Vous lisez actuellement
Tous aux festivals
Sombre Clair

Tous aux festivals

Le printemps annonce la saison des festivals. Avec un peu d’organisation, on peut assister à tous les évènements prévus dans la région. 

Il en existe pour tous les goûts : des festivals de bande-dessinée, d’art contemporain, autour d’un produit du terroir… mais les plus répandus restent les festivals de musique. Là aussi, on en trouve pour tous les mélomanes. Les fans de rock, de jazz, de classique, de pop, d’électro : chacun a son évènement de prédilection.

Selon les critères retenus, le nombre de festivals en France, toutes esthétiques confondues, se situe entre 6 000 et 8 000.

La patience enfin récompensée

Entre annulations et versions allégées, les organisateurs ont jonglé comme ils le pouvaient avec les restrictions sanitaires et les exigences de chacun. Cette année, on oscille entre la joie, l’excitation de retrouver nos scènes préférées et, tout de même pour certains, une légère pointe de fébrilité, rapport à toutes les fausses joies que l’on a pu connaître ces derniers mois. Mais, dès que nous entendrons de loin les basses, que nous plongerons dans la douce foule des festivaliers, que nos pas nous mèneront vers les artistes en live, tous nos doutes s’envoleront et nous n’aurons qu’une envie : profiter du moment et vibrer tous ensemble.

Des festivals de plus en plus green

Beaucoup de festivals mettent l’accent sur le développement durable. Cela commence par des actions directement liées à l’organisation de l’événement. Tout est pensé pour réduire drastiquement l’impact environnemental : restauration en circuit court, alimentation bio et locale, tri des déchets, vaisselle compostable, récupération des matériaux, toilettes sèches, approvisionnement en électricité via une coopérative d’énergie, recours aux énergies renouvelables…

Mais les organisateurs vont parfois plus loin, en proposant des stands de sensibilisation, des conférences, différentes actions durant le festival mais aussi en amont. Ils peuvent notamment organiser des ateliers auprès des publics scolaires, avec des interventions dans les classes et une programmation dédiée aux plus jeunes. 

Les festivaliers sont impatients de retrouver leurs rendez-vous de l’été.

Protéger ses tympans

Être exposé sur une longue période à un volume sonore élevé peut faire souffrir vos oreilles. Heureusement, il existe plusieurs solutions pour profiter pleinement des concerts tout en se préservant des acouphènes. Vous pouvez choisir entre des protections auditives en mousse (jetables), en silicone (réutilisables) ou des modèles personnalisés et parfaitement adaptés à sa morphologie.

Du côté de la Champagne

Sur notre territoire, les festivals s’enchaînent dès le mois de mai, avec des programmations pour ceux qui aiment le rock, le classique, le jazz, la pop, l’électro… 

Les Moissons Rock lancent la saison 

Du 25 au 28 mai à Juvigny, les amateurs de rock se retrouvent durant trois journées autour d’une très belle programmation : La Rue Kétanou, Les Ramoneurs, La P’tite Fumée, Lombre, Ramon Tapul, Natchez Band Officiel, Skip the Use, Tagada Jones, The Luka State, Imparfait, Moko, Hubert-Felix Thiefaine, Deluxe, La Phaze, The Twin Souls, The Jungle Shakers. Le jeudi 26, c’est le jeune public qui sera à l’honneur avec un concert de Cartoon Machine. 

La première édition de ce festival s’est déroulée en mai 1995, avec un premier concert de trois groupes régionaux. L’idée est née dans une cour d’école ; depuis, les Moissons du Rock sont devenues un évènement musical incontournable, proposant des performances d’artistes de rock, de pop rock, de chanson festive ou encore de swing.

Woodstock
Julien Bitoun, préface de Michaël Lang – Éditions Grund

Le plus grand festival de l’Histoire jour par jour, heure par heure, artiste par artiste ! 3 jours, 33 concerts, 2 morts, 2 naissances, 500 000 participants au festival, 250 000 de plus bloqués sur la route, 1 000 000 de dollars de dettes… Le festival qui s’est déroulé les 15, 16 et 17 août 1969 a établi un grand nombre de records, tout en définissant les règles pour les festivals de musique des 50 années suivantes.

