Vous lisez actuellement
Tour de France viticole
Sombre Clair

Tour de France viticole

Mettre de la couleur anti-stress au service cardiologie de l’Hôpital La Pitié Salpêtrière, centre de traitement des insuffisances cardiaques de renommée mondiale, c’est le projet caritatif qui a séduit Yann, négociant en vins. Il entame un tour de France à vélo pour récolter des bouteilles  !

Yann Dufouleur envisage de faire 3 000 km
en 17 jours !

Le projet Serenity, « Minutes de Plénitude et Anti-Stress », consiste « en l’immersion des patients dans un environnement de couleurs et de lumière qui bougera autour d’eux jusqu’à complète relaxation » remarque Yann Dufouleur. « Cela détend, apporte calme et sérénité aux patients » décrypte ce négociant en vins installé à Reims depuis 22 ans, né à Nuits-Saint-Georges en Bourgogne dans une famille de vignerons depuis 1596 dont il représente la 16e génération ! Yann Dufouleur vient d’enfourcher son vélo, ouvrant le Tour de France avec un peu d’avance. Ses tours de roues avec une moyenne de 80 à 100 km/j, vont l’emmener chez une 50e de vignerons qui ont répondu présent, à travers la Champagne, la Bourgogne, la Savoie, le Rhône, la Provence, le Languedoc, Cahors, Bordeaux, la Loire avant de gagner Paris et le service du Professeur Pascal Leprince, chef du service cardiologie de la Pitié Salpêtrière, l’un des plus grands centres de transplantation au monde. 

Des flacons vendus aux enchères

Des cuvées œuvres uniques.

« Au cours de ce périple de 3 semaines, environ 3 000 km, chaque vigneron va me remettre une cuvée spéciale en grand format sur laquelle une œuvre d’art de Robert Einbeck sera imprimée en étiquette ou sérigraphiée. Puis les flacons seront récupérés et acheminés chez Dyvin (NDLR : son magasin de vente en gros) à Reims avant d’être vendus aux enchères à Paris. »

Le fruit de la vente sera versé à l’association Robert Einbeck’s Friends. « J’ai rencontré Robert Einbeck en 2017, lors d’un déjeuner. Cet artiste passionnant est devenu un ami. Il m’a fait part de son projet, qui s’appuie sur des études, en 2020, en plein confinement » confie Yann. Touché, ayant lui-même un parent décédé à la Pitié, il lui promet de le soutenir. 

À bientôt 50 ans, Yann Dufouleur met ainsi ses deux passions, le vin et le sport, au service de cette aventure humaine et de partage. Il est escorté de Nicolas Raimbaud, en van, qui stockera les flacons et se réjouit de cette immersion-initiation dans les vignobles français. Yann espère pouvoir un jour équiper le CHU de Reims.

Voir aussi

www.roberteinbeck.com/hospital-serenity-space-francias.php

What's Your Reaction?
J'aime
0
Hmm
0
C'est fou
0
Top !
0
Wahou
0

News'mag © 2020. Réalisé par Hachetag - Agence de communication Reims

Retour en haut