24e édition du rallye Monte-Carlo Historique, rallye de régularité, est un retour aux sources, avec des parcours de concentration. Il y a 3 villes de départ emblématiques : Bad Hombourg, Milan et Reims, 3 itinéraires avec 17 spéciales de régularité (Saint Bonnet le Froid…), un record et des épreuves qui ont fait sa légende, avec des voitures dont le modèle a participé au rallye avant 1982. Jeudi 27 janvier, à Epernay, dès 19 h 20, voitures vont se succéder toutes les minutes, pour faire tamponner leur carnet de route, ce qui promet deux bonnes heures d’animation pour voir des concurrents du monde entier et leurs automobiles… « La première ville de contrôle attire près de 4 000 personnes » assure Odilon de Varine.

Démarche éco-responsable

Michel Périn et Ruben Maes en action.

Ce sparnacien fait partie du R.C.V.H.S. (Reims Champagne Véhicules Historiques Sportifs), qui fait vivre chaque année, avec l’Automobile club de Monaco, le Rallye de Monte-Carlo. Odilon de Varine a participé plusieurs fois, en Austin A 35 ou en Vespa 400, de 14 CV, « la plus petite par rapport à des monstres qui font 300 CV ». Cette année, il se consacre à l’organisation du premier point de passage, installé sous le ballon captif. « Un galop d’essai » dit-il. Et une démarche citoyenne et éco-responsable : des arbres seront plantés dans la coulée verte après le passage du rallye, pour compenser le bilan carbone. Les particuliers à bord de voitures anciennes pourront stationner sur le Jard. Avant de prendre la direction de Châlons, les équipages remonteront l’Avenue de Champagne encore parée des illuminations des fêtes. Parmi les concurrents, Bruno Saby, qui a gagné le Rallye moderne en 1988 en Lancia Delta sera au départ en Ford Capri 2 300 S, Richard Mille et Carlos Antunes Tavares en Lancia Stratos… La Team des chefs de Michel Chabran sera aussi de la partie. Le sparnacien Michel Périn sera le co-équipier du pilote Ruben Maes en Porsche 914-6. « C’est mon 4e rallye avec lui » dit-il. 6e en 2020, il est bien placé. « On cherche surtout à s’amuser, mais s’il y a du résultat, tant mieux ! »

– Le 27/01 à 19 h 20 sur le Jard.

What's Your Reaction?
Top !
0
Wahou
0
J'aime
0
Hmm
0
C'est fou
0

News'mag © 2020. Réalisé par Hachetag - Agence de communication Reims

Retour en haut