Styles, envergures, environnements : à chacun son festival.

1ère édition pour le festival des Bobines et des Sons 2022 

Cʼest la première édition – après report – de ce festival original dont la vocation est de créer du lien social autour d’un projet culturel fort. Pour cela, les organisateurs ont voulu un évènement à taille humaine et accessible à tous. L’entrée pour ce festival est gratuite et chacun est libre de donner le montant qu’il veut/peut pour soutenir cette édition.  La programmation artistique de grande qualité propose la rencontre du cinéma d’animation et de la musique. Rendez-vous les 27 et 28 mai, à Trigny, pour découvrir 7 concerts, une déambulation de rue et 31 films d’animation.

4éme édition pour le festival Agapé 

Dédié à la musique et à l’art sacré, Agapé se veut un festival pour la paix. Il se déroulera les 28 et 29 mai au Palais du Tau, à Reims. Quatre concerts sont proposés au public. En ouverture, les festivaliers pourront venir écouter les Vêpres de la Vierge de Claudio Monteverdi, données par Cappella Mediterranea et le Chœur de Chambre de Namur, sous la direction de Leonardo Garcia Alarcon, ou la Capella Pratensis qui honorera saint Donatien, VIIIe évêque de Reims. Jean Tubéry, et son nouvel ensemble La Fenice aVenire, permettront au public de découvrir la gloire de l’art sacré dans l’Italie baroque.  Jordi Savall et l’ensemble Hesperion XXI permettront de réentendre des Folias pour nous entraîner au rythme des danses et des chansons populaires de la péninsule ibérique de la fin du XVe au début du XVIe siècle. Les festivaliers pourront aussi participer aux cocktails proposés autour des artistes. 

Art & Jazz dans ma cour : un rendez-vous unique

Du Jazz et de l’art dans les rues d’Hermonville. © Patrick Leick.

Les 11 et 12 juin, Hermonville va vibrer au son du jazz. Devenu un rendez-vous incontournable, Art&Jazz dans ma cour offre aux visiteurs une plongée dans l’art contemporain, bercée par la musique, dans une ambiance festive et typique d’un petit village champenois. Les artistes sont accueillis dans les cours ou les granges des habitants, la place du village est privatisée. Trois scènes accueilleront les concerts des groupes prévus, avec Nils Langdren Funk Unit, NoJazz, Adam Ben Ezra, Violons Barbares, Pierre-Yves Plat, 3MTip, Philippe LeJeune Trio, Afro Jazz Band, Swing Shady, Couleur Bossa, Les Marcelles, Crazy, In the Groove, DJP, Agua Fresca. Côté musique, comme pour les artistes peintres, sculpteurs, photographes ou les street-artistes, la programmation se veut moderne et accessible afin de fédérer un large public. Une fanfare accompagnera les déambulations de chacun, de lieu d’exposition en lieu d’exposition, à la rencontre des artistes avec lesquels il sera possible d’échanger en toute simplicité. On doit l’état d’esprit unique de ce festival à la générosité qui s’en dégage : celle des organisateurs, des partenaires qui ont à cœur de proposer un bel évènement, artistiquement, gustativement ; celle des bénévoles et des habitants qui accueillent les artistes ; celle des artistes qui sont avant tout dans l’échange avec les visiteurs. C’est un vrai beau rendez-vous à ne pas manquer.

Les Furies reviennent

Du 7 au 11 juin, le Festival Furies sera de retour pour animer le centre-ville de Châlons-en-Champagne. Cette année encore, les performances artistiques s’inviteront dans tout l’espace public : jardins, place, au détour d’une rue… Dédié au théâtre de rue et aux arts du cirque, le festival qui célèbre cette année ses 33 ans d’existence promet une programmation à la hauteur des attentes, avec des performances originales, des rencontres qui questionnent, des interventions qui étonnent, qui émerveillent les petits comme les grands. Des expériences inédites à vivre au cœur de la ville.

