Par Olivier Rossard, ancien joueur de volley-ball.

Olivier Rossard.

Mes premiers Jeux Olympiques à Séoul en 1988 resteront gravés à tout jamais dans ma mémoire. C’était un rêve d’enfant d’y participer et de me rendre dans un village olympique. La rencontre avec tous ces sportifs, de tous les pays et de tous horizons, est un moment fabuleux. J’en rêvais depuis mes 10 ans. Aujourd’hui, mon fils Quentin Rossard a pris le relais en devenant passeur au Reims Volley 51. Je suis vraiment très fier de lui.