Vous lisez actuellement
Vign’art dans le vignoble
Sombre Clair

Vign’art dans le vignoble

Le festival d’art contemporain et de Land Art en Champagne vous offre 18 œuvres à découvrir dans 18 lieux jusqu’au 15 septembre. Sculptures évoquant la fragilité du temps, œuvres de bois, de métal ou de pierre, fragments de ciels sublimés dans les paysages de Champagne.

L’inauguration avec l’ensemble des partenaires

Promouvoir différentes formes d’art en le mettant en valeur dans le vignoble, c’est le but de l’association pour la promotion de l’Art contemporain et du Land Art, organisatrice du festival Vign’Art. Avec l’appui de la société JBD Events, des collectivités, des maisons de champagne, vignerons et partenaires privés, elle promeut différentes formes d’art.

Chez Canard Duchêne, « I believe I can fly » de Gleb Dusavitskiy, artiste de renommée internationale

« L’idée est de proposer des œuvres et den faire un circuit réparti sur la Champagne» retrace Jean-Baptiste Duteurtre, le « papa » de la manifestation. Les installations sont « éparpillées » sur les territoires d’Epernay Agglo Champagne et de la communauté de communes de la Grande Vallée de la Marne, soit la Montagne de Reims sur son versant sud et la Côte des Blancs, véritablement au cœur du vignoble champenois. « Il y a 3 objectifs, remettre en valeur le vignoble qui est à la base du Champagne, développer loenotourisme en proposant une manifestation attractive destinée à des publics variés. Participer au rayonnement de la Champagne grâce aux retombées médiatiques ».

Danse avec le vent

À Moslins, les manches à air multicolores d’Alain Mila

À Moslins, Alain Mila a conservé de la danse l’attrait de mises en scènes. « J’interroge également la notion de temps qui passe, son échelle humaine confrontée à celle de l’univers… L’intensité des émotions bouscule la linéarité du temps. » Sur 3 m de haut, ses manches à air multicolores plantés sur des tubes en fer dansent avec le vent, dans un mouvement ample. «Cela nous rappelle une chose essentielle» dit-il, « c’est l’intensité qui donne la valeur de l’instant. » Intitulé Extension du domaine de la Bulle, un titre clin d’oeil au roman de Michel Houellebecq, Erwan Sito a installé à Binson-Orquigny une des structures immersives qu’il crée depuis de nombreuses années. « Il ne s’agit pas de seulement proposer à voir mais davantage d’inviter à vivre» une expérience, pour poser un regard différent sur l’horizon champenois. « Par des systèmes de sphères optiques, figurant une expansion de bulles de champagne, le public est invité à un lumineux renversement: les vignes comme ciel, le ciel comme fondation nouvelle.» Au gré des balades, partez flâner à la rencontre de ces œuvres pensées pour nous faire rêver ou réfléchir, en pleine nature champenoise.
www.vign’art.com

What's Your Reaction?
J'aime
0
Hmm
0
C'est fou
0
Top !
0
Wahou
0

News'mag © 2020. Réalisé par Hachetag - Agence de communication Reims

Retour en haut