Du 7 au 11 juin, le Festival Furies prend ses quartiers à Châlons-en-Champagne. © Vincent Muteau.

Les Flâneries Musicales ré-enchantent Reims

Cʼest avec un grand plaisir que nous retrouvons les Flâneries Musicales cette année. Une édition qui aura une saveur particulière, puisqu’elle sera la dernière à être dirigée artistiquement par Jean-Philippe Collard. 33 concerts sont proposés du 16 juin au 8 juillet, toujours dans des lieux iconiques de Reims. Plusieurs temps forts sont à noter pour cette année : la venue du groupe vocal Voces 8, du lauréat du très prestigieux concours Reine Élisabeth de piano, Jonathan Fournel, ou encore Proust, mort à jamais à l’opéra de Reims, interprété par Lambert Wilson (récitant), Augustin Dumay (violon) et Jean-Philippe Collard (piano). 

Le jeune public n’est pas oublié, avec une programmation dédiée aux Petits Flâneurs. Quatre concerts sont prévus : les enfants pourront ainsi assister à un  spectacle musical de Sophie Grelié et Remy Reber, « Toi et Moi, dix doigts », le samedi 25 juin au Théâtre du Chemin vert, à une comédie musicale, « Le Fameux Molière »,  le mercredi 29 juin à l’Atelier de la Comédie, à un spectacle de musique et de poésie autour du Pierrot Lunaire le samedi 2 juillet à La Filature de Bazancourt et à une représentation de fables baroques et hip hop de Jean de la Fontaine, à Bétheny le 6 juillet. 

Des concerts dans des lieux emblématiques de Reims durant les Flâneries Musicales. © Axel Coeuret.

Le retour du concert pique-nique

C’est peu dire qu’il a manqué à ses fans : le fameux concert pique-nique, absent depuis 2 ans, revient enfin. On ressort panier en osier, nappe à carreaux, coupes à champagne, on révise ses meilleures recettes pour un repas champêtre en plein air, on inspecte nos dressings à la recherche de la tenue idéale, on booke les agendas des copains et on attend patiemment le 16 juillet. Pour cette soirée de fête au Parc de Champagne, on découvrira une première partie à la fois classique et électro, avec DJ Arandel. La seconde partie sera dédiée aux grands airs de Broadway à Hollywood, interprétés par l’Orchestre Symphonique de Mulhouse, dirigé par Laurent Petitgirard, avant le très attendu feu d’artifice.

Tous à La Magnifique Society 

La Magnifique Society revient pour une 5e édition qui se veut une nouvelle expérience plus élégante et poétique que jamais. On a hâte de débarquer dans ce superbe décor du Parc de Champagne de Reims, les 24, 25 et 26 juin, tant la programmation est alléchante. Les organisateurs nous annoncent une édition légendaire avec toujours ce savant mélange de têtes d’affiches à renommée internationale, d’étoiles montantes et de pépites de demain. Le public pourra ainsi venir écouter Thom Yorke, le leader de Radiohead et son guitariste Jonny Greenwood, ou Herbie Hancock, l’un des musiciens de jazz les plus importants et influents de sa génération, à l’affiche du vendredi 24 juin. Les festivaliers se presseront aussi pour assister aux performances de PNL, Clara Luciani, Juliette Armanet, Black Pumas, BadBadNotGood, Courtney Barnett ou Laylow. Du côté des étoiles montantes, on assiste aux concerts de Emma-Jean Thackray, MYD, Benjamin Epps, Peach Tree Rascals ou encore AG Club. Et on ouvre grand ses oreilles pour les jeunes pousses : Mad Foxes, Remi Wolf, Aime Simone, Sen Senra, Catastrophe. Les Black Eyed Peas clôtureront cette édition mythique le dimanche 26 juin.

Patience, la 5e édition de la Magnifique Society arrive. © A.THOME.

