Vous lisez actuellement
10 ans pour War on Screen
Sombre Clair

10 ans pour War on Screen

Seul festival de cinéma offrant une réflexion sur le conflit et ses conséquences, War on Screen s’est imposé en 10 ans comme un rendez-vous international incontournable et original à Châlons, pour la richesse de sa programmation et son travail envers tous les publics.

En compétition, Mediterranean Fever.

Entièrement dédié à la représentation des conflits d’hier, d’aujourd’hui et de demain, réels ou imaginaires, par la fiction, le documentaire, l’animation ou le reportage, jusqu’au 9 octobre, War on Screen embrasse tous les genres, de la comédie au film d’espionnage, de la science fiction à l’épopée historique en passant par le drame social. Porté par La Comète, Scène nationale de Châlons, WOS offre deux compétitions internationales (longs et courts métrages), des rétrospectives, des focus, des avant-premières mondiales et européennes, des séances spéciales présentées par les équipes des films et des invités exceptionnels. Une programmation jeune public dès 4 ans, des tables-rondes, des master-classes, des ateliers tous publics, des expositions, des jeux vidéos, de la réalité virtuelle aussi. Le festival ne se limite pas à l’approche armée ou militaire du conflit, mais en explore tous les ressorts psychologiques et rend compte des trajectoires humaines bouleversées par des conflits parfois lointains. Il en résulte une programmation diversifiée, et un traitement cinématographique brassant tous les genres et tous les langages. 

80 séances

Avec la guerre vue par Jean-Jacques Annaud, invité d’honneur et Jacques Perrin auquel un hommage sera rendu, ce sont 80 séances qui sont proposées jusqu’au 9 octobre, dont la moitié sont des films sortis cette année, et 42 pays représentés. En compétition longs métrages, Amira, La conspiration du Caire, Mediterranean fever, Butterfly Vision, Les Harkis, Natural Light, Harka, Marin des Montagnes, Nayola, Klondike*. Côté courts-métrages, 73, Drone, Les larmes de la Seine, Airborne, Ghosts of Moria, Letter to a pig, Born in Damascus, Glorious Revolution, Little Berlin, C’était pas du Bourgogne, Holy Holocaust, Pa Vend (Déplacé), In Flow of Words. 

Klondike.

L’environnement naturel, ses paradoxes et urgences sont vus à travers l’Amazonie, (Prédator…), les animaux ces amis qu’on trahit… Il y a aussi des films réflexion sur Hong-Kong, rétrocéder sans céder, l’Ukraine, conflit de tous les conflits, Rock’n War cap à l’Est… et toute une programmation pour les plus jeunes.

Voir aussi

* Films à découvrir sur www.waronscreen.com www.la-comete.fr

What's Your Reaction?
Top !
0
Wahou
0
J'aime
0
Hmm
0
C'est fou
0

News'mag © 2020. Réalisé par Hachetag - Agence de communication Reims

Retour en haut