Vous lisez actuellement
Travaux de la gare bouclés
Sombre Clair

Travaux de la gare bouclés

Le programme de redynamisation du quartier de la gare touche à sa fin en ce qui concerne la deuxième phase. Soit la mise en place d’un pôle d’échange multimodal en privilégiant l’ergonomie du site. Ce nouvel espace verdoyant renouvelle totalement le parvis précédent.

Le renouveau d’un quartier. © Ville de Châlons en Champagne.

«Les travaux se terminent enfin. Cela faisait plus de dix ans que le projet était sur la table », assure Christophe Guillemot, adjoint au maire chargé de l’urbanisme, de l’aménagement et des grands projets urbains.

La dernière voirie d’accès à la gare entre le centre-ville et le rond-point François Mitterrand desservant le quartier est dans sa dernière ligne droite ! « C’est l’aboutissement d’un projet de longue haleine, lancé vers 2008 sous l’ancienne mandature qui s’achève enfin » poursuit l’adjoint. « Il a fallu racheter un ensemble de terrains à l’entreprise Roughol, dépolluer, aménager… ». La 1ère phase de travaux de 4,3M TTC* a démarré en 2018 pour créer un nouveau parking de 412 places, livré en juin 2019, devant se substituer à terme à celui de la gare. Les utilisateurs ont eu le temps de se familiariser avec. La 2ème phase a débuté en mars 2021, pour aménager 18 530 m² d’espace public en pôle multimodal sur un total de 33 000 m2 traités pour un montant de 3,6 M TTC*.

Une nouvelle physionomie.

Implantation de l’ARS

À disposition des Châlonnais, 16 quais de bus, 15 dépose-minute, 7 emplacements de taxis, 4 places de covoiturage, 2 bornes de recharge électrique, 16 arceaux de vélo en accès piéton, avec une surface végétalisée multipliée par trois, plus la gestion alternative des eaux de pluie et la prise en compte de la biodiversité. « Nous avons tablé sur la praticité des déplacements et des moyens de locomotion pour les usagers SNCF, pour créer un espace agréable, donnant envie de venir et de rester. » Il ne manque plus que la rénovation des façades de la gare côté extérieur, qui devrait être menée en 2023.

Voir aussi

Christophe Guillemot. © Christophe Manquillet.

L’autre partie du projet est de redonner vie à ce quartier. Au fond du parvis, un bâtiment en cours de réalisation via la Semcha va accueillir l’ARS (agence régionale de santé), soit une centaine de salariés. Lesquels sont ravis de se rapprocher, jusqu’ici installés au complexe du Mont Bernard entre Vitry et Châlons. De même, la mission locale vient d’être relocalisée dans un bâtiment et bien d’autres projets sont dans les cartons, avec du foncier disponible pour les investisseurs. C’est toute une entrée de ville par le chemin de fer qui prend forme.

What's Your Reaction?
Top !
0
Wahou
0
J'aime
0
Hmm
0
C'est fou
0

News'mag © 2020. Réalisé par Hachetag - Agence de communication Reims

Retour en haut