Une nouveauté pour cette année : la scène « Royal Garden », un dancefloor à ciel ouvert où une sélection d’artistes rémois, des collectifs électro locaux, le DJ rémois Yuksek et ses guests Paloma Colombe et Un*Deux s’y produiront. Mais la Magnifique Society, c’est aussi un environnement particulier, un écrin de verdure au cœur de la ville, et une ambiance qui se veut avant tout bon enfant. Un week-end à ne pas rater pour bien entrer dans l’été. 

Cédric CHEMINAUD – La Magnifique Society.

« C’est une vraie joie de préparer la Magnifique Society après une édition 2021 que je qualifie « d’extra-ordinaire » parce qu’il a vraiment fallu batailler avec les autorités, les partenaires, les financeurs, les artistes pour pouvoir la réaliser. C’est une vraie fierté d’avoir pu proposer une édition dans ces conditions qui a pu satisfaire le public et les artistes. Là, on peut faire à nouveau ce que l’on sait faire : proposer un line up d’artistes français et internationaux.

On aime à dire que la Magnifique Society, c’est le champagne des festivals. Un festival racé, élégant, avec une dimension internationale forte, une volonté d’ouverture sur le monde toujours aussi présente. Il s’agit d’un tout jeune festival, et son cadre, le Parc de Champagne, lui apporte une dimension spéciale. Les artistes sont toujours bluffés : ce parc magnifique, inscrit à l’Unesco, avec ses arbres centenaires. Cet environnement joue sur la programmation, sur la qualité de prestation de l’artiste et bien sûr sur l’ambiance en général. Les festivaliers sont plutôt détendus, ils viennent en famille, avec les enfants.

Pour la programmation, on aime croiser des artistes de référence, comme Herbie Hancock, The Smile ou les Black Eyed Peas, avec des artistes reconnus au niveau national sur la scène française comme Juliette Armanet ou Clara Luciani. Notre scène découverte fait aussi notre fierté : nous y avons accueilli Angèle, Eddy de Preto. On aime être précurseur et donner à entendre des artistes que l’on pense importants pour les années à venir. »

Festival Musiques d’ici et d’ailleurs, se brancher sur la sono mondiale

Pour ce 31e festival des Musiques d’ici et d’ailleurs, Châlons-en-Champagne s’apprête à vivre 5 semaines de découvertes, du 28 juin au 31 juillet, de rencontres, et de métissages artistiques avec plus de 50 concerts en accès libre du mardi au dimanche. Jusqu’à 6 rendez-vous quotidiens seront proposés aux mélomanes à Châlons-en-Champagne, ses quartiers et les communes environnantes de Sainte-Ménehould, Saint-Martin-sur-le-Pré, Fagnières et Vitry-le-François, avec un programme d’action culturelle innovant. En bonus, 3 jours de concerts au féminin sont prévus du 29 au 31 juillet pour la 6e édition de MIA3J. 

Le festival rock Ardennais

L’ambiance survoltée du festival ARDENN’ROCK. © Éric Jupinet / David Truillard.

Les 2 et 3 juillet, rendez-vous à l’orée de la forêt de Signy-l’Abbaye. L’association ARDENN’ROCK, créée en 2016, souhaite faire vivre la musique rock sur le pays sygnacien en mettant en valeur l’image du site naturel et forestier de la Vénerie de Signy l’Abbaye. Pour cette nouvelle édition, les organisateurs promettent décontraction et vibration rock tout au long de ces deux jours.

Les festivaliers pourront applaudir le groupe punk Les Sheriff, le groupe de rock français Elmer Food Beat, ou encore le groupe de punk celtique français Les Ramoneurs de menhirs. D’autres artistes se produiront également : Darcy, Corbillard, Nonolimite, Level encre, Kaktus et Band’Ankh. 

En plus des concerts, le festival accueille des artisans locaux et régionaux, un parcours thématique jalonné de points de découvertes et d’activités culturelles, ainsi que des animations sportives. Plusieurs solutions d’hébergement – camping, gites, chalets, cabanes perchées… – seront proposées sur le site, en collaboration avec le Domaine de la Vénerie, permettant de prolonger les soirées. 

