Vous lisez actuellement
En voiture avec Cabu !
Sombre Clair

En voiture avec Cabu !

L’arrivée de la Trèfle, la voiture de Cabu, une 5 CV Citroën de 1923, accueillera les visiteurs dans la cour de la Duduchothèque vers la mi-mars. 

Cabu au volant de son tacot. © Photo Alain Canu.

Des travaux sont en cours pour exposer la Trèfle dans les meilleures conditions à la Duduchothèque. « Elle enrichira les collections et permettra aux visiteurs de la découvrir, en plus des dessins de Cabu » met en avant le maire de Châlons Benoist Apparu. « Cinq ans que nous travaillons joyeusement pour la mémoire de Cabu, extraordinaire dessinateur de presse, né à Châlons. C’est un joli cadeau pour les Châlonnais et l’ensemble des visiteurs de la Duduchothèque. » Véronique Cabut témoigne, « Cabu ne savait conduire qu’une seule voiture : sa Trèfle, immatriculée 180-X-51. Compte-tenu de son attachement à cette voiture, il me semble tout à fait évident qu’elle revienne à la Duduchothèque de Châlons. Elle conduira les visiteurs dans l’esprit joyeux des dessins de Cabu ! » Un lieu dédié à ses dessins de jeunesse, un espace d’exposition, de lecture, de recherche, d’animation, d’apprentissage où l’on découvre comment le jeune K-bu est devenu Cabu.

La « Cabumobile » achetée 200 francs

La Trèfle accueillera les visiteurs dans la cour. © La Duduchothèque.

Dans un article signé Isabelle Cauchois dédié au parcours de Cabu, paru dans Télé 7 jours le 5 mars 1986 dans la rubrique « Mercredi » et intitulé « En voiture avec Cabu dans sa Trèfle Citroën 1923 », on apprend que la Cabumobile a été achetée 200 francs à un paysan de Châlons-en-Champagne en 1956. Soit environ 29 €, et qu’elle démarre à la manivelle au quart de tour, comme dans un dessin de Cabu. En 1986, elle valait entre 15 000 et 30 000 francs, soit 2 140 € à 4 281 €. 

Une autre version dit qu’il serait allé la chercher à Haussignémont, dans l’arrondissement de Vitry-le-François avec son ami Georges Schmit.

Voir aussi

« C’est une voiture de collection, la seule que j’aie jamais eue », explique celui qui est en 1986 le complice de Dorothée et Jacky dans Récré A2. « Elle date de 1923. Je pars en vacances avec, chaque été. Nous faisons le tour de France. Chaque jour 120 kilomètres, pas plus, avec arrêt chaque heure, pour ne pas fatiguer le moteur » confie Cabu à la journaliste, annonçant aux lecteurs qu’ils pourront découvrir la voiture dans un portrait que lui a consacré Gérard Rondeau sur FR3. Encore un témoignage rare et précieux.

What's Your Reaction?
Top !
0
Wahou
0
J'aime
0
Hmm
0
C'est fou
0

News'mag © 2020. Réalisé par Hachetag - Agence de communication Reims

Retour en haut