Vous lisez actuellement
Notre cousin Néandertal

Notre cousin Néandertal

Ces dernières années, de multiples découvertes et études ont confirmé que l’Homme de Néandertal possédait des qualités que l’on pensait être l’apanage de l’Homme moderne. Rendez-vous au Musée Saint-Remi jusqu’au 28 février pour en savoir plus !

Des moulages de crânes de Néandertal sont rassemblés. © Photos Ville de Reims.

À première vue, Néandertal nous ressemble, notre cousin Homo neanderthalensis possède des différences significatives qui lui confèrent ce physique simiesque singulier. À l’aune des recherches récentes, deux fils, l’un scientifique, l’autre artistique, s’entremêlent et tissent une trame qui dévoile l’environnement et le mode de vie de Néandertal mais aussi ses aptitudes physiques, ses capacités intellectuelles, ses pensées métaphysiques, au vu de ses productions culturelles. L’objectif de l’exposition est de déconstruire ces mythes trop souvent négatifs, associés à un être singulier, et d’en réhabiliter l’image en rappelant que Néandertal fut avant tout : grand chasseur, habile artisan, être social, animé de pensées symboliques, veillant sur ses proches et enterrant ses morts. Bref, un être humain à part entière.

Scénographie immersive

Pour cela, l’exposition propose une enquête en trois temps sur Néandertal, à l’échelle d’une journée, d’une vie et d’une espèce, à travers une scénographie immersive et pédagogique. Fossiles, fragments d’animaux, outillages, moulages du Muséum national d’Histoire naturelle, du musée national de Préhistoire, Les Eyzies-de-Tayac, du musée Saint-Remi, du Service Régional d’Archéologie de Normandie, de l’Université de Liège et en provenance de sites variés en France, vallée de Néander en Allemagne, Croatie, Philippines, Chine, Indonésie s’offrent au regard. Maquettes, dont certaines tactiles, illustrations, diorama, vidéos, sculptures, impressions 3D… plongent le visiteur dans une époque particulièrement lointaine, en salle des arcs-boutants. 

La Néandertalienne Kinaa réalisée par Elisabeth Davnes et habillée par Agnès B.

Néandertal a vécu en Eurasie continentale et au Proche-Orient entre 350 000 à 35 000 ans, une longévité qui atteste de sa capacité d‘adaptation. L’espèce s’est progressivement éteinte. Comment l’extinction d’un être humain parfaitement adapté à son milieu est-elle possible ? À l’heure où se pose de façon cruciale la question de notre propre destinée face aux changements sociétaux et environnementaux, les causes de sa disparition nous interrogent.

What's Your Reaction?
Top !
0
Wahou
0
J'aime
0
Hmm
0
C'est fou
0

News'mag © 2020. Réalisé par Hachetag - Agence de communication Reims

Retour en haut