7e édition pour le Festival « Voi(x)là l’été ! »

Du 8 au 30 juillet, on retrouve le festival « Voi(x)là l’été ! » à Épernay. Au programme : concerts, spectacles, films articulés autour de la voix, déclinée sous tous ses aspects. Petits et grands y trouveront leur bonheur parmi du classique, du rap, de la pop, du jazz, du blues…. Au fil de cette programmation alléchante, vous pourrez notamment tendre l’oreille pour écouter Grise Cornac, KKC Orchestra & Collectif Passatges en Coserans, Le Noiseur, la Fanfare Couche-tard, Morgane Ji ou Weepers circus. D’autres voix sont à découvrir dans les jardins de l’Hôtel de Ville, du Musée, et de l’horticulture, au Théâtre Gabrielle-Dorziat ou encore au Cinéma Le Palace.

Classique, rock, rap : des festivals pour tous les goûts.

Le Chien à plumes, du 5 au 7 août

Du 5 au 7 août, direction la Haute-Marne et plus précisément Langres pour la 24e édition du Chien à Plumes. Têtes d’affiches et artistes émergents se donnent rendez-vous pour proposer des concerts pour tous les styles : rap, électro, slam variété française… Sa programmation éclectique ravira tous les amateurs de musique. Cette année, on retrouvera Eddy de Pretto, Zoufris Maracas, French 79, Magenta (ex Fauve), Ko Ko Mo, Macadam Crocodile, NTTF et La Perla le vendredi. Le samedi, place à Hubert-Félix Thiefaine, Deluxe, Salut c’est cool, K.O.G, La P’tite Fumée, Hippocampe fou, Glauque, Kongô Blue et Wildation. Et pour clore cette édition, les festivaliers pourront venir applaudir Tryo, Bagarre, Kikesa, Jive Me, Ceylon, Dirty Deep et les artistes du Tremplin Grand Est. 

Le groupe Caravan Palace devant le public du Chien à plumes.

Hellfest – Le festival raconté par les groupes
Cédric Sire et Isabelle Marcelly – Édition Grund

Le Hellfest, le plus grand festival de la scène metal et hardcore internationale, raconté pour la première fois par les groupes Mötorhead, Ghost, Gojira, Slash, Megadeth : depuis quinze ans, les plus grands noms du metal se sont produits au Hellfest. Chaque année, ce sont des milliers de festivaliers qui investissent la petite ville de Clisson pour assister à cet événement. Nightwish, Behemoth, Avatar, Sabaton, Soulfly, Arch Enemy, Phil Campbell, Phil Anselmo… Dans ce livre, 100 artistes emblématiques prennent la parole et dévoilent souvenirs et anecdotes inédites, le tout illustré par des photos exceptionnelles. Plongez au cœur du Hellfest, au plus près des groupes et des scènes d’un festival hors du commun !

En direct du Cabaret Vert

Le fameux Cabaret Vert est enfin de retour pour le plus grand plaisir des festivaliers. Organisé par l’association FLap depuis 2005, le festival ardennais compte aujourd’hui parmi les plus importants de France, avec près de 100 000 participants chaque année.

Près de 100 000 festivaliers participent au Cabaret Vert chaque année. © P.Billaudel.

Cette année, pour son retour, le Cabaret Vert a programmé une centaine d’artistes pour un festival qui s’étend non plus sur 4 jours, mais sur 5 jours pour le plus grand bonheur des habitués et aussi des nouveaux venus. Cet été, à Charleville-Mézières, vous pourrez donc croiser des artistes très différents, comme nous les décrivent les organisateurs : légendes indémodables (Slipknot, Pixies, Madness…), blockbusters francophones (Stromae, Orelsan, VALD…), pointures urbaines (H.E.R, Laylow, SCH…), folies électroniques (Vitalic, Paula Temple, La Fleur…), guitares sorties du garage (Franck Carter, Ty Segall, Fontaines D.C., Working Men’s Club…), figures californiennes (Gabriels, Willow…), relève rock tricolore (Parlor Snakes, Johnnie Carwash…), nouvelle génération pop (Aurora, Eddy de Pretto, Marc Rebillet…), voix françaises éternelles (Véronique Sanson, Gaëtan Roussel…) et même, l’ultime rock’n’roll star de notre époque (Liam Gallagher). Une programmation éclectique, pour mettre en avant tous les styles et tous les univers, et rassembler tous les publics. 

Bien plus qu’un festival musical

Le Cabaret Vert, c’est aussi l’occasion de s’ouvrir à d’autres disciplines artistiques, de déguster une cuisine locale et savoureuse, tout en s’informant et en agissant en faveur de l’environnement. Engagement historique du festival, la politique de développement durable se décline par de nombreuses actions concrètes (déchets, énergie, circuits courts…) et par l’organisation de moments d’échange, d’inspiration et de mobilisation.

Julien SAUVAGE – Cabaret Vert.

« L’édition 2022 se présente bien, mais on essaie d’être mesuré, de ne pas sabrer le champagne trop vite. Durant ces deux années, nous n’avons pas du tout baissé le drapeau, il y a eu beaucoup d’échanges, de temps de travail. Nous avons mis des choses en place, pour cette année, avec le passage à 5 jours, mais aussi pour l’année prochaine : il y aura énormément de changements en 2023, de grands projets sont en cours. 

Le Cabaret Vert est aujourd’hui bien ancré territorialement, c’est plus qu’un festival de rock, il est porté par de vraies valeurs. Nous avons été soutenus, durant cette période, nos partenaires sont restés à nos côtés. Aujourd’hui, tout se développe, nous sommes dans une bonne dynamique.

La programmation est toujours très éclectique, avec tous les genres musicaux présents : difficile de faire un grand écart plus grand qu’entre Slipknot et Véronique Sanson. Il y a toujours des grosses têtes d’affiche, des artistes émergents et des artistes régionaux. C’est intéressant pour un territoire comme le nôtre, qui ne possède pas encore assez d’équipements culturels. C’est important que la programmation soit en phase avec l’actualité musicale, surtout sur les artistes émergents. La réussite du festival tient à cette programmation, mais aussi à cette ambiance particulière, que l’on obtient par la décoration et par l’offre de restauration ».

Voir aussi

Foire en Scène : pour fêter la fin de l’été et bien préparer la rentrée

La Foire de Châlons-en-Champagne est chaque année l’événement qui sonne la fin des vacances d’été et lance la rentrée. Grand public, acteurs économiques, politiques, tout le monde se retrouve durant ces 11 jours autour des stands des exposants, des conférences et des nombreux temps forts proposés par les organisateurs.

Les concerts ont toujours fait partie de l’identité de la Foire : ils ont permis à des milliers de personnes de venir applaudir chaque année des stars en devenir, confirmées et même internationales. Le tarif accessible de l’entrée de la Foire, et donc du billet pour les concerts, permet au plus grand nombre d’assister à des shows incroyables, menés par des artistes de renom. 

Ils sont nombreux à être passés par ce festival, avec notamment BigFlo et Oli, IAM, Shaka Ponk, The Shoes, Matthieu Chedid, Joe Cocker… L’annonce de la programmation de Foire en Scène est à chaque fois un évènement, avec spéculations et paris sur les artistes présents en ce début du mois de septembre. Après des éditions compliquées, Foire en Scène revient cette année avec une programmation riche et éclectique, pour séduire tous les publics. La grande scène en plein air va pouvoir à nouveau accueillir des artistes aux styles musicaux très différents : rap, rock et variété française. Et le public est déjà prêt à chanter, à danser, à vibrer durant ces 11 soirées de concert.

Artistes et public sont ravis de se retrouver à Foire en Scène.
Bruno FORGET – Foire en Scène.

« Foire en Scène s’adresse à tous les publics, c’est vraiment un évènement intergénérationnel. Cela permet aussi à certains, qui peuvent trouver la Foire un peu surannée, de la découvrir au travers d’un concert. Nous bénéficions d’infrastructures de grande qualité, à la hauteur des plus grands festivals. Les artistes le savent, se le disent entre eux, ils aiment venir à Foire en Scène pour cela.

Aller voir un concert en famille aujourd’hui, à 60 ou 80 € la place, ce n’est pas permis à tout le monde. À la Foire, on se balade, on peut manger un morceau, se désaltérer et on finit la journée en allant applaudir un artiste.

L’année dernière, nous étions dans l’incertitude, nous avons été prudents. Cette année, on laisse tout ça derrière nous : on a une très belle programmation, qui s’adresse à tous les publics, des plus jeunes aux plus anciens, avec des artistes qui font l’actu. Cette année, nous avons une nouveauté : la journée des étudiants et des apprenants. Il y a aura des institutions au service des étudiants, des mutuelles, des banques… et ce sont les étudiants, au travers de leur BDE (Bureau des étudiants) qui ont choisi l’artiste pour la soirée : Naps. Les visiteurs vont une nouvelle fois pouvoir bénéficier de concerts de grande qualité, dans l’ambiance unique de la Foire. »

Une programmation toujours aussi riche

La programmation de Foire en Scène séduit les festivaliers.

Cette année, le programme du Festival Foire en Scène de Châlons est aussi impressionnant que les années précédentes. Le Carrefour de Stars Champagne FM, dont les artistes seront dévoilés dans quelques semaines, ouvrira cette édition de Foire en Scène. Mc Solaar proposera, le dimanche 11 septembre, de redécouvrir ses titres historiques, mais aussi des trésors enfouis et quelques surprises dans des versions inédites. Il sera accompagné d’un big band jazz avec leurs cuivres, de cordes et de choristes, soit une trentaine de musiciens en tout. 

Autre temps fort, le duo Jacques et Thomas Dutronc, à ne pas rater le samedi 10 septembre. Jacques Dutronc n’est pas remonté sur scène depuis 2017, alors qu’il était accompagné de ses compères des Vieilles Canailles, Johnny Hallyday et Eddy Mitchell. À 79 ans, en 2022, c’est avec son fils que l’on pourra l’entendre à nouveau chanter. Vous pourrez venir écouter Enrico Macias & Al Orchestra, Bénabar, Christophe Maé, Superbus, Naps, Hélène Ségara et Bernard Lavilliers. Réservez dès maintenant vos soirées de septembre.

La Poule Des Champs, festival champêtre

Aubérive est un petit village aujourd’hui bien connu pour son festival La Poule des Champs, organisé chaque année en septembre. L’édition 2022 se déroulera les 9 et 10 septembre, et promet deux jours de performances artistiques grandioses. Pour sa 16e édition, le festival accueillera notamment les Cowboys Fringants, Stephan Eicher, Lily Wood & The Prick. Le public pourra aussi applaudir Baptiste Ventadour et Stephane. La scène dédiée aux talents du Grand Est verra se succéder Tempiliers, les Ramoneurs de Menhirs, Dudes of Groove Society et Petites Bourrettes. Enfin, pour clôturer en beauté ce festival, l’iconique groupe de rap et de hip-hop venu tout droit de Marseille, IAM, viendra livrer une performance qui sera, à coup sûr, mémorable. 

Les Piouspious, le festival des plus petits

Depuis 2015, les organisateurs proposent en parallèle de la Poule des Champs, une programmation dédiée et adaptée aux enfants dès 4 ans. Différents lieux, différents spectacles, représentations « tout public », représentations dédiées aux scolaires, ateliers de sensibilisation autour des mots, des rimes, du rythme, des instruments… : ce sont en tout près de 4 500 spectateurs (dont 80 % d’enfants) et 1 200 bénéficiaires des ateliers qui ont été concernés.

Plusieurs festivals proposent aussi des programmations spéciales pour les enfants.

Le Pays Rethélois fête l’été

Concerts, rencontres autour de la musique, de l’art : tout l’été, les habitants du Pays Rethélois pourront profiter de la saison estivale pour découvrir de nombreux artistes et se retrouver ensemble autour d’activités inédites. Plusieurs manifestations sont organisées dans différentes communes : le 5 juin à Seraincourt et Amagne, les 1er, 2 et 3 juillet à Asfeld, le 2 juillet à Juniville, les 2 et 3 juillet à Poilcourt-Sydney, le 13 août à Thugny-Trugny, le 27 août à Novy-Chevrières, les 4 et 5 septembre à Biermes et le 11 à Nanteuil-sur-Aisne.  Les rendez-vous s’étalent sur les 2 mois de vacances, afin que tout le monde puisse en profiter. 

Un peu plus loin…

Vous êtes prêts à aller un peu plus loin ou à attendre un peu plus longtemps ? D’autres festivals méritent toute votre attention. 

Le Jardin du Michel à Toul

Après des éditions « pas comme les autres », les festivaliers vont pouvoir retourner faire la fête au fond du Jardin du Michel les 3, 4 et 5 juin 2022 à Toul, dans des conditions optimales : sans limitation de jauge et debout ! La Scène du Michel sera revêtue de son habit de lumière, « le dôme », et le Corner sera remplacé par la Garden, scène qui accueillera les artistes montants. Le camping sera quant à lui marqué par le retour de son chapiteau et de ses animations. 

Le Jardin du Michel, les 3, 4 et 5 juin à Toul. © Celim-Hassani-Gnik.

Côté programmation, 25 artistes fouleront les scènes du Michel. De nombreuses découvertes régionales et nationales ainsi que des groupes internationaux vont se partager l’affiche pour un véritable mélange des genres. Vous pourrez applaudir notamment Ska-P, groupe emblématique espagnol de ska punk, et Dubioza Kolektiv. Côté rock qui décoiffe, vous pourrez également découvrir le grunge des louves de SheWolf. Les amateurs de rap auront le choix entre deux univers : la voix de baryton et le flow hypnotique du belge Roméo Elvis, ou les textes touchants et les mélodies « chaloupantes » du franco-rwandais Gaël Faye. 

Les amateurs d’électro-pop, de hiphop, d’électro-funk, punk ou encore de reggae ou de raggamuffin trouveront aussi leur bonheur dans cette édition du Jardin du Michel avec des groupes comme Deluxe, Pfel & Greem, Angle Mort & Clignotant, Jahneration, MissaH&Weedo, Ryon ou Lass avec son afropop sénégalaise.

Nancy Jazz Pulsations, dès le 1er octobre 

Après le printemps et l’été, c’est tout au long de la saison de l’automne d’avoir son festival. Du 1er au 15 octobre 2022 se tiendra la 49e édition du Nancy Jazz Pulsations. Celle-ci sera l’occasion, pour les organisateurs, de développer de nouveaux projets, de nouvelles dynamiques, pour faire vibrer Nancy et sa région. Pendant 15 jours, plus de 150 concerts de jazz et musiques actuelles sont proposés à un public impatient. La programmation complète sera connue dans le courant du mois de juin. 

On pense aussi à protéger ses oreilles, pour ne garder que le bon son.

Le Rose Festival de Bigflo & Oli

Après plusieurs reports, le tout nouveau festival lancé par les rappeurs toulousains Bigflo & Oli se déroulera au Domaine d’Ariane à Mondonville, à une vingtaine de kilomètres de Toulouse. Les vendredi 2 et samedi 3 septembre prochain, la première édition du Rose Festival accueillera IAM, le duo électro Polo & Pan, le parrain de la techno berlinoise alias Paul Kalkbrenner, ainsi que le belge Damso ou encore Ziak et Chilla.

What's Your Reaction?
Hmm
0
C'est fou
0
Top !
0
Wahou
0
J'aime
0

News'mag © 2020. Réalisé par Hachetag - Agence de communication Reims

Retour en haut